Kobe Bryant : un pompier sur place le jour du crash fait un aveu déchirant

Le procès concernant la mort de Kobe Bryant a lieu, en ce moment, à Los Angeles. Comme l'a indiqué le site People le 16 août dernier, des clichés ont été pris sur le lieu de l'accident. Objeko vous donne tous les détails à ce sujet.

© Allen Berezovsky/Getty-Kobe Bryant : un pompier sur place le jour du crash fait un aveu déchirant

C’est une information tragique que les fans de basket ont appris les le 26 janvier 2020. Tandis que Kobe Briant se trouvait dans un hélicoptère avec de Gianna Maria, sa fille de 13 ans et trois autres personnes, l’appareil est tombé puis s’est enflammé, tuant les occupants et le pilote.

Kobe Bryant : un procès en cours

Vanessa Bryant a déposé plainte contre le comté de Los Angeles, assurant que des images de cet accident ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Alors que le procès continue, Brian Jordan, capitaine des pompiers, s’est exprimé. Accusé d’avoir pris des photos des corps, il s’est défendu en indiquant qu’il avait suivi les instructions qui lui ont été données. « C’était horrible et c’est ce qui m’a fait arrêter ce boulot », a-t-il dit.

 

Une situation délicate pour lui qui a pris sa retraite juste après. Traumatisé, le pompier n’a jamais oublié. « J’y étais. Je ne me souviens plus d’y avoir été. S’il vous plaît, arrêtez de me décrire la scène », a-t-il expliqué avant de poursuivre : « Les images de cette scène vont me hanter pour toujours ».

La vie bouleversée de Vanessa Bryant

Cet accident avait touché le monde entier. Alors qu’il voulait profiter d’un moment avec sa fille, Kobe Bryant n’a jamais pu retrouver ses proches. Une situation compliquée pour Vanessa Bryant qui, en plus de devoir affronter à la perte de son époux et de Gianna Maria, a vu des images de leurs cadavres être diffusées sur les réseaux sociaux. « Si vous ne pouvez pas ramener mon mari et mon bébé, s’il vous plaît, assurez-vous que personne ne prenne de photos d’eux », avait-elle demandé lors de l’accident.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LexAnn Media (@lexannmedia)

 

Une demande qui n’a pas été écoutée. Lors du premier jour du procès, c’est son avocat, Luis Li, qui s’est exprimé. « Le 26 janvier 2020 a été et sera toujours le pire jour de la vie de Vanessa Bryant », a-t-il dit avant de poursuivre : « Les employés du comté ont exploité l’accident. Ils ont pris et partagé des photos de Kobe et Gianna comme souvenirs… Ils ont versé du sel sur une blessure incurable ».

D’après ses propos, les premiers intervenants ont « marché autour de la carcasse de l’hélicoptère et ont pris des photos de corps brisés. Ils ont pris des gros plans de membres, de chair brûlée. Cela choque la conscience », a-t-il terminé.

Cet accident a bouleversé la vie de la veuve mais la diffusion de ces photos a été terrible pour elle. Dans une déclaration officielle datée de décembre 2021, l’épouse de Kobe Bryant avait dit sa « douleur et détresse énorme ».

Ensuite, elle avait indiqué être « furieuse que les personnes en qui j’avais confiance pour protéger la dignité de mon mari et de ma fille aient abusé de leur position pour avoir des souvenirs de leur mort ». Un comportement qu’elle avait expliqué ne pas comprendre.