L’Amour est dans le pré : Cette candidate virée par la production après avoir harcelé un prétendant

Une prétendante a littéralement harcelé un candidat ! En effet, elle lui a envoyé par moins de 15 lettres.

L'Amour est dans le pré : Cette candidate virée par la production après avoir harcelé un prétendant
© M6

Avant que M6 ne diffuse l’émission « l’Amour est dans le pré », la production fait un gros travail de préparation. En effet, il faut trier les nombreuses lettres que les agriculteurs reçoivent des quatre coins de la France.

La production se doit de rester vigilante !

Mais pour cette saison, la production ne s’attendait pas à devoir faire face à un cas des plus coriaces. En effet, une femme a écrit de façon obsessionnel à l’un des participants. Ce dernier a en effet reçu plus de quinze lettres de sa part ! Heureusement, la production fait un premier tri parmi les prétendants et les prétendantes.

Des prétendants passés au crible

Elle s’assure du bien-fondé de leur intérêt pour le candidat en question. Mais elle s’assure également de l’équilibre psychologique des expéditeurs des missives. En l’occurrence, pour ce cas très particulier, la production a préféré la mettre à l’écart.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L’Amour est dans le pré (@adpm6)

Avant chaque saison, c’est toujours la même routine. La production de « l’Amour est dans le pré » ouvre des centaines de lettres. Ces missives s’adresses aux 12 candidats de la saison. Pour l’occasion, nos confrères du journal Le Parisien s’est rendu à la session de tri.

Sélectionnée puis écartée

Anne Cantegrit Thomas officie en tant que conseillère artistique pour l’émission. Elle a tenu à confier dans les colonnes du Parisien qu’une prétendante avait dans un premier temps retenu son attention. Mais qu’elle l’avait ensuite écartée. Ainsi, son destinataire ne lira jamais son courrier.

« Elle s’est tiré une balle dans le pied »

Cette prétendante a eu le malheur d’en faire un peu trop. En effet, elle a envoyé plus de quinze lettres. Et pour la production, c’est plutôt mauvais signe. « Elle s’est tiré une balle dans le pied », a en effet indiqué Anne Cantegrit Thomas.

A la recherche de vrais « coups de cœurs »

Pendant la diffusion des portraits des 1er et 8 février derniers, Karine Le Marchand avait ainsi rappelé qu’il fallait envoyer les lettres à la production et ne pas contacter les candidats directement.

Par ailleurs, ce que recherche la production, ce sont avant tout des personnes qui ont un vrai « coup de cœur » pour l’un des candidats. Anne Cantegrit Thomas a ainsi dénoncé certains prétendants qui envoient une « même lettre à plusieurs agriculteurs différents en changeant seulement le prénom« . Au sein de la rédaction d’Objeko, on a du mal à y croire !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par L’Amour est dans le pré (@adpm6)

En tous cas, nous n’en saurons pas plus sur cette prétendante. Chez Objeko, on espère quand même qu’elle trouvera l’amour ailleurs que dans cette émission. Et qu’elle ne finira pas comme Karine Le Marchand, toujours célibataire. Car cette dernière est peut-être la meilleure agence matrimoniale pour les agriculteurs mais sur le plan personnel, l’animatrice ne serait pas faite pour trouver chaussure à son pied. C’est la révélation qu’elle a faite aux journalistes de Télé 7 Jours.

« La solitude ne me pèse pas »

La présentatrice du Bonheur est dans le pré sur la chaîne M6 serait en effet heureuse de vivre seule et ne chercherait pas le grand amour. C’est peut-être à cause de son caractère, très solitaire, que l’ex de Lilian Thuram se satisfait de cette vie sans compagnon.

Karine Le Marchand explique en effet que l’ « on peut être heureux et célibataire » et considère qu’elle fait partie « des gens qui ont plutôt bien vécu le confinement”. Elle verrait ainsi la vie de couple comme un moyen de ne pas se sentir seul, de tuer l’ennui, et non comme la chance de partager et de vieillir à deux : « l’introspection ne me fait pas peur, la solitude ne me pèse pas », a-t-elle ainsi révélé en aout dernier.

« Je suis très heureuse seule, et c’est bien là mon problème ! »

Mais à ceux qui la croirait seule loin de tous, l’animatrice rétorque « ce n’est pas qu’une question d’amour, mais aussi de lien ». Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle est bien entourée : c’est la meilleure amie de Stéphane Plaza et dès la rentrée, elle sera occupée par une multitude de projets. On la retrouvera notamment sur l’antenne de RTL aux côtés de Laurent Baffie. Aux vues de son emploi du temps de ministre, Karine Le Marchand préfère en rire : « Je crois que je vais rester célibataire encore quelques années ».

Ce n’est pas la première fois que l’ancienne présentatrice de C’est ma vie s’ouvre au grand public au sujet de sa vie privée. Elle en avait déjà fait part l’année dernière : « Je travaille toujours sur moi. Le bonheur se construit. Il faut d’abord faire le tri dans les valises que l’on trimbale. Entre les nôtres et celles que l’on hérite de nos parents« . Et d’ajouter : « Je suis très heureuse seule, et c’est bien là mon problème ! »

Pas de panique si vous avez loupé les portraits de la nouvelle saison, voici une super vidéo pour tout rattraper !


Alix Brun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.