Jessica Thivenin en larmes, elle réanime son fils Maylone mort

Jessica Thivenin est une maman battante. Elle a traversé des épreuves qui lui ont laissé des marques indélébiles. 

© capture facebook

en La starlette de la télé-réalité s’ouvre en toute transparence à ses fans. Dans son autobiographie Mes enfants, ma bataille, Jessica Thivenin revient sur ses souvenirs les plus douloureux de maman.

Avec Maylone et Leewane, C’est une maman comblée ! Mais pendant sa deuxième grossesse, Jessica Thivenin a vécu un enfer.. « J’espère que ce ne sera plus qu’un mauvais souvenir tout ça et que tout se passe bien… J’aurais tellement rêvé d’avoir une grossesse de rêve« , expliquait-elle ainsi à l’époque sur snapchat, les larmes aux yeux. Elle poursuit ainsi son récit. « Hier j’étais un peu en dépression, j’étais pas trop bien ça va être long. Quand je pense au chemin à parcourir parfois ça me mine le moral. (…) Je fais que pleurer je n’arrive pas à m’arrêter. Je sais pas pourquoi j’ai le moral dans les chaussettes. » 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jessica Garcia (@jessicathivenin)

« Si je rentre à la maison, quand je pourrais rentrer, je ne peux pas bénéficier d’aide à domicile parce que le bébé n’est pas viable. Tant que le bébé n’est pas à 24 semaines ils ne peuvent rien faire pour lui. Je suis à 21 semaines. Même si il se passe quelque chose ils ne sauveront pas mon bébé. Parce qu’ils ne peuvent rien faire. », précisait-elle encore. Les médecins lui ont ensuite donné quelques jours off. Elle a pu donc aller voir son fils Maylone à la maison. Pendant un jour, ça lui permet de souffler. Et de se changer les idées !

“J’ai ouvert sa chemise pour voir s’il respirait et il respirait plus. »

La star des Marseillais VS Le reste du monde n’avait pas hésité à raconter dans le détail ses problèmes de santé. « Je suis à 21 semaines de grossesse. Je suis stressée et pas bien parce qu’il faut que j’arrive à 24 pour que le bébé soit viable. Là, s’il arrive un drame, on ne pourra rien faire. (…) J’ai la poche des eaux qui est fissurée depuis quelques jours. C’est pour ça qu’on fait attention aux infections. »

Et de détailler : « Maintenant, la poche du bébé n’est plus hermétique. Il ne faut pas que j’ai de contractions. Il ne faut pas que je perde trop de liquide tous les jours. La situation est très différente de celle de Maylone. Même si ça arrive au même stade de la grossesse. Pour Maylone, c’était un problème de col. Il me restait un centimètre et j’avais des contractions, on avait peur qu’il veuille sortir trop tôt. Là c’est un problème de poche des eaux qui est fissurée, mon col va très bien. »

Une fois de retour à la maison, Jessica Thivenin rayonnait de bonheur. Sur Snapchat toujours, elle partageait sa joie à ses fans. « J’ai retrouvé mon bébé ! Je suis arrivée, il a crié ‘Maman ! Maman !' », a-t-elle ainsi fait savoir. « Je vous explique : ils m’ont laissée partir, pas que tout va bien, tout est pareil mais vu qu’ils vont rien faire de plus pour moi à l’hôpital ils m’ont dit ‘bah tant qu’à faire au lieu de rester à l’hôpital, allez chez vous.' » 

Jessica Thivenin : des parents traumatisés

« Je pars plus jamais, je reste avec toi pour toujours ! Je t’aime trop« , a-t-elle dit à son fils. « Je le vois courir de partout je suis trop contente. (…) J’ai des allers et retours à faire à l’hôpital mais rien que pour le moral d’être chez moi ça n’a rien à voir. » 

Mais l’une des mésaventures les plus difficiles, ce fut pour elle quand Maylone a failli mourir. Au restaurant, l’enfant a arrêté de respirer. Il devenait tout bleu. Ses parents l’ont alors emmené aux urgences. Et Jessica lui a fait un massage cardiaque dans le taxi. “J’ai ouvert sa chemise pour voir s’il respirait et il respirait plus. D’un coup, j’ai pensé à faire un massage cardiaque comme on nous l’avait appris à l’hôpital. Au bout de quelque temps, ça a marché et je l’ai entendu respirer”, racontait la jeune femme en décembre 2019.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jessica Garcia (@jessicathivenin)

Malheureusement, cela s’est reproduit deux mois plus tard. “Après le biberon, il recolle sa trachée. La trachéomalacie s’est refermée. Ça recommence. Il redevient bleu. Et il ne respire plus. Il redevient mort, encore une fois. En plus, il est tout petit. Son corps est tout petit. Il n’a que quatre mois”, raconte en effet Jessica Thivenin à Brut.

Heureusement, Maylone a fini par reprendre ses esprits. “Quand il reprend ses esprits, il est un peu mou. Puis c’est comme si de rien n’était quoi. Alors que nous on vient d’être traumatisés encore une fois, lui il sourit”, témoigne en effet sa maman, émue.