La cuisson du riz: Ces 6 grosses erreurs que nous faisons tous, à ne SURTOUT pas faire

La cuisson du riz n’est pas aussi facile que cela peut paraître. Voici les 6 erreurs qu’il faut éviter absolument lorsque l’on cuisine le riz

© Maria Ionova / Unsplash

Vous avez déjà connu des problèmes lors de la cuisson de votre riz. Parfois, il n’a pas le résultat que vous espériez. Pas d’inquiétude ! Objeko revient aujourd’hui pour vous sur les six erreurs à ne surtout pas commettre. Il vous sera donc désormais impossible de rater cette préparation. Grâce à quelques astuces, la cuisson du riz deviendra un jeu d’enfant.

Cuisson du riz : 6 conseils inratables pour un résultat à la perfection

Deux conseils en un : l’importance de l’eau

Si vous souhaitez réussir une cuisson parfaite de votre riz. La quantité d’eau que vous allez mettre dans votre casserole se révèle d’une importance capitale. Avant toute chose, il faut donc absolument peser votre riz. Dès lors, il vous suffira de multiplier ce poids par 2,5 et d’ajouter la quantité d’eau équivalente. En effet, cette technique permet une absorption parfaite du liquide par rapport à la densité de l’ingrédient. Il existe toutefois une petite exception. Car ce conseil ne s’applique que pour le riz blanc. S’il est complet ou semi-complet, les doses doivent être augmentées. Passez donc à des volumes d’eau plus importants. Surtout, n’ajoutez à aucun moment du liquide.

En effet, certaines personnes ont pour habitude d’ouvrir le couvercle et de rajouter un petit peu d’eau pendant la cuisson. Cela vous est formellement déconseillé, voire interdit ! En effet, l’eau froide ferait baisser significativement la température de cuisson et empêcherait un résultat idéal. Dès que vous avez mis la bonne quantité d’eau, il ne faut plus y toucher sous peine d’engendrer une véritable catastrophe !

Enlevez vos mains du couvercle pendant et après, deux autres conseils importants

Comme Objeko vous l’expliquait précédemment, il ne faut en aucun cas ôter le couvercle de la casserole pendant la cuisson. En effet, la vapeur serait ainsi libérée et empêcherait une cuisson homogène. Vous perdriez en réalité beaucoup d’eau qui par conséquent ne pourrait pas rentrer dans les fibres du riz afin de le cuire correctement. Par conséquent, votre calcul de poids initial serait donc totalement incorrect. Gardez bien la casserole hermétiquement fermée pendant et après la cuisson. Un petit qui s’avèrera très utile.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de mïdùnù (@midunu_bc)

Car une fois que votre riz a atteint le point de cuisson idéal, le couvercle ne doit surtout pas être enlevé ! En effet, il vous est vivement conseillé de le laisser reposer 10 à 15 minutes avant de pouvoir le remuer et ensuite de le servir. Ce temps permettra aux dernières particules de liquide de terminer la cuisson du riz hors du feu. Il n’en sera que meilleur. Dès lors, il vous est conseillé de prendre votre temps et de laisser faire les choses tranquillement. Le riz ne se cuit effectivement pas à la va-vite et nécessite quelques précautions utiles. Objeko vous en livre encore deux autres qui se révéleront très efficaces pour une cuisson du riz digne des plus grands chefs. 

Laver abondamment et rincer généreusement si votre riz se veut nature

En effet, le riz contient une quantité hallucinante d’amidon. Cette substance agit comme une véritable colle naturelle. Dès lors, avant même de penser à cuire votre riz, vous devez le laver abondamment. Il est conseillé de le rincer 4 ou 5 fois sous l’eau claire et d’ensuite le laisser tremper 10 à 15 minutes dans une eau fraîche. Normalement, cette eau doit être parfaitement limpide et transparente et ne plus avoir une apparence blanchâtre ou laiteuse. Ce qui empêchera d’avoir comme résultat un riz gluant et collant. Bien évidemment, ces conseils s’appliquent uniquement pour une cuisson du riz nature. Si vous optez pour d’autres formes de riz ou d’autres préparations les méthodes de cuisson sont évidemment tout à fait différente.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de @djem131

Par exemple, le risotto, ce délicat met Italien, requiert d’être cuisiné tout à fait autrement. Dans ce cas-là, il est conseillé de le faire torréfier quelques secondes avec un oignon émincé dans un peu d’huile d’olive. Ensuite, déglacer le avec du vin blanc et mouillez le tout avec du bouillon chaud de préférence. Cette opération prend environ 18 minutes et doit être effectuée avec la plus grande attention. Si vous craignez de le rater, Objeko vous livre une dernière astuce. La septième en réalité ! En effet, il existe un grand nombre d’appareils électroménagers capables de réaliser la cuisson du riz nature à votre place. Ainsi les auto cuiseurs de riz se révèlent d’une grande efficacité. Et surtout ne pensez pas qu’ils ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Pour une trentaine d’euros, certaines grandes enseignes en sont déjà pourvues dans leurs rayons. Dès lors, lorsque vous cuirez du riz, la prochaine fois, le résultat devra véritablement être à la hauteur de vos attentes.