Xiaomi Yeelight : test & avis sur la lampe de chevet connectée

Après l’ampoule Yeelight RGBW, nous continuons nos tests de la gamme d’éclairages avec une prise en main de la lampe de chevet connectée de Xiaomi.

Prix et spécifications

Yeelight est la filiale de la marque Xiaomi qui est spécialisée dans les lampes et ampoules connectées. J’avais eu l’occasion de tester son ampoule connectée en couleur et j’avais été très convaincu par le produit, à la fois simple d’emploi et abordable. En sera-t-il de même pour la version lampe de chevet ? C’est ce que nous allons voir dans ce test. Mais avant tout, voyons son prix et comment se la procurer. Xiaomi n’étant pas implanté (encore) à l’international, il faudra donc passer par l’import pour obtenir la lampe au meilleur prix. Gearbest reste probablement la meilleure alternative, ce site étant réputé pour sa fiabilité. La Yeelight Bedside Lamp est ainsi affichée à 58€, avec des promotions régulières qui font passer son prix à moins de 55€.

Voir l’offre

Pour cette somme relativement abordable, on a une lampe de chevet au design moderne qui intègre des LED de marque Osram, gage d’une certaine qualité. Cet éclairage peut gérer 16 millions de couleurs. La température de couleurs s’étend de 1700K à 6500K. Pour couronner le tout, l’ensemble est réglable en intensité (“dimmable”). Des caractéristiques très proches de l’ampoule RGBW de Xiaomi, ce qui est plutôt bon signe.

La lampe de chevet Yeelight possède un design simple qui passe partout.

La lampe de chevet Yeelight possède un design simple qui passe partout.

La Yeelight Bedside Lamp se connecte via Bluetooth afin de se contrôler avec un smartphone. Pas de wifi au programme, elle n’est donc pas compatible avec la solution Mi Smart Home. C’est bien dommage, il n’y aura donc pas moyen de la contrôler avec un détecteur de mouvement ou autre…

PRise Xiaomi Yeelight Bedside Lamp

Il faudra prévoir un adaptateur lors de votre achat, la prise n’est prévue que pour la Chine.

Pour son alimentation, il faudra utiliser le secteur et bien penser à acquérir un adaptateur (moins de 10€), la prise fournie étant conçue pour la Chine uniquement. En dehors de ce petit détail, la lampe fonctionne parfaitement sur le réseau électrique français.

Acheter adaptateur Chine/France

Avec son joli design passe-partout et son prix attractif, les premières impressions sur la lampe de chevet Yeelight sont très bonnes. Reste à voir si son utilisation est aussi agréable que le reste.

Prise en main

Compatibilité : Android 4.4+ ou iOS 8.0+

Appareil de test : Oneplus One sous Android 7.1.1 Nougat

Yeelight
Développeur: Yeelink
Prix: Gratuit

Une fois la lampe de chevet branchée (avec un câble un peu trop court à mon goût), il faut l’appairer au smartphone via l’application dédiée, qui est uniquement en anglais. La procédure est très simple puisque la nouvelle lampe est immédiatement détectée. Il suffit donc d’appuyer sur Connect puis sur le bouton Mode de la lampe pour lancer l’appairage. Le firmware en profitera pour se mettre à jour par la même occasion, ce qui est assez long en Bluetooth. En moins de dix minutes, la Yeelight Bedside Lamp sera néanmoins pleinement opérationnelle. Notez aussi que la connexion à un compte Xiaomi est obligatoire, donc si vous n’en possédez pas sa création sera indispensable. Une fois l’ensemble de ces étapes accomplies, on arrive sur l’interface principale.

application : La fenêtre principale regroupe toutes les lampes Yeelight.

La fenêtre principale regroupe toutes les lampes Yeelight et indique leur état en temps réel.

Notre petite lampe de chevet n’attend plus que de pouvoir briller de mille feux. Une fois celle-ci sélectionnée, on retrouve la même interface que sur l’application Mi Home qui permettait de gérer l’ampoule connectée RGBW de Xiaomi. Je ne rentrerai donc pas dans le détail des fonctions Hue, White et Flow, je vous invite à relire mon test de cette très bonne ampoule. Il en va de même pour les onglets Snap et Favorites.

Notre test de l’ampoule connectée Xiaomi Yeelight RGBW

 

L'application est très simple à utiliser, c'est un vrai régal.

L’application est très simple à utiliser, c’est un vrai régal.

 

Il y a trois modes d'éclairage prédéfinis, c'est assez léger.

Il y a quatre modes d’éclairage prédéfinis, c’est assez léger.

Je vais donc me pencher sur les fonctions spécifiques à cette lampe de chevet connectée. Sa principale utilité est donc de fournir un éclairage d’appoint tout en amenant quelques fonctionnalités intelligentes. Le première d’entre elles est l’allumage automatique. Spécifiez l’heure de réveil et la Yeelight Bedside Lamp s’allumera progressivement une demi-heure avant l’heure programmée. D’une douce lumière orangée, elle passera au final à un blanc très brillant. On peut ainsi commencer la journée du bon pied sans avoir besoin d’un réveil au son tonitruant. C’est probablement la fonctionnalité qui m’a le plus séduit. Dommage que l’application ne propose pas la même chose pour l’endormissement comme c’est le cas chez Philips avec la Hue Go.

