Laurent Ruquier dézingue totalement Catherine Barma: Elle a totalement disparu et lui doit de l’argent

Les relation entre Laurent Ruquier et Catherine Barma sont toujours aussi tendues.

Laurent Ruquier : Ce moment incroyable où il allume “un pétard” avec Thierry Ardisson ("cigarettes qui font rire")
© Bestimage

Invité de l’émission d’Eric Dussart sur RTL, Laurent Ruquier a réglé ses comptes avec son ex-productrice Catherine Barma. Cette dernière ne lui adresserait plus la parole depuis mars dernier. Pire encore, elle lui devrait aussi de l’argent. Dans cet article, la rédaction d’Objeko va tout vous dire sur le sujet.

Catherine Barma demande réparation à Laurent Ruquier

Pendant plus de vingt ans, Laurent Ruquier et Catherine Barma ont formé un duo de choc sur France Télévisions. Ensemble, ils ont notamment pu créer des insultes cultes comme « On a tout essayé« , « On n’demande qu’à en rire » et surtout « On n’est pas couché« . Mais il y a un peu plus d’un an, l’animateur avait décidé d’arrêter sa collaboration avec la productrice, souhaitant changer un peu d’air. Depuis, l’ambiance est devenue glaciale entre les deux anciens acolytes. Pire même, ils ne s’adressent plus du tout la parole. C’est en tout cas ce qu’a confirmé l’animateur de France dans une récente interview : »J’ai quand même fait depuis des émissions avec les équipes, mais sans la productrice sur le plateau, sans jamais la revoir ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laurent Ruquier (@ruquierlaurent)

Evidemment, en jeu, il semblerait qu’il soit essentiellement question de gros sous. Ainsi, Catherine Barma, qui n’a pas pu supporter que Laurent Ruquier puisse voler de ses propres ailes, lui a fait notifier par son avocat qu’elle le poursuivait pour « rupture abusive de relation commerciale ». La productrice estime que c’est à l’animateur de France 2, de prendre en charge la moitié du plan social. Si un accord n’est pas trouvé, ça pourrait être à la justice de trancher. Pourtant, le présentateur ne semble pas inquiet par cette perspective : « Elle n’a pas eu beaucoup de chance dans ses procès » explique-t-il notamment.

Il accuse la productrice de lui devoir encore de l’argent

D’après les dires de Laurent Ruquier, ils n’ont pas réglé toutes leurs affaires. D’ailleurs, selon lui, il y aurait un autre litige encore. Il s’agit d’un litige concernant le versement d’un salaire. Il déclare: »L’argent qui a été versé par France 2 a été versé sur la société de Catherine Barma, mais il n’y a rien qui ne me soit revenu !« . L’animateur de France 2 a donc chargé ses avocats de régler ce conflit financier. Désormais, les avocats sont les seuls liens qui lient les deux compères. Et ce, malgré les tentatives désespérées de l’animateur d’On est en direct.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laurent Ruquier (@ruquierlaurent)

En effet, Laurent Ruquier a tenté de parler à Catherine Barma, notamment en lui envoyant une lettre, mais rien y fait. La productrice ne veut plus rien entendre de lui : « Nous on n’est pas en contact l’un et l’autre. Je lui ai envoyé une longue lettre, bien explicite, mais elle ne m’a pas répondu directement… ». On peut le dire, cette fin de collaboration est bien triste pour eux.

Laurent Ruquier prêt à se réconcilier avec Catherine Barma ?

Dans cette même interview, Laurent Ruquier a expliqué qu’il ne pouvait pas se réconcilier avec Catherine Barma, puisqu’il n’était pas fâché contre elle. En effet, d’après lui, c’est la productrice qui ne lui adresse pas la parole et pas le contraire : « C’est elle qui a disparu du jour au lendemain, n’acceptant pas le fait qu’après 20 ans de bons et loyaux services j’ai envie de changer un peu d’air. Elle m’a apporté beaucoup, moi je lui ai rapporté beaucoup! J’aime jamais les fâcheries moi, mais on se croiserait dans la rue, c’est elle qui changerait de trottoir, ce n’est pas moi! ». 

Finalement, Laurent Ruquier a conclu son interview en déclarant que dans le métier, il n’était pas rare de voir les gens bouder. En effet, il aurait préféré terminer l’histoire avec Catherine Barma autrement, et notamment avec la parole : « Ça fait partie des absurdités de ce métier, c’est tellement bizarre du jour au lendemain de ne plus se parler, de ne pas avoir un mot d’explication, même un petit merci ou un petit au revoir, même si on n’est pas d’accord sur la façon de voir l’avenir l’un et l’autre, je veux dire on est quand même des gens adultes et quand on a un peu d’intelligence, on se parle ».


Mieger Tristan

Passionné depuis tout petit par l'écriture et de nature très curieux, je m'intéresse à tous les sujets !