Karine Le Marchand séparée : ses rares confidences sur son ex, le père de sa fille Alya

L'animatrice star de "L'amour est dans le pré" est très discrète sur sa vie privée. Mais voilà qu'elle fait quelques confidences sur le père de sa fille de 19 ans, Alya. On vous dit tout !

© par Elisa GERLINGER-Karine Le Marchand séparée : ses rares confidences sur son ex, le père de sa fille Alya

Karine Le Marchand n’est pas du genre à s’épancher sur sa vie privée. Ses fans le savent bien et ils ne cherchent pas à lui voler des scoops. Néanmoins, en prêtant attention à ses différentes confidences au détour d’interviews diverses et variées, il est possible de se faire une idée assez précise de celui qui est le père de sa fille.

 

Comme les fans de Karine Le Marchand le savent, elle est la maman d’une jeune femme de 19 ans aujourd’hui. Une jeune femme par ailleurs sublime et prénommée Alya. Mais presque jamais elle n’évoque le père de sa fille. Elle ne dévoile ni son identité, ni les raisons de leur séparation. Cependant, il est possible d’apprendre quelques détails à son sujet.

 

Nos confrères du magazine Purepeople ont recoupé des interviews confidences de Karine Le Marchand chez Gala, Télé Câble Sat, Les MaternellesMagicmaman ou encore Le Parisien. Et avec les extraits sélectionnés, Objeko peut vous assurer que vous allez en apprendre davantage sur le papa d’Alya.

 

 

Karine Le Marchand évoque le père de sa fille

 

C’était dans les colonnes de Gala d’abord que Karine Le Marchand évoquait sa maternité. Elle expliquait notamment que sa fille était « une enfant ultra désirée ». Et pour justifier de cette allégation, elle avouait avoir été opérée pour augmenter ses chances de tomber enceinte. Mais chez Gala, aucun détails au sujet du père de sa fille pour l’instant.

 

C’est plus tard, en 2020, dans les colonnes de Magicmaman, que Karine Le Marchand parle de son ancien compagnon. Sans révéler son identité, elle va parler de ses origines et de la façon dont ils ont choisi le prénom de leur fille.

 

« Le père de ma fille est juif-hongrois. Mon père vient du Burundi. Nous avions très envie pour notre fille d’un prénom qui évoquait nos deux origines. Chose qui n’était pas facile ! Et nous avons trouvé Alya. Alya qui veut dire en swahili (donc pour les origines de mon père) ‘la plus fervente’, et en hébreu ‘la montée vers Dieu qui passe par le retour à la terre promise’. », déclarait l’animatrice.

 

 

Des détails sur sa séparation

 

Puis, dans les colonnes de Télé Câble Sat, Karine Le Marchand évoque sa rupture avec le père d’Alya à demi-mots. « Un soir, au restaurant, je suis avec mon compagnon et le serveur nous accueille avec un ‘Bonjour Monsieur et Madame Le Marchand.’ Comme ce n’était pas son nom, il m’a pris la main et m’a dit : ‘Ecoute-moi bien, je ne serai jamais Monsieur Le Marchand.’ Cela a contribué à notre séparation. », confiait-elle.

 

Enfin, c’est son rôle d’animatrice, de 2004 à 2009, pour Les Maternelles qui aurait aussi accéléré cette rupture. « Je me suis séparée du père de ma fille à cause, ou grâce aux ‘Maternelles‘. J’ai appris à devenir mère grâce aux ‘Maternelles’. (…) Ce qui est certain, c’est que j’ai été extrêmement heureuse d’élever ma fille seule. Cette fusion-là, même si je ne l’ai pas souhaitée, je l’ai adorée. », avouait-elle enfin dans les colonnes de Gala.

 

Nous n’aurons donc pas de nom ou d’image du père de la fille de Karine Le Marchand. Mais suffisamment d’éléments pour conclure qu’elle est une mère formidable !