Julien Courbet se confie comme jamais sur ses enfants et sa vie de famille

L'animateur, plutôt pudique concernant sa vie de famille, s'est laissé aller à quelques confidences pour TV Magazine. L'occasion pour lui de faire le point et de montrer que, même si ses enfants ont grandi avec un père célèbre, il a tout fait pour qu'ils aient une enfance la plus normale possible. A le croire, il a parfaitement réussi sa mission et se montre fier de lui concernant l'éducation qu'il a donné à ses enfants !

© Ozap

Des enfants devenus grands

Julien Courbet épouse son amoureuse Catherine en juillet 1998. De leur amour naissent une fille et un garçon. Lola, née en avril 2000 et Gabin, né en décembre 2001, font la fierté de leur parent. Aujourd’hui jeunes adultes, les deux enfants du couple se sont tournés vers études en école de commerce, comme le révélait leur père dans les colonnes de Femme Actuelle, le 26 janvier 2020 : 

« Ils sont en école de commerce tous les deux. Ils préparent leur avenir, ils ont des doutes sur ce qu’ils ont envie de faire ou pas. Ma femme Catherine et moi, nous sommes là pour les aider. Ils vont partir faire des stages à l’étranger, il faut les aider à se loger, etc. On a la chance d’être une famille très unie et c’est ma plus grande fierté. Je pense que tout ce que j’ai fait n’est rien à côté de la fierté d’avoir une telle famille et de voir qu’ils prennent plaisir à être avec nous, ça vaut de l’or« .

Une carrière loin des médias ?

Avec un père qui a l’habitude des caméras et de la télévision, on aurait pu penser qu’un des deux enfants aurait aimé travailler dans les médias. Mais ce n’est visiblement pas le cas. Une surprise pour Julien Courbet :

« J’aurais cru à ma fille. Elle a tout de même une fibre artistique mais plutôt vestimentaire. Elle dessine beaucoup de choses. Elle n’a pas de velléité de monter une marque, mais elle est passionnée par ça, mais pas de télé ou de radio. Concernant mon fils, je l’avais fait monter sur scène lors du précédent spectacle, il avait à peine quatorze ans. Et il ne s’était pas dégonflé. […] Pour le moment, il ne sait pas trop ce qu’il a envie de faire. Il est encore jeune. Mais, je pense que lui, une carrière autour des caméras, ça pourrait, peut-être, être envisageable. »

Peu importe finalement ce que feront ses enfants, ils peuvent compter sur le soutien sans faille d’un père qui, malgré un emploi du temps chargé, a tout fait pour être le plus présent possible. C’est ce qu’il indique pour nos confrères de TV Magazine, le 21 avril dernier : « Ils sont respectueux, équilibrés. J’étais là chaque matin pour les emmener à l’école et chaque soir pour les coucher tant qu’ils en ont eu besoin. Nous sommes toujours partis en vacances ensemble et nous continuons. J’ai réussi à 200 % ma vie de famille, grâce à ma femme aussi. » 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RTL (@rtl_france)

Julien Courbet : un animateur respectueux qui veut aider les Français 

Dans Ça peut vous arriver, Julien Courbet fait en sorte d’aider ces français qui se sont fait avoir pour une raison ou pour une autre. Avec son équipe, ils essaient de régler une situation qui, souvent, est bien compliquée. C’est un travail naturel pour l’animateur, car cela correspond à ses valeurs, comme il l’explique au journaliste du Figaro :

« J’ai été élevé à l’ancienne: on se lève, on dit bonjour, on aide celui qui en a besoin… Mais j’ai aussi vécu un événement, à 15 ans, qui m’a marqué. Mes grands-parents et mes parents pieds-noirs sont arrivés d’Algérie en devant redémarrer de zéro. Mon grand-père travaillait comme VRP. Il est tombé sur un arnaqueur qui lui a pris son stock de montres et n’a jamais payé. Il a dû vendre sa voiture et se battre pour rembourser« .

C’est d’ailleurs cet élément qui est à l’origine de sa vocation pour la justice et l’entraide : « j’ai même envisagé de faire une carrière d’avocat jusqu’à ce que le démon de la radio me tombe dessus. Mais je suis humaniste et profondément touché par l’injustice. Je ne pourrais pas faire cette émission si je n’avais pas cette fibre ». A défaut d’être avocat, Julien Courbet a trouvé le moyen d’aider les autres, sans passer par les années d’études requises pour pouvoir plaider.