Koh-Lanta : Denis Brogniart dévoile ce qu’il fait quand il n’est pas avec les aventuriers ! Vous n’allez pas en revenir !

A tous ceux qui pensent que l'animateur de l'émission culte de TF1 se la coule douce entre les épreuves et les conseils, Denis Brogniart leur explique que son travail ne s'arrête pas à de la simple animation. Il a accepté d'en dire plus sur ses activités pendant la trentaine de jours que dure le tournage, toujours à l'autre bout du monde, au soleil.

©Koh-Lanta

Un boulot de dingue pour Denis Brogniart

Les fans de Koh-Lanta savent que la star de l’émission, ce n’est pas l’animateur, mais le concept. Les caméras sont braquées sur les aventuriers qui font de leur mieux pour survivre pendant plusieurs jours. Et si Denis Brogniart est très apprécié, on ne le voit que pendant les épreuves (pour les présenter et les arbitrer) et pendant le conseil (pour révéler le nom du candidat éliminé). Le reste du temps, puisque les caméras sont concentrés sur les aventuriers, nous ignorons ce que fait l’animateur. 

On pourrait penser qu’il séjourne toute la journée dans une superbe chambre d’hôtel et qu’il attend d’être appelé pour présenter les épreuves de confort et d’immunité. Mais ce n’est pas le cas, comme il l’explique aux journalistes du site Aufeminin :

C’est 120 personnes Koh-Lanta, c’est une PME. C’est un boulot de dingue au quotidien. Moi je fais partie de ceux qui tiennent le cerf-volant, qui mènent la barque. C’est un travail de tous les instants : comment on va faire ce jeu, qu’est ce qu’on ajoute comme péripétie en plus, est-ce qu’on met pas un autre jeu à la place. Une épreuve ça se teste la veille, et le matin-même, ça prend énormément de temps. Et moi je suis toujours là.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Denis BROGNIART (@denisbrogniart_off)

Denis Brogniart tient à être présent avec toutes les équipes

Professionnel et soucieux que son émission se passe comme prévu, il n’a pas une seconde de répit, même quand il se trouve loin des candidats : « Moi je bosse beaucoup et je ne veux rien laisser au hasard. Je ne travaille jamais au prompteur, j’écris tout moi-même, ça fait aussi partie du job pour moi. Et puis il y a aussi tout l’aspect production en amont dans lequel je suis très investi, les réunions casting, concept. Et la préparation pour être au top à l’instant T, au moment du 5-4-3-2-1, on tourne.

La grande réussite de Koh-Lanta vient sûrement de là. Il ne se contente pas d’être un animateur qui lit des fiches. Il incarne le programme. On sent qu’il aime cette émission, et il ne s’en cache d’ailleurs pas : “C’est un grand kiffe Koh-Lanta. Tu pars au bout du monde dans des endroits paradisiaques et perdus, et tu construis un programme hyper fort. Si vous posez cette question aux techniciens, caméramans, journalistes qui travaillent dessus, on est unanimes. Chaque saison je repars sans me poser la question.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par KohLantaTF1 (@kohlantatf1)

La clé du succès : se réinventer ?

Depuis vingt ans, Koh-Lanta fait les beaux jours de la première chaîne d’Europe. Pour autant, la productrice Alexia Laroche-Joubert, consciente qu’il ne faut pas se reposer sur ses lauriers, souhaite faire évoluer le programme chaque année. Denis Brogniart le sait, et félicite cette volonté de toujours aller de l’avant en proposant des nouveautés aux fans : 

Nous, on ne s’est jamais arrêtés au succès. On pourrait se taper sur le ventre en se disant ‘Oh t’as vu on est bons, on est supers, regarde les audiences.’ Non. Nous, chaque année, on essaie d’inventer autre chose, de faire mieux. La preuve avec ce totem maudit cette saison. Et maintenant avec l’expérience, je sais instinctivement quand ça va marcher. Si les candidats sont surpris, les téléspectateurs le seront aussi, et c’est ça qu’on veut.”

Ces nouveautés sont autant de prises de risque qui ne sont parfois pas payantes. Les armes secrètes, présentées dans l’édition de 2021, n’ont pas convaincu les téléspectateurs. Les règles sont jugées obscures et les aventuriers semblaient presque aussi perdus que les internautes (voir Vincent qui se trahit après une épreuve en révélant avoir une arme secrète). Mais cette année, les téléspectateurs semblent beaucoup apprécier la nouveauté du totem maudit, ce totem qui s’adresse aux perdants et qui leur apporte moult ennuis. 

On a hâte de savoir quelles seront les prochaines nouveautés puisqu’on se doute bien que Koh-Lanta sera de retour dans quelques mois, avec un tout nouveau casting, mais toujours Denis Brogniart à la présentation.