Kendji Girac brise le silence, cette célébrité mondiale avec qui il veut absolument collaborer

Kendji Girac adore tellement son métier qu’on le voit et qu’on l’entend partout ! Pour la première fois, il accepte de nous dire un peu plus sur cette collaboration artistique si importante à ses yeux !

Kendji Girac : tout sur ce projet/duo auquel il pense matin, midi et soir !
© Laurent Vu / SIPA

Les années passent et Kendji Girac arrive toujours à nous donner le sourire et nous faire danser. En coulisses, il a toujours plein d’idées !

Kendji Girac, un musicien comme on en a fait plus

On a cassé le moule après lui !

Dès les premières secondes de son audition à l’aveugle dans The Voice, Kendji Girac nous a prouvé son attachement à la musique espagnole. N’oublions pas qu’il fait partie de la communauté des gens du voyage et qu’il l’assume fièrement. Pudique, il ne donne pas de détails sur son enfance. Néanmoins, vu leur complicité, on sait que ses parents lui ont transmis des valeurs de partage. Et c’est bien là l’essentiel de son message.

Aujourd’hui, le succès ne monte pas à la tête de Kendji Girac. Pas prétentieux pour un sou, dévoue aux siens, il fera absolument tout pour rendre heureux ses fans. D’ailleurs, quand il a besoin de repos, il pose ses valises dans cette Dordogne si chère à son cœur. Soit, il a maintenant les moyens de s’offrir un petit coin de paradis. Cependant, être coincé entre quatre murs, ce n’est vraiment pas son truc. Comme il confiera à nos confrères du journal Le Parisien « J’aime bien, quand il pleut, dormir dans la caravane. On entend la petite pluie et ça berce un peu »

Dans cet entretien, il nous en dit plus. Pas question de faire la morale aux politiques. La chanson ce n’est pas fait pour ça. À ses yeux, c’est le plus court chemin pour transmettre des émotions. De ce fait, il ne dira jamais vraiment comme il a vécu les nombreux déménagements. Sur sa souffrance sur les nombreux préjugés entourant sa communauté, il décrit juste le regard mauvais de certaines personnes. Fier, mais pour autant discret, Kendji Girac assume ce paradoxe.

D’ailleurs, il estime que c’est sa bonne étoile la responsable de tout ce qui se passe dans sa vie. Soit, il a dû apprendre à jouer de la guitare tout seul. En coulisses, il observe son papa et s’entraîne en cachette. Heureusement pour nous, malgré les difficultés, il s’est accroché et il a réalisé son rêve. « Depuis tout petit, j’adore la musique et je suis conscient de ma chance d’avoir pu grandir à travers ce métier et de pouvoir partager ma musique sur scène. »

La musique comme moyen d’expression universel

Depuis son premier album, Kendji Girac a énormément d’idées de morceaux. Du reste, son dernier disque, le chanteur nous montre à quel point ses origines demeurent sa source d’inspiration principale. Après, il s’amuse à rajouter quelques notes entendues ici et là. Voici comme il résume la recette de l’opus Mi Vida à nos confrères « J’ai toujours aimé mélanger les sons, c’est un peu ma marque de fabrique. (…) La base reste et restera toujours le gipsy auquel j’ajoute des sons qui peuvent m’intéresser, car la particularité du gipsy, c’est qu’on peut le mélanger à tout. » Voilà qui a le mérite d’être clair !

D’ailleurs, Kendji Girac passe de la théorie à la pratique. Grâce au morceau Habibi, il prouve qu’il s’adapte à tous les gens musicaux. Du flamenco à l’oriental, il n’y a qu’un pas et il en est parfaitement conscient puisqu’il déclare « Ce sont des cultures qui se ressemblent, une même famille musicale » Écrit et composé par un ancien de The Voice (Slimane), Objeko a l’impression que la boucle est bouclée…et a pourtant la rédaction sait qu’il a plus d’une corde dans sa guitare magique !

Encore plein de rêves

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kendji Girac (@kendji)

Dès que les fans de Kendji Girac découvrent cette photo, ils tombent amoureux immédiatement. Depuis la fin janvier 2021, il est l’heureux et si fier papa de la petite Eva Alba. Plus que jamais, il souhaite que sa fille grandisse dans un environnement serein. Bien entendu, nul doute que ce dernier possède des notes de guitare et les sourires de l’entourage du chanteur. Quant à lui, il a pour projet de « lui transmettre les valeurs de la famille et le respect. Peut-être la guitare, mais c’est elle qui décidera ! » 

D’ailleurs, il y a une autre chose à laquelle Kendji Girac pense ces derniers temps. Après avoir travaillé avec une foule de stars françaises, il veut monter d’un grade. Et il y a en a une dans son viseur, c’est la chanteuse Rosalia. Si vous ne la connaissez pas encore, c’est le moment d’écouter un peu ce qu’elle veut. En effet, il se peut qu’une collaboration entre les deux artistes voit le jour. « J’ai demandé à ma maison de disque d’envoyer à un message à son équipe. J’espère qu’elle va répondre et que cela pourra se faire. » Objeko croise les doigts et vous tiendra informé !


Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.