L’Amour est dans le pré 2021: La grosse surprise qui attend les téléspectateurs pour l’étape des speed-datings !

Les téléspectateurs vont retrouver d’anciens candidats. Et ils vont avoir droit à une autre surprise pendant l’étape cruciale du speed-dating. Découvrez-la vite !

© M6

Plus que quelques jours avant le coup d’envoi de la prochaine saison de “L’Amour est dans le pré : Que sont-ils devenus ?”. M6 diffusera en effet le premier épisode lundi 23 août 2021 ! Cette semaine s’annonce un peu particulière puisque Karine Le Marchand invitera des candidats des saisons précédentes. Figureront notamment au casting Lucie et Jérôme de la saison 15 qui attendent d’ailleurs un bébé !

« Je ne dis pas que tu cuisines mal, je dis juste que le meilleur plat que je t’ai vu faire, c’était dans une piscine ». Sur Instagram, Karine Le Marchand a ainsi teasé sur son compte Instagram.

« Vous n’entendrez pas cette phrase dans la saison 16 de l’Amour est dans le pré… Mais il y en aura d’autres tout aussi drôles, décalées, et même un peu gênantes. Car ce sont aussi les punchlines de nos agriculteurs qui vont nous donner de la joie, en plus de leurs histoires d’amours. Ça commence le 23 août, à 21 h sur @m6officiel et cette saison va tenir ses promesses, croyez-moi ! », a ainsi lâché la belle brune à ses abonnés.

L’Amour est dans le pré: Le confinement a forcé les candidats à plus d’introspection

D’après la meilleure amie de Stéphane Plaza, cette nouvelle édition se voudrait bien différente des précédentes. “À cause des confinements, beaucoup de gens ont été forcés de faire le point sur leur vie amoureuse et de mener des introspections. Les agriculteurs de cette saison sont comme eux, en quête d’essentiel. D’ailleurs, il y a une spiritualité assez forte chez eux, cette année…”, a-t-elle en effet révélé à nos confrères de Télé 7 Jours, en août 2021.

Et de poursuivre : “Ils sont vraiment en recherche de l’âme sœur. Certains espèrent une rencontre mystique, dans laquelle les deux entités se connecteraient parfaitement pour n’en faire qu’une.”. Par ailleurs, la présentatrice a voulu éclaircir les choses. Quand elle plaisante avec les agriculteurs, tout est 100% spontané ! “Je n’ai ni auteur ni carnet de vannes. Et je rebondis sur des situations que je ne connais pas à l’avance. Je vais être dure à remplacer…”, a-t-elle ainsi confié dans les colonnes de Télé 7 Jours.

Il existe également un autre détail qui rendra cette saison un peu décalée. En effet, lors du lancement des premiers épisodes, Karine Le Marchand présentera l’émission dans un fauteuil roulant. Pour Télé Magazine, mercredi 18 août, elle a accepté de donner quelques explications.

« Je me suis fait opérer du pied en mars, un peu plus tard que prévu à cause de la Covid-19. On a décidé d’assumer mon pied dans le plâtre, et je leur ai proposé de fleurir ma chaise roulante. On a même recouvert l’affreuse chaussette post opératoire d’un collant orné de fleurs en tissu. J’ai trouvé ça super sympa !« , a-t-elle en effet indiqué.

La production s’adapte et innove pour l’étape cruciale des speed-datings !

L’Amour est dans le pré: Finalement, son pied n’est qu’un détail. D’ailleurs, que ses fans se rassurent : il ne s’agit que d’une chirurgie bénigne. Car Karine Le Marchand souffrait d’un hallux valgus, plus communément appelé “ognon”. Il s’agit d’une déformation du gros orteil du pied.

En tous cas, la production de l’émission a fait des efforts pour que ce concept original fonctionne au mieux. D’autant plus que le tournage s’est réalisé en partie pendant la crise sanitaire. Cela a eu bien évidemment des conséquences et des contraintes pour les candidats à la recherche de l’amour ! Comme pour chaque saison, la production a déjà passé au peigne fin les lettres des prétendants. Il s’agit en effet de s’assurer de la sincérité des sentiments.

Ensuite, pour le speed-dating, il y a eu comme un “hic”. Nos confrères de Télé Magazine ont en effet révélé que la production avait dû s’adapter à la crise sanitaire. Car certains candidats ne pouvaient tout simplement pas se déplacer ! « La production a décidé de proposer des rencontres physiques, pour celles et ceux qui pouvaient se déplacer, et en visio, pour les autres. D’abord parce que les Suisses ne pouvaient pas passer la frontière, ensuite parce qu’il était compliqué pour les soignants et aides-soignants de poser un jour de congé ». Après les zooms au travail, l’amour en speed dating ! Bienvenue dans le total 2.0.