La France face à la guerre : Gilles Bouleau fait une gaffe, Anne-Claire Coudray le sauve…

Le 14 mars dernier, Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray présentent un débat qui s’appelle La France face à la guerre. 8 candidats à l'élection présidentielle ont été reçus et ont donné leur position sur la gestion de la guerre en Ukraine, qui a démarré le 24 février dernier. Mais, tandis que l'émission commençait, visiblement Gilles Bouleau n'était pas prêt. Objeko vous donne tous les détails.

©france inter

Une question de précision. Toutes les émissions réalisées en direct connaissent des faux pas. Certains programmes comme C à vous, ou Touche pas à mon postesont des habitués des couacs, d’autres privilégient un ton plus sobre en particulier quand il faut parler des thèmes très importants.

Une grosse bévue

C’est le cas de Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray. Les deux journalistes de TF1 présentent le 14 mars 2022 l’émission La France face à la guerre. Depuis plusieurs jours, la Russie est entrée par la force en Ukraine. Depuis, on dénombre beaucoup de morts parmi les civils et les attaquent continuent. Quelques temps après la première attaque, et tandis que les Ukrainiens fuyaient en nombre leur Etat, le président français avait fait un discours très solennel sur le sujet.

 

« À cet acte de guerre, nous répondrons sans faiblesse, avec sang-froid, détermination et unité. Nous prendrons des décisions lors du G7, cet après-midi, du Conseil européen, ce soir à Bruxelles, et du sommet de l’Otan qui aura lieu dans les prochaines heures. Nous réclamerons à la Russie de rendre des comptes au Conseil de sécurité des Nations-Unies », a-t-il expliqué.

Une campagne électorale perturbée

Malgré cette actualité tendue, les candidats à l’élection présidentielle, dont le premier tour aura lieu le 10 avril, poursuivent la campagne. Huit candidats étaient là pour donner leur point de vue sur la guerre en Ukraine et ses conséquences sur l’hexagone : Emmanuel Macron, Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Valérie Pécresse, Fabien Roussel et Éric Zemmour étaient là.

 

Cette soirée est la première occasion pour le président de se retrouver avec d’autres prétendants. Les animateurs ont donné beaucoup de place à la guerre durant cette soirée inédite. Mais lorsque 20h24 est arrivé et que Julien Arnaud était prêt à donner l’antenne au binôme, les deux journalistes n’étaient pas prêts.

D’ailleurs, Anne-Claire Coudray a mis un certain temps à se rendre compte de la situation. Elle a dû prendre le bras de Gilles Bouleau pour qu’il se rende compte qu’il était à l’antenne et qu’il n’était plus temps de relire ses fiches et de faire les répétitions.

Gilles Bouleau, figure de l’information sur TF1

Une bonne occasion de revenir sur le parcours du journaliste masculin. En juin 2012, Gilles Bouleau a repris la place de la présentatrice du 20 heures de TF1, Laurence Ferrari, après son départ rapide de la chaîne.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Addicts News (@addicts_news)

 

Né en 1962, Gilles Bouleau obtient son diplôme du Centre de Formation des journalistes de Paris (CFJ) et de l’Institut d’études politiques de Paris (Science Po). En 1986, il gagne la bourse Jean d’Arcy, dédiée aux jeunes journalistes, qui lui donne accès à la rédaction de TF1. Démarre alors pour lui une carrière professionnelle vouée à la Une : il est journaliste pour le service économique et social, le service politique, le service arts et spectacles.

Entre 1996 et 1999, il anime une émission sur LCI. Mais Gilles Bouleau reste fidèle à la chaîne : LCI n’est autre que la filiale de la Une. Il travaille comme correspondant pour TF1 à Londres durant quatre années, puis à Washington pendant cinq ans. En 2011, il devient le joker de Laurence Ferrari à la présentation du JT de 20 heures de TF1 après le départ d’Harry Roselmack. Puis, il prend la tête des opérations spéciales de TF1. Il est, à la tête d’une équipe chargée de concevoir un flux de données graphiques intégrées aux JT de TF1.

En juin 2012, sa fidélité à la chaîne privée est finalement récompensée : c’est à ce journaliste très aimé de la rédaction que la chaîne TF1 décide de confier les commandes de son JT de 20 heures. Dans les semaines et mois à venir, Objeko ne manquera pas de vous parler de l’actualité de Gilles Bouleau.