Julien Cohen (Affaire conclue): sature totalement contre l’attitude de “ces petits couillons” qui ont le don pour l’énerver !

Cette fois, c’est la goutte qui fait déborder le vase ! Julien Cohen décide d’intervenir avant qu’il ne soit trop tard. Donc, il passe ses nerfs sur sa communauté Instagram. Comment ses fans vont réagir ?

Julien Cohen (Affaire conclue) : sature totalement contre l’attitude de “ces petits couillons” qui ont le don pour l’énerver !
© France 2

En tournage de la nouvelle saison d’Affaire conclue, Julien Cohen a des choses à dire. Sa patience atteint ses limites. Trop c’est trop !

Julien Cohen, en colère comme jamais !

On n’imagine pas les coulisses de la vie d’une célébrité. Sans cesse devoir jongler entre les rumeurs et l’image que l’on revoit à son public n’est pas évident. De plus, il y a un drôle de phénomène qui prend de l’ampleur. Comme le prouve la vidéo ci-dessus, il s’agit de l’usurpation d’identité. Sur la Toile, les haters s’en donnent à cœur joie ! Dernièrement, c’est Julien Cohen qui a fait les frais de ce genre de comportement. Dès lors, il tient à nous relater sa version. Et le connaissant, elle est forcément haute en couleur !

Toute ressemblance…

Comme vous le prouve ce fan de Kendji Girac, le gagnant de la troisième saison a été victime de genre de préjudice. En créant des autres comptes, les faussaires nous font croire que l’on va nouer une relation en privé avec notre chanteur préféré. Hélas, tous les dons atterrissent dans les poches de ces mauvais esprits et on ne revoit jamais la couleur des cadeaux promis ! Que fait la police pour enrayer ce fléau ? Julien Cohen se le demande !

Partagé par Cyril Féraud en personne, ce genre de faux compte est fréquent sur les réseaux sociaux. Or, la pastille bleue Twitter et d’Instagram devrait nous aider à faire le tri. On ne sait pas comment ces usurpateurs arrivent à duper notre bienveillance. Résolus à nous convaincre qu’ils sont la célébrité en question, ils n’hésitent à se servir de la vie privée de la star. On se souvient d’Alizée qui avait dû faire une mise au point ! Dans cet article, Objeko vous racontait que ce fan avait même eu des sentiments amoureux pour celle qu’il prenait pour la chanteuse. Il lui aurait donné une énorme somme d’argent pour que son studio de danse perdure ! Dingue !

Une bouteille à la mer !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Patrick Bruel (@patrickbruel)

Sur RFM, Patrick Bruel estime que la plaisanterie a assez duré ! “Je ne suis pas le seul artiste à en avoir marre. Beaucoup d’artistes se plaignent. C’est tout simplement dégueulasse !” On ne connait pas l’étendu des dégâts pour lui. Force est de constater qu’à l’instar de Julien de Cohen, un vent de révolte souffle sur la Toile !

La colère de Julien Cohen

Capture d’écran (c) Instagram (c)my_discoveries

Le brocanteur d’Affaire conclue arrive à saturation. En effet, mieux que personne, il flaire toujours les objets qui peuvent rapporter gros. Or, cette fois, c’est lui le dindon de la farce. Et ça, Julien Cohen ne peut pas le tolérer ! Victime d’usurpation d’identité, il va donner sa façon de penser ! Est-ce que cela va suffire pour faire passer le message ? Affaire à suivre !

Le discours de Julien Cohen est édifiant. “Chers amis, bonjour. Alors j’ai mon community manager qui m’a dit ‘Julien fais une vidéo, car il y a beaucoup de faux comptes à ton nomComme toujours, l’histoire de la pastille bleue fait couleur beaucoup d’encre. “Alors oui il y a tout un tas de guignols qui se font passer pour moi pour vous soutirer de l’argent ou pour vous faire adhérer à un fan club“. 

En souhaitant tirer la sonnette d’alarme, Julien Cohen en profite pour donner un dernier avertissement à ces fauteurs de trouble. “Ils sont très malins ces petits c**ill*ns. Donc voilà, signalez ces comptes, faites-les clôturer. Nous, on fait aussi le nécessaire de notre côté !” Voilà qui a le mérite d’être clair. Calme et un peu plus apaisé, il conclut en disant que c’est loin d’être un cas isolé. Il estime que “c’est malheureusement la rançon du succès, on a plein de faux comptes

Et la morale de cette histoire est …

Et vous, cher lecteur d’Objeko, qu’en pensez-vous ? Faut-il mieux rester discret sur les réseaux sociaux ou prendre le risque de voir son image ternir au profit de mauvaises personnes ? Les fans d’Affaire conclue sont derrière lui et le soutiennent dans cette terrible épreuve. Ils ouvrent l’œil et seront au taquet pour dénoncer ceux qui lui font du mal ! À bon entendeur et bien entendu suite au prochain numéro !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.