La France en alerte rouge: La situation est alarmante, “nous sommes à une 3e vague” avec les variants selon Jean Castex

La France est installée dans “une forme de troisième vague” de l’épidémie de Covid-19, “marquée par des variants nombreux”

La France en alerte rouge: La situation est alarmante, "nous sommes à une 3e vague" avec les variants selon Jean Castex
© Ludovic Marin, AFP

France: Jean Castex a évoqué, durant la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée, le mardi 16 mars, la situation sanitaire. Celle-ci se dégrade depuis déjà de nombreuses semaines. D’ailleurs le premier ministre a insisté sur le fait que les contaminations sont en hausse et les capacités hospitalières ne permettent plus l’accueil de nouveaux patients dans plusieurs régions. Objeko vous donne tous les détails sur le sujet.

France: La déclaration alarmante de Jean Castex

La France est installée dans « une forme de troisième vague » de l’épidémie de Covid-19, « marquée par des variants nombreux », a souligné mardi dernier, Jean Castex considérant la vaccination « au premier rang de la stratégie » pour essayer de réduire la propagation du virus.  « L’épidémie joue les prolongations », a expliqué Castex devant la représentation nationale, une année après que le président de la République ait lancé le premier confinement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean Castex (@jcastexpm)

Les députés ont tenu à respecter une minute de silence, à l’occasion du passage de la barre symbolique des 90.000 morts de la Covid-19. C’est Valérie Rabault, présidente du groupe PS au Palais Bourbon qui a proposé l’idée. Un moment plein d’émotion. Le premier ministre a dit une fois de plus qu’il était extrêmement important de « respecter plus que jamais les gestes élémentaires qui depuis un an constituent une garantie solidaire face à la progression pandémique ».

Une situation tendue dans plusieurs départements

La situation sanitaire est critique, en ce moment, dans différents départements dans l’hexagone. L’île de France, région la plus peuplée est dans une situation très tendue. Les services de réanimation sont complètement débordés. De nombreux scientifiques et médecins appellent de leurs vœux un reconfinement.

« Que comptez-vous faire pour éviter que nous prenions le mur ? », a questionné la députée Valérie Rabault en s’adressant au premier ministre. « Je mettrais évidemment au moment où je m’exprime la vaccination au premier rang de cette stratégie » de combat contre le virus, lui a précisé le premier ministre, tandis que le vaccin AstraZeneca est suspendu. Cette annonce a constitué un vrai coup de tonnerre.

D’autres pays que la France ont pris la même décision. C’est le cas, par exemple, de l’Allemagne. C’est le principe de précaution qui a été mis en avant. « Nous savons que c’est la vaccination massive (…) qui nous permettra d’en sortir », a indiqué Jean Castex.

La question cruciale des vaccins

Jean Castex a aussi été interrogé sur la question des différences qui existent concernant la répartition des doses de vaccins selon les départements. Le premier ministre a expliqué suivre « une stratégie territorialisée de gestion », qu’il comptait « poursuivre ». Plusieurs pays dans le monde ont réussi à mettre au point des vaccins en un temps record. Le vaccin Pfizer est celui qui est le plus efficace. L’approvisionnement varie selon les pays. Certains pays comme Israël ont réussi à vacciner en un temps très court une grande partie de la population.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean Castex (@jcastexpm)

C’est une vaccination massive de la population qui permettra de sortir de cette situation qui dure depuis plus d’un an. Certains secteurs sont particulièrement touchés par cette crise sanitaire inédite. En effet, les restaurateurs, les patrons de boites de nuit, les hôteliers ou les professionnels du secteur de la culture, sont dans une situation très grave. Les casinos sont aussi fermés et n’ont pas de visibilité. Certains n’arrivent plus à manger sans aide. C’est le cas des étudiants par exemple, qui doivent aller chercher de la nourriture auprès d’association.

Des aides de l’Etat aux secteurs en crise

Récemment, lors de la cérémonie des César, dont Objeko a eu l’occasion de vous faire un compte-rendu, plusieurs comédiens et comédiennes ont souligné le fait que les acteurs du monde du cinéma souffraient. Les salles de cinéma sont fermées et de nombreux films qui devaient sortir sont toujours bloqués. Pour le moment, les différents opérateurs n’ont aucune date de réouverture. L’Etat a mis en place un système d’aide qui permet de soutenir tous les secteurs qui ont été affecté par la situation. Mais jusqu’à quand ? La dette se creuse. Et il faudra bien la rembourser à un moment donné.


Pierre Lefort

Pierre Lefort

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.