JT TF1 : ce retour prévu annulé, les terribles confidences de Marie-Sophie Lacarrau

Au JT de TF1, c'est la valse des présentateurs si bien qu'on ne sait plus où donner de la tête. Voici les dernières informations dont nous disposons.

© TF1

Sur TF1, le JT de 13h est présenté par Julien Arnaud depuis le 28 mars 2022. Normalement, le journaliste remplace Gilles Bouleau au journal de 20h lorsque ce dernier est absent. Mais cette fois, c’est Jacques Legros qu’il a remplacé. Et ce manège ne s’arrête pas là puisque Jacques Legros est également remplaçant de Marie-Sophie Lacarrau qui est absente depuis plusieurs mois pour cause de maladie. Objeko vous fait un petit topo des journalistes qui quittent l’antenne et ceux qui la rejoignent.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par TF1 Programmes (@tf1.pro)

JT de 13h : Julien Arnaud offre une belle part d’audience à TF1

Les téléspectateurs ont donc eu le plaisir de retrouver Julien Arnaud pour l’édition du JT de 13 h ce jeudi 12 mai. Cette diffusion a rassemblé 3.73 millions de foyers. Ce chiffre correspond à 37 % de l’ensemble du public audiovisuel. En d’autres termes, TF1 s’est imposé comme le leader des audiences ce jour de semaine. Par rapport à Marie-Sophie Lacarrau, on constate une toute petite baisse de 2 points, mais ce calcul se réfère sur des chiffres de l’année dernière. En revanche, si l’on compare les audiences du JT de 13h du 12 mai à celui du 5 mai, on constate une hausse d’audience de 0.9 points.

L’intérim de Julien Arnaud a pris fin ce vendredi 13 mai. À présent, il peut donc retrouver sa place au JT de 20h lorsque Gilles Bouleau s’absente. Ce sera d’ailleurs le cas dès lundi 16 mai puisque le journaliste part en vacances. Quant à Jacques Legros, c’est ce même jour qu’il devait retrouver son poste de présentateur au JT de 13h. Mais il n’en sera rien puisque Marie-Sophie Lacarrau fait enfin son retour. Après une absence de plusieurs mois, la journaliste revient sur le plateau de TF1. En effet, celle-ci a dû faire face à de graves problèmes de santé. Au début banal, son souci à l’œil s’est révélé important.

Marie-Sophie Lacarrau absente pendant plusieurs mois à cause d’une infection rare

Il y a quelques jours, Marie-Sophie Lacarrau a confié, au « Parisien », les raisons de son absence au JT de 13h sur TF1. Elle explique que tout a commencé avec une simple gêne provoquée par ses lentilles de contact. Mais au lieu de disparaître, cette gêne s’est aggravée et l’a poussée à consulter un médecin. La journaliste a finalement découvert qu’elle était atteinte d’une kératine amibienne. Cette infection rare touche moins de 100 personnes par an en France. « C’est une infection de la cornée par des amibes, des parasites présents dans l’eau du robinet. La combinaison fatale a été : lentille et eau du robinet. Une fois sur l’œil, la lentille fait couvercle et les parasites s’installent, attaquent. Cette maladie de l’œil est classée comme rare et sévère » explique-t-elle au journal. La présentatrice du JT raconte qu’elle a beaucoup souffert avant que le traitement ne fasse son effet. « Vous avez l’impression d’avoir des graviers ou des bouts de verre dans l’œil. La douleur irradie dans la tête et dans les dents. Impossible d’imaginer que ce serait si long, si douloureux. » raconte-t-elle.

La présentatrice officielle du 13h de TF1 fait son retour

Pendant deux longs moins, Marie-Sophie Lacarrau ne supportait plus la lumière. Heureusement, le traitement a fini par faire effet. « Il a fallu réhabituer mon œil à la lumière, le rééduquer. Au départ je portais des lunettes de soleil puis j’ai commencé à les enlever. Mon œil a repris ses habitudes avec une lumière environnante. Il l’accepte désormais ». explique la journaliste. Avec l’accord de son médecin, Marie-Sophie Lacarrau retrouve donc le plateau de TF1 pour son plus grand bonheur, mais également celui des téléspectateurs. En effet, vous la reverrez à l’écran dès lundi 16 mai et chaque jour de semaine pour ce rendez-vous quotidien. Déjà de retour sur le plateau du JT il y a quelques jours pour faire des essais, la journaliste est ravie de retrouver son public. « Quand on est frappée par une telle épreuve, ça coupe les jambes et soit on plonge, soit on rebondit plus haut. Moi, je rebondis plus haut. Aujourd’hui, je me sens plus forte et bourrée d’énergie. J’ai toujours été sereine. Là, je reviens encore plus zen. » déclare-t-elle aux journalistes du « Parisien ».

Étiquettes