Judith Chemla incrimine son ex et publie des clichés chocs de son visage tuméfié

Âmes sensibles s’abstenir... C’est un message courageux que publie Judith Chemla sur son compte Instagram.

©Corbis – Stephane Cardinale

Judith Chemla balance tout sur Instagram ! La comédienne accuse le père de sa fille de la violenter physiquement et moralement, photos à l’appui !

Judith Chemla peut se féliciter de son parcours de comédienne. Au micro de France Culture, elle explique qu’elle doit notamment sa réussite à de belles rencontres. Comme celle avec Emmanuel Meirieu qui l’a fait jouer dans De beaux lendemains aux Nuits de Fourvière en 2010. “Il est vraiment entré dans ma cuisine d’actrice. Je pense que grâce à lui, j’ai compris des choses sur ce que c’était de se laisser faire par un texte, de laisser œuvrer la pensée de l’auteur, de laisser œuvrer les courants profonds qui traversent un auteur quand il écrit, ce qui le meut, et de le laisser affleurer sans juger et sans être malin avec un texte et de tout contrôler.”, explique ainsi l’actrice à nos confrères de France Culture.

Le cri d’une femme désemparée : « Que faut il pour qu’il me laisse tranquille ? »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Judith Chemla (@judithhhhhhhhhhhhhh)

Et d’ajouter : “Finalement, de ne plus rien laisser passer que « regardez-moi ». Il m’a appris à arrêter de me surveiller, de me regarder faire. Donc, il m’a appris à m’absenter. Maintenant, je vois que c’est une belle chose d’être transparent parce qu’on n’a pas besoin, on est vivant, on est qui on est. C’est bien plus large qui on est que ce qu’on veut bien s’en figurer soi-même. Les idées qu’on a sur soi sont toujours plus réductrices que ce qu’on est. C’est très mystérieux.”, conclut-elle ainsi.

Des belles rencontres, elle en a peut-être fait dans le monde professionnel. Mais pas dans la sphère privée. Car aujourd’hui, la comédienne de 37 ans accuse le père de sa fille de la battre. Lundi 4 juillet, elle explique que son ex-compagnon, le réalisateur Yohann Manca, la maltraiterait en effet sans relâche. Elle publie ainsi une photo qui date d’il y a un an. L’actrice a le visage recouvert de bleus. “Il y a un an mon visage a été blessé, du bleu, du violet sous mon œil, je me suis vue déformée. Il y a un an j’ai regardé mon visage dans la glace et j’ai su que je ne pourrai plus me voiler la face. Le père de ma fille.”, confie-t-elle en effet sur Instagram.

Elle fait apparaître un visage complètement tuméfié

Malheureusement, son signalement au commissariat n’aurait rien donné. « Il devrait avoir honte aujourd’hui, un an après, au lieu de continuer à faire pression sur moi, de penser qu’il a encore les moyens de me manipuler, au lieu de pourrir la tête de mon enfant il devrait avoir honte et se faire discret, rechercher vraiment à être pardonné. Ce n’est pas le cas« , commente-t-elle ainsi, ne sachant plus quoi faire.

« Retourner au commissariat une 3e fois? Déposer une 3e plainte en 1 an ? Être dans le milieu du cinéma, et avoir l’épée de Damoclès de 8 mois de prison avec sursis… ça ne suffit pas ? […] Que faut il pour qu’il me laisse tranquille ? Aller vraiment en prison? Il jouera encore à la victime auprès de ma fille et elle souffrira de ne pas voir son père. Que je garde ça pour moi? Il se sentira encore au dessus des lois continuera de se plaindre et de contester les décisions de justice auprès de sa fille de 5 ans qu’il voit pourtant comme un père normal qu’il n’est pourtant pas. Il continuera de croire qu’il est en mesure de faire pression sur moi et de me harceler moralement.« , pense la comédienne, qui veut “avoir la paix”.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Judith Chemla (@judithhhhhhhhhhhhhh)

Judith Chemla : « A bout« , la jeune femme n’a pas honte de publier ces photos chocs : « Ceux qui sont capables de faire ça il faut qu’ils soient hors d’état de nuire. Mais comment ? Je n’ai pas honte de cette photo. Mais lui devrait avoir honte« , explique-t-elle ainsi à juste titre. Au sein de la rédaction d’Objeko, on est de tout cœur avec elle.