Il est possible de régler la lampe pour qu'elle s'allume progressivement avant votre réveil.

Il est possible de régler la lampe pour qu’elle s’allume progressivement avant votre réveil.

On peut néanmoins pallier à cette absence en utilisant le Sleep Timer. Cette fonction permet de mettre en place une minuterie entre 1 et 30 minutes afin d’éteindre la lampe quand vous le voudrez. L’activation se fait soit pas le téléphone, soit en maintenant appuyé le bouton central de la lampe connectée. L’option Schedules permet de faire la même chose, mais en incluant une notion de répétitivité (jours de semaine, week-end, etc…). La Bedside Lamp pourra ainsi s’allumer et s’éteindre aux horaires que vous voulez.

Le minuteur peut aussi s'activer depuis la lampe de chevet connectée.

Le minuteur peut aussi s’activer depuis la lampe de chevet connectée.

 

Il est possible de paramétrer l'allumage et l'extinction de la lampe selon vos besoins.

Il est possible de paramétrer l’allumage et l’extinction de la lampe selon vos besoins.

Dernière fonction sympathique : le Night Mode. Quand vous l’activez, la lampe s’allumera légèrement en effleurant sa surface tactile. Mais quelle surface tactile allez-vous me dire ? Et bien la Yeelight est équipée sur le pourtour de son sommet d’une surface réactive au toucher. Selon la façon dont vous faites glisser votre doigt, l’éclairage va changer d’intensité ou de couleur. On peut donc réaliser du bout des doigts les mêmes choses que sur le téléphone, du moins pour les fonctions Hue, White et Flow, ainsi que Night Mode. C’est super pratique si on n’a pas le smartphone sous la main !

Le pourtour de la lampe de chevet Yeelight est tactile. On peut la contrôler avec cette aux doigts et avec les boutons, ce qui est très pratique sans smartphone à proximité.

Le pourtour de la lampe de chevet Yeelight est tactile. On peut la contrôler aux doigts et avec les boutons, ce qui est très pratique sans smartphone à proximité.

Tout ça c’est bien joli, mais qu’en est-il de l’éclairage une fois l’engin disposé sur la table de chevet ? Est-ce comme la Philips Hue Go qui ne permettait pas de lire dans le noir ? Heureusement non, la lampe de Xiaomi s’en sort bien. Sa forme permet de diffuser la lumière à 360°, ce qui est top pour avoir une lumière d’ambiance. Et la luminosité est suffisante pour lire un bouquin sans trop déranger votre compagne/compagnon. Malgré tout, ça n’ira pas plus loin. Ne comptez pas sur cette unique source pour éclairer une pièce complète. La Bedside Lamp est comme son nom l’indique destinée au chevet. Dans ce cas-là, elle assure vraiment.

La Bedside Lamp éclaire suffisamment pour lire en plein noir, mais pas pour éclairer une pièce complètement.

La Yeelight Bedside Lamp éclaire suffisamment pour lire en plein noir, mais pas assez pour éclairer une pièce complètement.

Passons maintenant aux défauts (il y en a toujours malheureusement). En dehors du câble d’alimentation un peu court, le plus gros manque de la lampe de chevet Xiaomi est son incompatibilité avec la solution Mi Smart Home. Il n’est donc pas possible de l’appairer avec les détecteurs de mouvements, capteurs de température ou autres accessoires connectés de la marque. Xiaomi a récemment annoncé une compatibilité avec IFTTT, mais ça ne fonctionne malheureusement pas non plus avec ce modèle. La Bedside Lamp aura donc vocation à s’utiliser seule, même au sein de l’écosystème du constructeur chinois. Autre petit défaut : l’engin ne propose pas d’éclairage dynamique comme sur la Hue Go. Si vous voulez par exemple une lueur qui imite une bougie avec ses tremblotements, ça ne sera pas possible.

Conclusion

8 Total Score
Une lampe de chevet connectée design et fonctionnelle

Avec sa lampe de chevet Yeelight, Xiaomi nous offre un produit à la fois élégant et fonctionnel. L'éclairage fourni est de bonne qualité et suffisant pour lire tranquillement le soir dans le lit. Les fonctions comme le réveil en douceur ou les divers modes de minuteries sont agréables à utiliser. Cerise sur le gâteau, on peut modifier l'éclairage sans avoir de smartphone sous la main grâce aux boutons et la surface tactile. Dommage quand même qu'on ne puisse pas intégrer la lampe à la solution Xiaomi Mi Home, les possibilités seraient encore plus étendues. Malgré tout, pour moins de 60€, la Yeelight Bedside Lamp est d'excellente qualité et viendra décorer votre table de chevet avec classe.

PROS
  • Joli design
  • Éclairage de qualité
  • Simplicité d'utilisation
  • Lumière réglable même sans smartphone
CONS
  • Incompatible avec Mi Home et IFTTT
  • Câble d'alimentation un peu court
  • Pas d'éclairages dynamiques
  • Application uniquement en anglais
User Rating: Be the first one!
We will be happy to hear your thoughts

      Leave a reply