La sœur de Maelys passe aux aveux après le procès de Nordahl

Quelles ont été les réactions des proches de Maëlys à l'issue du procès de Nordahl Lelandais ?

© Capture Facebook-La sœur de Maelys passe aux aveux après le procès de Nordahl

Il a fallu attendre de longues années pour que la famille de Maëlys voit son meurtrier condamné par la justice. Mais depuis l’issue du procès, cette affaire fait encore parler d’elle. Dernièrement, de nouvelles révélations ont retenti dans la presse.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SECRET MAG (@secretmagoff)

Nordahl Lelandais condamné à la réclusion criminelle à perpétuité

Le verdict est tombé le 18 février dernier. La cour d’assises de Grenoble a condamné Nordahl Lelandais à la réclusion criminelle à perpétuité avec 22 ans de sureté. Son avocat l’a rapidement précisé, celui qui a pris la vie d’une petite fille ne fera pas appel de cette décision. « Il ne fera pas appel de sa condamnation à la perpétuité. Son destin est entre ses mains, il n’a plus besoin d’avocat, c’est à lui de travailler » a-t-il déclaré.

Même si elle n’a pas effacé l’immense peine ni comblé le vide, la sentence prononcée à l’égard de Nordahl Lelandais a soulagé la famille de Maëlys. Épuisée par trois longues semaines de procès, sa maman a déclaré « qu’il ne fera plus jamais de mal à personne. Maëlys a mis un dangereux criminel en prison, elle a été avec nous pendant tout ce procès ». Quant à l’avocat de la famille, Fabien Rajon, il s’est également exprimé : « Cette affaire, c’était le combat d’une vie. Notre justice française n’a pas été faible, elle a fait preuve de force. Ce verdict, il honore notre justice, il honore notre institution judiciaire. J’y ai mis mes tripes. J’ai défendu cette famille avec toutes mes forces. Ce verdict honore la justice française ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Your News, Now ! (@themondaynews)

Une peine qui ne sera jamais assez lourde pour la famille de Maëlys

Si le papa de la petite Maëlys a confié que la peine prononcée contre Nordahl Lelandais ne sera jamais assez lourde, sa grande sœur a déclaré être « très contente du verdict ». Mais elle a également expliqué sa déception quant au fait que le meurtrier ne leur ait pas apporté « plus de vérité ». « Ma sœur, c’est une guerrière. C’est mon exemple, c’est tout pour moi. Il m’a tout enlevé. »

Pour la grande sœur de Maëlys, la période qui a suivi sa disparition a été très difficile. En effet, la jeune fille a été harcelée à l’école. « Un enfant lui aurait dit baisse ta culotte. Je suis allée à une réunion avec la maîtresse, sans sa présence, on discutait et on la voit qui arrive sur son vélo. Elle est rentrée dans la classe essoufflée et a dit à sa maîtresse qu’elle en avait marre que tout le monde l’embête » a confié sa maman.

Avec les journalistes, Jennifer de Araujo, la maman de Maëlys, est également revenue sur les moments les plus difficiles de sa vie. « Le plus dur était d’apprendre des choses dans les journaux » a-t-elle expliqué en illustrant son propos par un exemple. Le 14 février 2018, la famille de la victime a appris que la petite Maëlys avait eu la mâchoire fracturée. « …le jour où on a retrouvé Maëlys, les journalistes sont rentrés dans notre cour : les chiens aboyaient. Joachim a lâché les chiens. Ils sont repartis. Je ne sais pas ce qu’ils recherchaient. Nous voir en train de pleurer ? ».