Koh-Lanta, une ex-aventurière victime d’un burn-out, “C’était horrible…”, elle se confie totalement

C’est sur Twitter qu’une ancienne aventurière révèle avoir été victime d’un burn-out. Elle brise le silence et en profite pour délivrer un témoignage poignant, duquel tirer des leçons.

Koh-Lanta : une ancienne candidate victime d'un burn-out, elle se confie
© TF1

Koh-Lanta met en lumière des profils atypiques, souvent des personnes impressionnantes. Championnes de boxe, experts en survie, un physique et un mental d’acier. Mais même les héros peuvent parfois être confrontés à des baisses de régime. En effet, faire un burn-out c’est être allé au bout de ses ressources et avancer malgré son épuisement. Cela conduit donc à une dépression généralisée car le terme “burn-out” signifie littéralement “se consumer” en anglais.

Même les plus résistants d’entre nous peuvent se retrouver dans une telle situation. Personne ne devrait vraiment se sentir à l’abris car la psychologie humaine est si complexe qu’il est possible de ne pas voir venir le drame avant qu’il ne surgisse. Parfois, on présume de ses forces parce que c’est comme ça qu’il faut de toute façon avancer. Et la fois de trop entraîne un effondrement, un burn-out, dont il est difficile de se relever.

Cela est donc même arrivé à une aventurière de Koh-Lanta. Il s’agissait de Marine, une infirmière qui rejoignant l’édition de 2017. Et il semble qu’elle ait conscience du chemin qu’elle a fait pour remonter la pente, mais aussi de ce qui l’a conduit à perdre pieds. Lorsque nous sommes dans de telles situations, il est souvent difficile d’identifier les paramètres du problème et ses éléments déclencheurs. Car le burn-out ne nous permet pas d’avoir les idées claires. Le trop-plein d’émotions devient impossible à gérer et on se noie dans un verre d’eau. Puis, ce n’est qu’après, en allant mieux, que les choses apparaissent plus évidentes.

C’est donc sur Twitter que Marine a entrepris de parler de son expérience avec le burn-out. En effet, elle a vu passer le tweet d’une internaute qui lui a rappelé de mauvais souvenirs. Objeko vous explique tout !

Marine, aventurière de Koh-Lanta, se confie publiquement sur son burn-out

Marine participait à l’édition de Koh-Lanta aux Fidji mais au bout de trois jours seulement, elle était contrainte de quitter l’aventure. Non pas que ses camarades voulaient l’évincer. Mais son état de santé était préoccupant. Après deux grands coups de fatigues, elle était transférée à l’infirmerie. Ensuite, les docteurs ont conclu qu’elle ne pourrait pas tenir davantage dans l’aventure sans mettre sa santé en danger. Objeko vous laisse imaginer à quel point cette décision a été difficile à encaisser pour Marine.

Mais rien n’entame le moral d’une battante. Enfin, presque rien. Mais mis bout à bout, cela peut faire de gros dégâts et cela même sur les plus costauds d’entre nous. Alors, quand Marine voit passer un message qui lui rappelle trop de mauvais souvenirs, elle réagit immédiatement.

Des propos qui bousculent la jeune femme

“Vous savez pas quoi ? On a une nouvelle infirmière, elle n’a pas dit bonjour. J’ai attendu 2h avant de lui lâcher un bon : euh t’es qui ?” pouvait-on lire sur Twitter. Ce message, l’ancienne aventurière de Koh-Lanta ne pouvait pas faire comme si elle ne l’avait pas vu ou passer dessus sans réagir. En effet, comme elle va l’expliquer ensuite à travers ses messages, c’est comme cela que son burn-out a commencé.

Puis, elle va se confier à cœur ouvert et dévoiler les détails de son épuisement émotionnel.

Le tout pour délivrer un message important à toutes celles et ceux qui pensent bien faire en s’en prenant aux autres. Il existe d’autres mécanismes de défense qui ne nécessitent pas de blesser son entourage. Objeko vous l’accorde, il est parfois difficile de faire la part des choses en situation de stress. Mais l’empathie reste essentielle pour ne pas envenimer les choses.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.