La France se prépare à la guerre ? Un test de missile nucléaire modernisé, explications

Depuis le début de la guerre en Ukraine, des rumeurs de troisième guerre mondiale résonnent dans l'inconscient du monde entier. Ce 23 mars, la France testait avec succès son missile nucléaire modernisé. Le pays se prépare-t-il à entrer en guerre ?

©la tribune

La France a signifié son soutien et sa solidarité à l’Ukraine et à son peuple depuis le début du conflit. Mais si le pays engage ses troupes pour sur le territoire Ukrainien, la Fédération de Russie sera dans la possibilité de s’en prendre directement aux Français. Alors, c’est en arrière plan que la nation s’engage aux côtés de l’Ukraine. La France fournit des armes, accueille les réfugiés et sanctionne économiquement la Russie autant que possible. Dans le même temps, le président de la République Emmanuel Macron et le gouvernement travaillent à des plans de résilience pour protéger les Français quant aux conséquences indirectes de la guerre. Mais lorsque ce 23 mars les médias rapportent que la France testait avec succès son missile nucléaire modernisé, les citoyens craignent le pire. Objeko vous dit tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

La France se tient-elle prête à entrer en guerre ?

Cette question brûle les lèvres de tous les citoyens français depuis le début de la guerre en Ukraine. Et pour cause, le conflit se déroule à seulement trois heures d’avion de Paris. Il fait trembler toute l’Europe et aura des conséquences dramatiques sur le monde entier. Notamment des risques de pénurie globale. Le président Emmanuel Macron parlait en effet d’une crise alimentaire mondiale qui surviendrait dans les 12 prochains mois. En effet, le président de la République de la France a rappelé, lors de son discours à l’assemblée extraordinaire du G7, que l’Ukraine et la Russie sont deux grandes plateformes exportatrices de céréales. Des exportations dont dépendant certains pays du globe à plus de 80%.

En somme, la sécurité alimentaire mondiale est directement menacée par la guerre. Voilà donc une raison de plus de s’inquiéter. Mais ce qui donne des cheveux blancs aux ressortissants français actuellement, c’est l’idée que la France puisse entrer en guerre ouverte contre la Russie. Les images de l’Ukraine pourraient alors devenir des images de la France, celles de Kiev des images de Paris…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Figaro (@lefigarofr)

En effet, ce 23 mars dernier, la France testait avec succès la version modernisée de son missile nucléaire ASMPA. Dans les colonnes du journal Le Figaro, les journalistes rapportent les détails du communiqué officiel à ce sujet. Et ils soulignent donc, à juste titre, que les Français se demandent pourquoi un tel essai intervient alors que le confit russo-ukrainien fait rage. Tout le monde se demande effectivement si la France est en train de se tenir prête à entrer en guerre. Objeko ne vous cache pas que la question est plus que légitime.

Vers une escalade du conflit ?

Nos confères précisent alors que le missile nucléaire ASMPA modernisé a été testé sans charge. Ce qui est donc déjà rassurant. Ensuite, ils indiquent que ce missile entre dans la composante aérienne officielle de le dissuasion française. Puis, ils rapportent l’essentiel des informations parues dans un communiqué officiel.

« Florence Parly, ministre des Armées, exprime sa grande satisfaction après le succès le 23 mars 2022 du tir de qualification du missile stratégique air-sol moyenne portée amélioré (ASMPA) rénové, dépourvu de sa charge militaire. », précise le communiqué du ministère des Armées de la France. « Le missile, développé par MBDA a été tiré par un Rafale qui a décollé de la base aérienne 120 de Cazaux. », peut-pn ensuite lire. « Ce succès marque l’entrée en phase de production du missile ASMPA rénové, prérequis avant sa mise en service dans les Forces aériennes stratégiques de l’armée de l’air et de l’espace et dans la Force aéronavale nucléaire de la Marine nationale. », est-il enfin indiqué.

En somme, la France ne se prépare pas à entrer en guerre. Tout au plus, elle tient à jour l’arsenal de défense du territoire. Et il faut donc s’en réjouir. Car, Objeko vous l’accorde, bien que le pays ne soit pas en guerre à proprement parler, la situation n’est pas idéale. En effet, la guerre se déroule en Europe et c’est le monde entier qui va subir les conséquences de ce conflit. Notamment sur le plan alimentaire comme nous vous le disions plus haut. Aussi, nos confères du journal Le Figaro soulignent ce 24 mars d’autres pays mettent à jour leur arsenal.

« Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a personnellement ordonné et supervisé jeudi 24 mars le tir du plus puissant missile balistique intercontinental (ICBM) du pays, a rapporté vendredi 25 mars l’agence de presse d’Etat. », peut-on lire sur le compte Instagram du Figaro.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Figaro (@lefigarofr)