Le cancer de l’estomac est un tueur silencieux : les signes à détecter

Le cancer de l’estomac et de l'œsophage présentent plusieurs symptômes que vous ne devez pas ignorer. En effet, si vous vous reconnaissez dans cet article, n'hésitez pas à consulter votre médecin.

©capture facebook

Les reflux gastriques et les maux d’estomac sont des symptômes très courants, qui touchent beaucoup de personnes. Même s’ils peuvent être très gênants au quotidien, la plupart du temps, ils sont bénins et ces problèmes s’arrangent avec des médicaments comme des antiacides. Mais, dans d’autres cas, ces soucis d’indigestion peuvent être le résultat d’un cancer de l’estomac ou de l’œsophage. On vous fait le point dans cet article.

Tout savoir sur le cancer de l’estomac !

Les troubles gastriques comme les remontées acides ou les brûlures d’estomac sont des ennuis très courants, mais bénins… Dans de plus rares cas, les indigestions peuvent signaler un problème de santé plus grave tel qu’un cancer de l’estomac ou de l’œsophage. La bonne nouvelle, c’est que ces deux cancers se traitent assez facilement quand ils sont diagnostiqués à un stade peu avancé. Comme beaucoup de cancer, plus vous les soignez tôt, plus vos chances de survie augmentent. Ainsi, il ne faut pas hésiter à contrôler et faire de la prévention en cas de symptômes.

La prise d’un antiacide n’est pas toujours suffisante

Au Royaume-Uni, une grande campagne de sensibilisation a été lancée pour en expliquer davantage sur le cancer de l’estomac et de l’œsophage et surtout faire de la prévention. Ces deux maladies se manifestent majoritairement par des brûlures d’estomac durables et des reflux acides. En Angleterre, ces deux cancers se positionnent à la cinquième place des cancers les plus récurrents avec 13 000 cas diagnostiqués tous les ans. C’est aussi le cas aux États-Unis. D’après les informations du American Cancer Society, environ 16 000 nouveaux cas de cancer de l’estomac et de l’œsophage arrivent chaque année. De plus, les journalistes nous indiquent aussi que les hommes sont trois fois plus touchés que les femmes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le monde de Soubi (@lemondedesoubi)

Vos chances de survie dépendent du stade de la maladie

Quand on est atteint d’un cancer de l’estomac ou de l’œsophage, votre rétablissement va dépendre du niveau d’avance de la maladie. En effet, plus ils sont détectés tôt, plus vous avez des chances de guérir. Par exemple, à un stade avancé, les patients ont seulement 10% de taux de survie. Ainsi, la prévention est essentielle. Mais, alors, d’où viennent ces deux cancers ?

Le cancer de l’estomac et de l’œsophage à cause d’une mauvaise digestion

En réalité, vous digérez mal les aliments que vous consommez. Vous avez plusieurs signes anormaux qui vous alertent. Par exemple, l’impression que votre nourriture reste collée à votre gorge, ce qui est très désagréable. Ensuite, cela peut se traduire par une perte de poids sans raison, des rots constamment, des nausées, des vomissements, des douleurs à l’estomac ou encore un inconfort lié à un reflux.

À savoir, la durabilité du reflux est un signe d’avertissement important. D’après une étude réalisée sur le territoire américain (Gallup), il paraît que 44% des Américains, à l’âge adulte, souffrent de maux d’estomac et de soucis de digestion au moins une fois par mois. Pour 30% de ces personnes, ces troubles digestifs sont les symptômes d’un cancer de l’estomac ou de l’œsophage. En effet, si vous ressentez une brûlure au milieu de l’abdomen, derrière le sternum, vous devez consulter votre médecin sans plus attendre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le monde de Soubi (@lemondedesoubi)

Comment prévenir ces cancers ?

Afin de prévenir le cancer de l’estomac et de l’œsophage, il est nécessaire d’avoir une bonne hygiène de vie. En effet, d’après l’American Cancer Society, les reflux peuvent être évités et réduits avec quelques ajustements. Par exemple, tout d’abord, il faut faire de l’activité physique. On ne le dira jamais assez, mais le sport est essentiel pour rester en bonne santé. Ensuite, vous devez avoir une alimentation adaptée à votre problème et éviter les quantités trop importantes. Ainsi, vous devez opter principalement pour des fruits et des légumes, réduire les portions que vous mangez et prévoir plusieurs collations pendant la journée.

De plus, vous ne devez pas manger dans les 2 à 3 heures qui précèdent le coucher. Les plats très épicés et les aliments acides qui provoquent des brûlures d’estomac sont à limiter, voire éviter totalement. Enfin, la cigarette, la consommation d’alc**l et la bonne santé ne font pas bon ménage. En effet, ces mauvaises habitudes sont à bannir de quotidien pour rester en forme. Ainsi, si vous avez des douleurs d’estomac, vous pouvez prendre des antiacides pour limiter vos souffrances, mais cela doit vous alerter et vous pousser à consulter.

Le dépistage, la meilleure prévention pour ces deux maladies

Si, malgré le sport et les modifications de votre alimentation, vous avez toujours les mêmes problèmes de digestion, rendez-vous chez un médecin sans plus tarder. Il vous indiquera sûrement de faire une laparoscopie. Il s’agit d’une opération qui regarde l’intérieur de l’abdomen avec l’insertion d’un mince instrument par le nombril. Vous aurez une petite incision, mais qui sera réalisée sous anesthésie.

Soit, il se peut que vous fassiez une endoscopie. La plupart des hommes de plus de 50 ans doivent en faire une pour un contrôle de routine. Encore une fois, le but est d’observer l’intérieur de l’abdomen. L’endoscopie est très souvent recommandée pour toutes les personnes qui souffrent des symptômes énoncés plus haut dans cet article.