Laeticia Hallyday souffrante et affaiblie : Jalil Lespert donne enfin de ses nouvelles

Fin mars, la veuve de Johnny Hallyday est hospitalisée en urgence. Nos confrères de Closer nous apprennent qu'elle souffre d'une inflammation polyarticulaire très douloureuse. Et depuis, peu de nouvelles. Elle qui est pourtant si active sur les réseaux sociaux reste silencieuse. Il faudra attendre que son compagnon Jalil Lespert publie une photo en compagnie de son amoureuse pour savoir dans quel état elle se trouve aujourd'hui.

© Capture Facebook

Laeticia Hallyday admise en urgence à l’hôpital

Au mois de mars, le magazine Closer nous apprend que Laeticia Hallyday est hospitalisée en urgence en région parisienne. Elle souffrait d’hypokaliémie. Cela signifie que le taux de potassium dans le sang est trop faible. Cela peut venir de vomissements, de diarrhée, de la prise de diurétiques… Il ne faut pas prendre cela à la légère puisque l’hypokaliémie peut entraîner une faiblesse, des crampes ou encore des contractions pour les symptômes les moins graves, mais également une paralysie des muscles et des anomalies cardiaques. 

Le 24 mars dernier, elle se rend à Montpellier pour faire une série d’examens à la clinique du Millénaire. Prise en charge par des spécialistes, elle est traitée pour une arthrite goutteuse chronique. Il s’agit d’une maladie peu connue mais pourtant relativement répandue, qui provoque une inflammation polyarticulaire sur les membres supérieurs et inférieurs. La maladie peut s’exprimer en déformant les membres. La veuve du Taulier aurait accepté de suivre un lourd traitement. Ce dernier ne peut pas la guérir mais peut limiter autant que possible la progression de la pathologie. Pour cela, elle doit également changer son régime alimentaire. 

A titre d’exemple, il ne faut pas qu’elle mange des aliments susceptibles d’élever le taux d’acide urique. Ces aliments sont les suivants, entre autres : charcuterie, poissons gras, fruits de mer, viandes et volailles, sauce, champignons, épinards, asperges, lentilles…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday)

Une photo rassurante avec son amoureux 

Depuis que la nouvelle est tombée, les fans sont sans nouvelle. Ils se demandent comment se sent la veuve de Johnny Hallyday. Est-elle en forme ? A-t-elle le moral ? Le traitement indiqué a-t-il fonctionné ? Tant de questions qui restent sans réponse. Mais grâce à Jalil Lespert, l’actuel compagnon de Laeticia Hallyday, nous en savons plus. En story sur Instagram, le réalisateur a partagé des photos avec sa compagne et des amies. C’est avec un large sourire que s’affiche celle qui gère la carrière posthume de Johnny Hallyday. Des photos qui viennent rassurer les fans, heureux de voir celle qu’ils admirent visiblement heureuse et en bonne santé. 

Il faut dire que Jalil Lespert a permis à Laeticia Hallyday de retrouver goût à la vie, et surtout de croire qu’il était possible d’aimer à nouveau, après Johnny. Sur les ondes de la radio RTL, elle ne cachait pas que cela n’était pas évident : C’est compliqué de réapprendre à aimer quand on a aimé un homme comme Johnny, quand on a aimé inconditionnellement un homme, cela prend du temps […] Aujourd’hui j’y arrive en me disant qu’il serait fier, il voulait que je refasse ma vie, pour moi et pour mes filles […] C’est (Jalil Lepert, ndlr) un homme merveilleux, extraordinaire, qui est animé par les mêmes valeurs que les miennes”. 

Laeticia Hallyday et son amoureux Jalil Lespert

Une belle histoire d’amour

Et si cela fonctionne si bien entre les deux amoureux, c’est que le réalisateur comprend le deuil que vit la femme qu’il aime : « J’ai essayé de ne pas aller trop vite. Je suis en couple depuis plus d’un an avec un homme merveilleux, bienveillant, à l’écoute de mes enfants. Il est d’une telle bienveillance qu’il accepte mon deuil, comme la présence de Johnny dans ma vie« .

De ce fait, Jalil Lespert accepte et comprend que Laeticia travaille désormais pour faire vivre la mémoire de Johnny dans le cœur des français. Cela passe par l’organisation de concerts, la sortie de nouveaux disques ou encore l’inauguration de son esplanade à Paris : « Jalil accepte aussi que je continue de travailler sa mémoire, comme il a fait le choix de venir s’installer, ici, avec son fils. Je m’autorise à aimer un homme sans être dans la culpabilité, je m’autorise enfin à être heureuse ».

« Je continue à parler de Johnny tous les jours, à honorer sa mémoire » clame-t-elle. Elle a finalement compris que pour faire son deuil, il ne faut pas oublier. Il faut évoluer.