Laëtitia Milot (Plus belle la vie) au casting d’un film interdit aux moins de 18 ans…

Cette actrice phare de la série "Plus belle la vie" évoque ses débuts de carrière difficiles. Un fameux casting aurait pu la faire changer totalement de parcours...

© Starface

Laëtitia Milot ne se présente plus. Du haut de ses 42 ans, elle a été plus de 10 ans l’un des rôles principaux de la série phare de France 3, Plus belle la vie. Certes, cette série va prochainement tirer son ultime révérence. Mais en parallèle de son personnage de Mélanie Rinato, elle s’est aussi forgée une carrière ailleurs. Notons également que la maman de Lyana intervenait surtout entre 2004 et 2015. Ensuite, en 2016 puis en 2018 elle avait été de retour.

Sans surprise donc, Laëtitia Milot jongle avec de nombreux autres projets. Elle a par exemple travaillé au cinéma, ou bien pour d’autres productions télévisuelles. Mais elle a aussi écrit des livres dont l’un a été adapté sur TF1. Un grand bonheur pour cette jeune femme pleine d’ambition, cela va sans dire. Surtout qu’elle avait décoché le rôle principal de sa propre fiction. Mais tout n’a pas été rose dans la vie de la comédienne. Notamment au début de sa carrière.

Elle avait bien du mal à décrocher des rôles et sans s’en rendre compte, elle se rendait donc à des castings qui n’étaient pas tout vraiment faits pour elle. Déterminée à devenir actrice, à réaliser son rêve, Laëtitia Milot en oubliait parfois de vérifier les détails des annonces auxquelles elle répondait. Et du haut de ses 19 ans, elle a donc manqué de prendre une orientation de carrière très différente de la sienne. Une orientation qui vise un public moins large disons, puisque les productions ne seraient diffusées que très tard le soir…

Les lecteurs d’Objeko l’auront compris, Laëtitia Milot aurait pu devenir une star dans un tout autre domaine audiovisuel. Elle raconte cette anecdote croustillante dans le podcast de Pauline Grisoni, La Leçon. Et autant vous dire que les détails qu’elle partage valent de détour !

Laëtitia Milot à l’affiche d’un film « olé olé » ?

Ce 5 juillet dernier, la comédienne célébrait son 42e anniversaire. Et quelques jours avant cela, c’était l’anniversaire des 15 ans de son mariage avec celui qui partage sa vie depuis plus de 20 ans déjà. Une période de fête donc. Mais aussi l’occasion de faire le point sur le chemin parcouru sans doute. C’est en tout cas ce qu’Objeko vous propose de faire. Car, nous vous le disions plus haut, Laëtitia Milot a des anecdotes croustillantes à raconter sur son début de carrière.

Comme pour toutes les personnes qui veulent devenir acteurs, actrices, le chemin est long et semé d’embuches. Ce n’est pas seulement un métier qui exige du talent, du charisme et de la prestance. Il exige aussi de la passion, de la persévérance et de l’abnégation. Aussi, il faut croire que Laëtitia Milot possède bel et bien toutes ses qualités. Puisque depuis de longues années maintenant, elle vit de son rêve.

Cependant, lorsqu’elle n’avait pas encore 20 ans et qu’elle rêvait déjà à être comédienne, les responsables de casting semblaient la bouder. En effet, il lui était reproché de manquer de prestance et de charisme par exemple. Laëtitia Milot aurait alors pu baisser les bras et embrasser une autre carrière. Mais plutôt que de prendre la porte, elle prouvait à toutes et tous qu’elle n’allait pas se débiner.

Une anecdote étonnante qu’elle n’oubliera jamais

Après tout, elle était à l’âge où la volonté et la détermination sont des moteurs inébranlables. Ainsi, elle jouait les statistiques. Si elle se rendait à un maximum de castings sans prendre le temps de souffler, c’était mathématique. Il y en aurait au moins un pour lequel elle serait retenue. Laëtitia Milot aurait pourtant dû prendre le temps de filtrer plus attentivement les annonces.

Enchaînant les castings, bien décidée à se faire une place dans cet univers qui est maintenant le sien, Laëtitia Milot s’est présentée à une annonce qu’elle n’avait pas envisagé en amont. Comme elle le raconte pour le podcast de Pauline Grisoni, le directeur de casting ce jour-là lui demande de retirer le haut et de s’allonger sur un plan de travail ! Objeko ne doute pas que c’est une histoire qu’elle ne risque pas d’oublier.

« C’était dans un studio photo et on me dit : ‘Il faudrait que tu te mettes au plan de travail mais il faudrait que tu enlèves le haut’. Alors là je ne comprends pas trop. J’avais 19 ans. Je leur demande pourquoi. On me regarde et on me dit : ‘Mais tu sais où tu es ?’. Je n’étais pas plus renseignée et je leur dis : ‘Je suis désolée, je me suis trompée de casting !’ Et je suis partie. », racontait ainsi Laëtitia Milot.