Johnny Hallyday : sa moto emblématique Laura Eyes vendue à une somme astronomique

Offerte à Johnny Hallyday dans les années 1990, la Harley-Davidson surnommée Laura Eyes par le rockeur a été vendue aux enchères.

Source : Cyril Pecquenard / KCS PRESSE

Un peu plus de trois après sa disparition, Johnny Hallyday fait toujours aussi vendre. Il y a quelques jours, la Harley-Davidson « Laura Eyes » a battu un record. Elle est devenue la Harley d’après-guerre la plus chère. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts ?

La moto de Johnny Hallyday a connu deux vies

Si vous ne connaissez pas l’histoire de cette moto, vous avez l’apprendre grâce à nous. Alors, ce que nous pouvons vous dire, c’est que tout a commencé en 1989. A cette époque-là, Johnny Hallyday décidait de traverser les États-Unis avec une bande de copains bikers de Miami à Los Angeles. Et pour effectuer ce road-trip, le chanteur avait décidé de se chercher une belle moto. Ainsi, il avait chez le concessionnaire une magnifique Softail Heritage 1340 orange et noir.

Après avoir été rapatriée en France, la fameuse moto subira un gros changement. En effet, en 1994, Pascal Nègre, le patron d’Universal Music, décide de faire un cadeau à Johnny Hallyday. Il décide d’envoyer la moto chez le préparateur Too Much Concept à Cannes pour lui faire subir une transformation. C’est comme ça, que sa chère Harley-Davidson est devenue bleue électrique. Le rockeur adorait cette nouvelle moto qu’il baptisera « Laura Eyes« , en hommage à sa fille Laura Smet.

Le record du monde pour la moto de Johnny Hallyday

Johnny Hallyday la fera voyager jusqu’au Nouveau Mexique pour le tournage de son nouveau clip I can’t stop wanting you, tiré de l’album Rough Town, en 1995. Mais trois ans plus tard, le chanteur décide de se séparer de sa bécane. En effet, dans le cadre de sa série de concerts au Stade de France, il offre sa Laura Eyes à un fan appelé Frédéric. Ce dernier va la conserver et l’entretenir pendant plus de vingt ans, avant de la donner à Artcurial, qui était en charge de la vente.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Florence Bouvrot (@florencebouvrot)

Estimée entre 50 000 et 250 000 €, la moto a finalement été adjugée et vendue. Les débats auraient duré une dizaine de minutes avant que l’heureux nouveau propriétaire, anonyme, l’acquière pour la somme record de 470 840 euros. Cette somme est énorme pour plusieurs raisons. En effet, la Harley-Davidson « Laura Eyes » est devenue la moto d’après-guerre, la plus chère au monde.

Une bonne action de la part du vendeur

Le site d’Artcurial, lui, indique un prix de vente final de 395 000€, dont la commission a probablement été déduite. L’ex-propriétaire se serait quant à lui engagé à reverser 20% du montant récolté à l’association La Bonne Étoile, fondée par Laeticia Hallyday. Pour rappel, cette institution œuvre pour apporter des conditions de vie décentes aux enfants dans le besoin en leur donnant accès aux soins, à l’éducation et à la nourriture dans un cadre affectif protecteur.

La veuve de Johnny et Hélène Daroze, ont voulu prendre en charge ces enfants et adolescents, souvent orphelins, laissés pour compte. Et par leur action, elles ont souhaité leur apporter des conditions de vie décentes, en leur donnant accès aux soins, à la scolarisation et à une formation professionnelle, dans un cadre affectif protecteur.