Laëtitia Milot dévoile comment elle s’est inspirée du décès de son ex, Yannis, pour le téléfilm “Liés pour la vie”

Laëtitia Milot a écrit un roman en 2017 et il a inspiré un téléfilm qui a rencontré un large succès sur TF1. Cette histoire, c’est la sienne, elle s’est inspirée de la disparition de son amour de jeunesse pour l’écrire.

Laëtitia Milot dévoile comment elle s'est inspirée du décès de son ex, Yannis, pour le téléfilm "Liés pour la vie"
© Bestimage

Liés pour la vie est un téléfilm qui a été diffusé sur TF1 ce 7 juin 2021. Il raconte une histoire bouleversante dont le public n’a pas manqué une miette, Objeko vous le confirme. Les audiences de ce programme du lundi soir sur TF1, étaient en tête sur toutes les autres. Laëtitia Milot a de quoi être très fière. Car non seulement elle joue dans ce téléfilm, mais c’est surtout un scénario inspiré de son roman du même nom, paru en 2017. Dans une interview pour Télé Poche, la comédienne plonge dans son passé et explique l’origine de cette histoire. En effet, elle s’est inspirée d’un événement terrible de sa vie pour ce récit. Celui de la mort de son ancien compagnon, Yannis. Mais aussi de son parrain et de sa marraine qui étaient un couple de personnes dites “non valides”.

Cette histoire qui a bouleversé et passionné les téléspectateurs, c’est celle d’une championne d’équitation qui va être confrontée aux malheureux hasards du destin. Mais elle ne laissera pas ce dernier dicter sa vie. Sa vie bascule du jour au lendemain mais elle ne va pas se laisser abattre et refuser la fatalité. Lucie, le personnage incarné à l’écran par Laëtitia Milot, est en passe de participer aux jeux olympiques dans sa discipline.

Mais elle va se faire reverser par un chauffard alors qu’elle roule en moto. Ce dernier prend la fuite et laisse la jeune femme à son sort. Si elle survit, on ne peut pas en dira autant de ses jambes et de sa colonne vertébrale. Pourtant, son objectif est de parvenir à se débarrasser de son fauteuil roulant. Et ce qui va d’autant plus tenir en haleine le public, c’est que le chauffard revient dans la vie de Lucie !

“Est-il possible de pardonner à un homme qui vous a renversé et a changé votre vie à jamais, même s’il est prêt à tout pour réparer sa faute ?” écrivait Laëtitia Milot sur Instagram avant la diffusion du téléfilm.

Laëtitia Milot raconte une histoire poignante dans le téléfilm : Liés pour la vie, inspiré de son roman éponyme

Le téléfilm Liés pour la vie, et de surcroît le roman du même nom, traite du handicap, de la culpabilité, de la volonté, du courage, des drames de la vie. Ce sont des émotions à fleur de peau et complexes qui prennent place sous le regard du public. Et le propos du téléfilm est suffisamment juste pour avoir emporté des milliers de téléspectateurs dans un tourbillon d’émotions. Alors, Objeko s’est demandé comment Laëtitia Milot a trouvé les mots et la force de proposer un roman et un téléfilm aussi poignant. La réponse, la comédienne la délivre donc dans les colonnes de Télé Poche. Ce sont des aspects précis de sa vie personnelle qui ont nourri son écriture et son jeu de comédienne. De quoi d’autant plus émouvoir ses fans.

Laëtitia Milot est aujourd’hui mariée et mère d’une petite fille. Prénommée Lyana, elle est le soleil de ses parents car la comédienne a été opérée à cause de l’endométriose. Elle doutait donc de pouvoir un jour avoir des enfants. Mais avant de se mettre en couple avec son compagnon actuel, elle entretenait une relation avec un certain Yannis.

Une histoire tragique qui devient une source d’inspiration

Un amour de jeunesse qu’elle aurait suivi au bout du monde. Décédé d’un cancer en 2001, elle est restée à ses côtés jusqu’à la fin et cela quitte à mettre sa carrière entre parenthèses. Laëtitia Milot avait tout juste une vingtaine d’années. Aussi, elle n’est pas étrangère au handicap car Yannis, mais aussi son parrain et sa marraine, vivaient avec. “Mon parrain et ma marraine que j’aimais énormément étaient non valides. Cela a également été le cas de Yannis dans les deniers temps. Cette force, ce courage, cette résilience face à la maladie, je les ai puisés en lui. Ces trois personnes m’ont vraiment inspirée” disait-elle.

Les lecteurs d’Objeko en conviendront, c’est une belle leçon que Laëtitia Milot donne en écrivant ce roman qui devient un téléfilm à succès. Liés pour la vie n’aurait peut-être pas vu le jour sans le décès de Yannis. La comédienne fait donc en sorte de transformer un souvenir douloureux en une excellente nouvelle professionnelle. De plus, cette histoire parle à tout le monde. Finalement, elle prouve qu’il est nécessaire d’avancer avec courage car les mauvais moments nous construisent tout autant que les bons.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.