Karine Ferri : son combat contre la maladie de son ex la bouleverse toujours ! Elle s’explique

Karine Ferri mène une paisible vie de famille avec le footballeur Yoann Gourcuff. Et pourtant, elle ne tournera jamais complètement la page de sa précédente histoire d’amour. Avec le chanteur Grégory Lemarchal, aujourd’hui décédé.

© Resultat-loto

Karine Ferri: Grégory Lemarchal nous a quittés il y a quinze ans déjà. Et pourtant, personne ne semble l’avoir oublié. En septembre 2020, TF1 diffusait le téléfilm Pourquoi je vis, la biographie de Grégory Lemarchal, interprétée par Mickaël Lumière. Ce soir-là, TF1 enregistrait un score d’audience avec 7,3 millions de téléspectateurs ! C’est dire l’impact que l’artiste défunt a encore sur nos mémoires.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Karine Ferri (@karineferri)

Grand gagnant en 2004 de la 4eme saison de la Star Academy, Grégory Lemarchal entretenait une histoire d’amour avec l’animatrice Karine Ferri. La jeune femme s’occupe désormais de l’association Grégory Lemarchal. En souvenir de lui, elle s’est fait un tatouage sur son poignet.

« Mon sang n’a fait qu’un tour. »

L’ancienne candidate de Bachelor se souvient de leur rencontre comme si c’était hier. « C’était en septembre 2005, nous nous sommes rencontrés par l’intermédiaire d’une amie commune, Laetitia, qui était aussi notre maquilleuse. Un jour, Grégory appelle Laetitia, sur son portable pendant qu’elle me maquillait. ‘C’est Grégory de la Star’Ac !’, me dit-elle en aparté. ‘Ah oui, il est pas mal, lui !’ ai-je répondu. Elle raccroche et me dit : ‘Eh bien figure-toi que lui aussi vient de me dire qu’il te trouve plutôt charmante.’ Mon sang n’a fait qu’un tour. J’ai demandé à Laetitia de lui donner vite mon numéro de téléphone. C’était la première fois que je faisais un truc pareil ! », racontait en effet Karine Ferri à nos confrères du magazine Gala, en 2007.

Karine Ferri et Grégory Lemarchal se sont rapidement donné rendez-vous chez ce dernier : « ‘Je t’ai préparé un repas !’ me dit-il tout fier. C’était du veau sauté avec des pommes de terre, en réalité préparé par sa mère, je l’ai su plus tard. Il n’y avait pas de chandelles, on a passé la soirée à se chambrer et quand je suis partie, je me suis dit : ‘Il va me prendre pour une folle.’ Cela n’a pas raté puisqu’il m’a avoué par la suite avoir dit à son père qu’il m’avait trouvée ‘complètement déchenillée’. », a-t-elle ainsi confié.

« Il y a des combats qui sont ceux d’une vie… »

Avant sa mort, Grégory Lemarchal avait offert quelque chose à sa petite amie. Une chanson. Mais ils s’étaient fait un autre présent. Karine Ferri en a fait la confidence dans les colonnes du magazine Gala. “Dans le single qu’il m’a dédié, De temps en temps, son dernier cadeau, il a écrit : ‘Je me relève sous ton regard.’ À mon tour de me relever sous le sien […] Tous les deux on s’était offert un bracelet symbolisant notre attachement. Le jour où il s’est envolé, j’ai pris le sien – il ne le quittait jamais – et j’ai attaché le mien à son poignet.”, a-t-elle encore révélé à la presse.

Au fil des années, l’animatrice a refait sa vie. Elle veille à l’éducation de ses enfants, en Bretagne. Mais ça ne l’empêche pas de continuer son combat, coute que coute.

Karine Ferri; « Il faut continuer d’en parler et de se mobiliser. »

« Il y a des combats qui sont ceux d’une vie… J’ai fait une promesse et je la tiens. Je suis toujours et serai toujours là.»,  a-t-elle ainsi fait savoir dans les colonnes du Télégramme. Et de préciser : « On s’aperçoit que même aussi longtemps après, les gens se mobilisent toujours autant ». Car la maison Grégory Lemarchal doit ouvrir prochainement ses portes, après des années de travail.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Karine Ferri (@karineferri)

Et si Karine Ferri se baisse pas la garde, c’est pour une bonne raison. « Cette maladie touche tellement de nouveau-nés : il faut continuer d’en parler et de se mobiliser. », explique-t-elle en effet. De toutes façons, elle a fait une promesse à Grégory. Et pour rien au monde elle ne le trahira. confia-t-elle. « Ta force est en nous à jamais. », dit-elle encore. Une formidable leçon de vie.