Julien Cohen (Affaire conclue): Dézingué, cet acheteur lui crache au visage « il est insupportable »

Julien Cohen a l’habitude de toujours se démarquer sur le plateau d’Affaire conclue. Seulement cette fois, il va devoir assumer son sale caractère s’il ne veut pas que les choses s’enveniment.

Julien Cohen : dézingué par un acheteur qui le trouve insupportable !
© Cedric Perrin/BESTIMAGE

De nouveau, Julien Cohen fait jaser. Or, il ne va pas pouvoir se défendre longtemps face à cet acheteur. A-t-il trouvé plus têtu que lui ?

Julien Cohen critiqué par ses pairs, comment va-t-il réagir ?


Depuis quatre ans, Sophie Davant est aux manettes d’Affaire conclue. En effet, cette émission a le vent en poupe et bat régulièrement tous les records d’audience. Grâce à son équipe de talentueux commissaires-priseurs, on découvre la valeur d’objets étonnants. Souvent surpris, les acheteurs décident alors de passer en salle des ventes et les brocanteurs. Autour de la table, chacun a son mot à dire. Et celui de Julien Cohen nous surprend toujours. Tour à tour, ému ou bien têtu, il fait la pluie et le beau temps dans le programme. Or, ce jour-là, rien ne va se passer comme il l’aurait prévu.

Un acheteur hors-pair

Dans cette vidéo, Julien Cohen nous raconte ses acquisitions. Et dieu sait qu’elles sont nombreuses. Ce n’est pas une émission qu’il lui faudrait pour tout raconter mais une vie. En coulisses, Objeko espère qu’il écrira un livre sur cette expérience télévisuelle avec plein d’anecdotes. On aimerait tant savoir si comment se sont passées certaines transactions hors-antenne. Du reste, il met toujours l’ambiance voire la pression auprès de ses petits camarades. D’habitude, c’est Caroline Margeridon qui n’apprécie pas sa manière d’enchérir à la dernière minute. Elle a essayé plusieurs fois de se venger mais sans succès. Du reste, dans cet épisode d’Affaire conclue, nous allons assister à quelque chose de tout simplement inédit.

Lorsque Valérie se rend dans Affaire conclue, elle n’imaginait pas que son objet allait créer semer la zizanie entre nos experts. Même chez les followers, tout le monde se demande ce que cette cabine de téléphone vintage fait dans l’émission. Estimé péniblement à cinquante euros, c’est sans grande conviction qu’elle se dirige vers la salle de vente. Après tout, comme dirait l’autre, l’essentiel, c’est de participer !

Au secours, à l’aide, acheteur en danger !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par by Laurent Journo (@salon_du_vintage)

Quand il la découvre, Laurent Journo a les yeux qui pétillent. »Je veux vraiment faire un truc vraiment disco avec ça ! Je veux redonner une âme à cette cabine téléphonique » Tombé en amour de cet objet directement venu des années 80, l’acheteur a déjà des projets plein la tête. Il se voit déjà en haut de l’affiche. Est-ce que son imagination va convaincre Julien Cohen ? Du reste, ce dernier a l’air totalement dubitatif et dépité face à son concurrent ! Mais n’est-ce pas-là une stratégie pour remporter l’objet ?

Julien Cohen : dézingué par un acheteur qui le trouve insupportable !

Comme le prouve cette photo, Laurent Journo profité d’un moment d’inattention du mari de Karine pour jouer avec ses nerfs. « 250 euros ce n’est pas raisonnable ! T’es sérieux là ? Deux secondes et je vais appeler la police ! » Muni de son propre faux téléphone, il va s’en moquer délibérément et frontalement de l’homme aux lunettes bleues « La police, venez chercher monsieur Cohen il est insupportable, on ne peut rien acheter dans cette émission ! » Totalement soufflé par ce qu’il vient d’entendre, il n’ose plus enchérir et le laisse avoir le dernier mot.

Tout ça pour ça !

Quant aux followers d‘Affaire conclue, ils sont abasourdis par ce qui vient de se passer. Aucun d’entre eux n’aurait osé enchérir autant pour obtenir un objet comme ça. Chez Objeko, on trouve justement que c’est ce genre d’épisode amusant qui contribue à ce que l’émission devienne une légende. Quand on s’y attend le moins et qu’on ne prévoit rien, on peut avoir de drôles de surprises. En tout cas, pour Valérie, c’est vraiment top. Avec un énorme sourire, elle accepte volontiers la proposition de Laurent. Par rapport à ce que lui avait dit le commissaire-priseur, elle a fait une plus-value de presque 300 euros !

Du côté de chez Julien Cohen, le choc est rude à encaisser. Il faut dire qu’il ne l’a pas vu venir celle-là. Donc, il va se souvenir longtemps de cette journée de tournage. Va-t-il prendre sa revanche ? Nous n’avons aucun doute là-dessus. Suite au prochain épisode !

 


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.