Kev Adams traité d’inculte : voici comment la star de « Maison de retraite » a réagi…

Kev Adams sort actuellement son film "Maison de retraite", qu’il a co-écrit et dans lequel il joue. Face à ce succès, l’humoriste prend-il la grosse tête ? 

© Instagram

Kev Adams aura mis deux ans pour préparer le film Maison de retraite. Après avoir sillonné la France pour les avant-premières, il sort finalement partout dans l’hexagon, mercredi 16 février 2022. Et ça promet d’être un véritable succès !

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Kev Adams (@kevadams)

Le synopsis d’abord attise la curiosité. « C’est l’histoire de ce mec qui déteste les personnes âgées, les vieux, qui va se retrouver forcé de travailler dans cette maison de retraite et qui va rencontrer non seulement une famille d’adoption mais surtout tout ce qui lui manque en terme de valeurs pour grandir et pour s’élever », a en effet indiqué l’humoriste à Laurent Ruquier et Léa Salamé, samedi 12 février, dans On est en direct. 

Kev Adams n’a pas peur des contradictions !

En plus, ce film rassemble d’énormes stars du cinéma français. En premier lieu Gérard Depardieu avec qui l’ex d’Iris Mittenaere a eu la chance de jouer. Kev Adams se rappellera certainement toute sa vie de sa rencontre avec l’interprète de Cyrano de Bergerac. « Il m’a posé cette question, je me rappelle j’étais à table avec lui : ”J’ai besoin de vous poser une question dans les yeux, est-ce que c’est vraiment vous qui avez écrit ce script ?” Je lui ai dit oui, je l’ai co-écrit, je l’ai pas écrit tout seul. Il m’a dit : ”Si c’est vous qui avez écrit ce script, vous êtes un bon gamin.” », a-t-il en effet dévoilé.

L’humoriste n’a pas pu contenir son émotion. « Ça m’a marqué. C’est un compliment qui m’a marqué. Je l’ai raconté à Gérard. Et il y a plusieurs fois dans le film où il parle de mon personnage en disant ”c’est un bon gamin” et c’est un clin d’œil à Jean-Paul. »  Pendant la dernière édition du Festival de comédie, nos confrères de PurePeople ont rencontré Kev Adams. Le jeune homme a alors pointé du doigt le sort réservé aux personnes âgées.

Et surtout leur isolement de plus en plus insupportable en raison de la crise sanitaire : « Quand on a écrit ce film il y a deux ans, c’était déjà le cas. Mais alors là depuis deux ans, c’est absolument insupportable ce qu’il se passe. Il y a une vraie scission entre la jeune génération et la plus ancienne. Ce film est aussi là pour ça, pour rapprocher ces générations entre elles.« , a-t-il en effet lâché. Il faut savoir que Kev Adams se sent très proche de ses grands-parents car ces derniers l’ont en grande partie élevé.

Un journaliste le traite « d’espèce d’inculte »

Lors de son entretien pour PurePeople, Kev Adams a partagé son amour pour le théâtre. Bien qu’on l’attende plus dans la comédie ou les one-man-show. Mais ce qu’on ne sait pas, c’est qu’il s’est nourri de pièces de théâtre classique pendant toute sa jeunesse. Il se passionne notamment pour Molière et annonce plusieurs références à ce sujet dans le film. « C’est important pour la jeune génération de s’intéresser à ce genre de texte classique (…). Moi j’ai grandi avec ça. La première pièce que j’ai jouée au théâtre quand j’avais 14 ans c’était Le Malade imaginaire. », a-t-il en effet confié dans les colonnes de PurePeople.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Kev Adams (@kevadams)

Malheureusement, il a reçu des critiques à ce propos. « Il y a une journaliste d’ailleurs qui m’a dit : ‘C’est très étonnant venant de vous.’ Ça m’a fait rire parce que ça fait vraiment : ‘Vous cet espèce d’inculte que vous êtes, c’est fou de vous voir jouer du Molière.' », a-t-il en effet déballé, sans rancune.

« Hâte d’être vieux ! »

A peine trentenaire, Kev Adams n’a pas peur de se projeter dans la vieillesse. Au contraire. « Il y a une phrase dans le film qui me touche beaucoup, qui dit : ‘C’est un petit peu la seule solution pour ne pas mourir jeune, vieillir.’ J’aime beaucoup cette formule. Et comme je n’ai absolument aucune envie de mourir jeune, et bien, hâte d’être vieux !« , explique-t-il, respirant la joie de vivre. Mais il n’est pas à une contradiction près ! Car on se souvient très bien de sa crise de panique à l’aube de ses 30 ans !

Maison de retraite a en tous cas fait sa sortie en salle mercredi 16 février. L’humoriste partage l’affiche avec de grands noms du cinéma. Gérard Depardieu, Daniel Prévost, Mylène Demongeot ou encore Jean-Luc Bideau pour n’en citer que quelques-uns. Et on prédit déjà une longue vie dans les salles à cette comédie irrésistible !