Kristofer (N’oubliez pas les paroles) au bord du malaise, il balance tout sur les tournages…

L'ancien Maestro revient sur son expérience difficile. Émotions, fatigue, malaise, c'était compliqué et intense !

©France 2

Kristofer est un ancien candidat de N’oubliez pas les paroles dont on se souviendra longtemps. En effet, il a remporté 39 victoires et près de 309 000 euros de gains. Une sacrée performance et un beau jackpot à la clé ! Et il le mérite, car l’ancien Maestro a révélé que certains tournages ont été extrêmement difficiles pour lui. Voici ce qu’il a confié le jeudi 7 juillet 2022 dans Télépro.

N’oubliez pas les paroles : Kristofer a frôlé le malaise !

La première fois que le public rencontre Kristofer dans N’oubliez pas les paroles, c’est le 4 avril 2022 sur la chaîne France 2. Il est devenu le chouchou des Français et de Nagui qui anime le karaoké géant depuis de nombreuses années. Une chose est sûre, il a du talent et une excellente connaissance musicale. 

En tout cas, il a voulu sa place, il s’est battu pour et il l’a bien mérité. En effet, le candidat de N’oubliez pas les paroles a quand même été refoulé trois fois du casting avant d’être enfin sélectionné par la production. On peut dire qu’il a fait preuve d’une grande détermination. Pour rappel, le jeune garçon venait de Belgique et il est resté dans le concours de chant jusqu’au 26 avril 2022, le jour de son élimination. Avec le total de son butin, Kristofer se positionne comme le 7ème meilleur candidat de l’histoire du programme de N’oubliez pas les paroles.

Le candidat a failli abandonner plus tôt que prévu !

Et pourtant, son aventure n’a pas été de tout repos ! En effet, il aurait pu s’arrêter bien avant dans N’oubliez pas les paroles… L’ancien champion explique qu’il a bien failli abandonner et il n’aurait donc jamais connu le succès. Pendant une interview pour le magazine belge Télépro, Kristofer a avoué que les tournages de N’oubliez pas les paroles étaient compliqués. « Il y a plein de fins d’émissions où je prenais Nagui, je le soulevais, c’était vraiment incroyable ! Il a dû se dire que j’étais fou. Mes cris à la fin, je hurlais… Ça, c’est les moments drôles« , a tout d’abord expliqué l’ancien gagnant du jeu musical de France 2.

« J’étais à 248 000 euros et après ce tournage-là, on a coupé. Et là, impossible de me reprendre. Je pleurais. J’ai vraiment cru que j’allais partir. On était à la moitié de la journée de tournage. J’ai dit aux autres candidats : ‘C’est bon, là c’est mort. J’ai déjà gagné 250 000 euros, je n’y arriverai plus' », a dévoilé Kristofer.

Trop d’émotions dans N’oubliez pas les paroles !

« Ça a été le plus difficile parce que le tournage d’après, j’étais vraiment très fatigué et j’ai failli faire un malaise. J’ai même dû aller dehors pour boire une boisson sucrée parce que j’allais tomber. Je ne voyais plus rien. Les producteurs me demandaient si ça allait, je ne voyais plus l’écran. Même Nagui, je l’entendais en fond. C’est la première fois que ça m’arrivait. Je n’avais pas mangé, en fait. C’était trop d’émotions. On avait en plus enchaîné deux tournages, je n’avais pas dormi entre les deux. Je pensais vraiment que j’allais partir du plateau. Mais finalement ça a été, on a pu faire les cinq émissions« , a raconté l’ancien Maestro de N’oubliez pas les paroles.

Il y a certains candidats comme lui qui rentrent dans l’histoire. En effet, ce fut le cas de Bruno qui a remporté le million d’euros sur la première chaîne dans les 12 coups de midi avec Jean-Luc Reichmann. Ce dernier est resté neuf mois et il est reparti avec des tonnes de cadeaux et de voitures. Lui aussi a dû supporter un rythme soutenu. On peut aussi citer Paul El Kharrat qui a fait un beau parcours dans le jeu du midi de TF1 et qui est maintenant régulièrement invité aux Grosses Têtes. Le jeune homme est atteint du syndrome d’Asperger et a une culture générale impressionnante.