Le chef étoilé s’est suicidé, le monde de la cuisine en deuil !

La gastronomie mosellane perd l’une de ses plus grandes figures…

Le chef étoilé s'est suicidé, le monde de la cuisine en deuil !
© Pausette

C’est une bien triste nouvelle que nous a révélé Le Républicain Lorrain. Marcel Keff, l’ancien chef du restaurant La Lorraine, s’est donné la mort dans la nuit de lundi à mardi 23 février. Il avait 63 ans. La rédaction d’Objeko va vous raconter ce qu’il s’est passé exactement. On peut le dire, c’est une histoire assez horrible.

Une difficulté psychologique pour les restaurateurs

Il y a quelques mois maintenant, Philippe Etchebest montait au créneau pour soutenir les restaurateurs. En effet, pendant plus d’un an, les restaurants n’ont pas pu être souvent ouverts. Une situation difficile à vivre pour certains comme nous le disait le chef : »Aujourd’hui, les aides gouvernementales concernent davantage de restaurateurs et sont mieux adaptées. Mais la situation reste très compliquée pour beaucoup d’entre nous. Il y aura des drames. Ne plus pouvoir servir en salle crée un manque psychologique chez certains qu’ils essayent sans doute de combler de cette façon« .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gilles Pudlowski (@gillespudlo)

Eh bien d’une certaine façon, Philippe Etchebest avait raison. En effet, le 23 février dernier, Marcel Keff a été retrouvé mort. D’après les dires de nos confrères du Républicain Lorrain, l’ancien chef étoilé s’est suicidé dans la nuit, au sein de son restaurant La Lorraine, situé dans le petit village de Zoufftgen, en Moselle. La disparition de Marcel Keff fait écho à celle du chef bourguignon Bernard Loiseau, qui s’était suicidé en 2003.

Une véritable descente aux enfers

Depuis le début de la pandémie, le restaurant de Marcel Keff, « La Lorraine » traversait une crise sans précédent suite aux restrictions du gouvernement. Adepte d’une cuisine dîtes, raffinée, mettant notamment à l’honneur les produits du terroir, l’homme de soixante-trois ans avait eu la joie de voir son établissement rentrer au guide Michelin en 2006. Malheureusement, ce rêve à été stoppé net un an avant sa mort. En effet, l’organisme de certification lui a notamment retiré son étoile. C’était le début d’une véritable descente aux enfers pour le chef cuisinier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Amomama_France (@amomama_france)

Il faut dire que la cuisine était toute la vie de Marcel Keff. Il était sorti de l’Ecole hôtelière de Strasbourg en 1973, avant de reprendre avec son épouse, « La Lorraine« . En 2017, après dix ans de succès, le célèbre chef prend sa retraite et passe le flambeau à son fils, Lucien. Une passation logique, lui qui rêvait voir sa cuisine perpétrée de génération en génération. Si le fils du chef persévère et maintient le cap du restaurant, il décide tout de même de quitter le navire le 22 février 2021. Une décision qu’il regrette fortement aujourd’hui.

De nombreux messages d’hommage à Marcel Keff

La disparition de l’ancien chef étoilé a ému dans la région et dans l’univers de la gastronomie française. Michel Paquet a rendu hommage à celui qu’il qualifie d’ambassadeur de son village Zoufftgen :« La commune et ses habitants viennent de perdre un de leurs Ambassadeurs. A travers la qualité de son travail, il a fait connaître notre commune, notre territoire bien au-delà de nos frontières. Ce 23 février 2021 restera une triste journée pour beaucoup d’entre nous. Merci Marcel, ton nom restera à jamais associé à Zoufftgen ».

Isabelle Rauch, député LREM de la Moselle pleure également l’une des légendes de la cuisine. Elle a notamment dit : »Marcel Keff était un grand chef. Il alliait les traditions lorraines et la haute gastronomie. Autodidacte et libre, il était une institution à Zoufftgen et une référence partout ailleurs. Ce soir, nous le pleurons. Toutes mes pensées vont vers sa famille et ses proches ». A la rédaction d’Objeko, on adresse nos plus sincères condoléances à la famille et aux amis de Marcel Keff.


Mieger Tristan

Passionné depuis tout petit par l'écriture et de nature très curieux, je m'intéresse à tous les sujets !