Le Grand concours des animateurs : « Honte à TF1 », vous avez remarqué ?

Alessandra Sublet faisait partie de l’émission et celle-ci s’est un peu trop donnée en spectacle selon les internautes. Elle a choqué le public, pas pour son intelligence, mais au contraire, pour une plaisanterie de mauvais goût. Objeko vous raconte ce qu’il s’est passé.

Le Grand concours des animateurs : "Honte à TF1", vous avez remarqué ?
© Pausette

Ce samedi 15 janvier sur la chaîne TF1, 18 personnalités étaient en compétition dans Le Grand concours des animateurs. Le but du programme est de gagner le plus d’argent possible pour l’Opération Pièces Jaunes. Le parrain, Didier Deschamps, était aussi présent. Dans les vedettes de télévision, nous avons pu retrouver Karine Ferri, Thomas Mekhiche, Valérie Damidot, Elsa Fayer Grégoire Margotton, Marine Marcke ou encore Christophe Beaugrand. Le niveau était élevé et chacun a tout donné pour se surpasser !

Le Grand concours des animateurs : un niveau qui laisse à désirer ?

Christophe Beaugrand est un grand habitué de la première place. En effet, l’époux de Ghislain Guérin a déjà gagné cinq fois Le Grand concours des animateurs. Alors, il aimerait bien remporter un sixième trophée et dépasser Julien Arnaud. « C’est la passion de ma femme de ménage, elle adore les astiquer », a-t-il raconté avec dérision à notre confrère de Télé-Loisirs, le 15 janvier. Ce fut une soirée chargée en surprises. En effet, les téléspectateurs n’ont pas compris la présence de Booder dans le concours des animateurs. Et une autre vedette a aussi suscité l’attention. Il s’agit de la jolie Alessandra Sublet… Les internautes sont offusqués… On vous raconte pourquoi !

Une blague de mauvais goût ?

Alessandra Sublet possède un sacré tempérament et apparemment, il ne plaît pas à tout le monde. Pendant la soirée de TF1, les questions posées dans Le Grand concours des animateurs ont déclenché l’hilarité de la jolie brune. Dans le lot des questions, une concernant la réponse d’une participante à l’émission Pyramides. Si vous vous souvenez bien, à l’époque, ce programme était présenté par Marie-Ange Nardi sur la chaîne France 2. 

Les quatre réponses proposées ont provoqué un fou rire à Alessandra Sublet. En effet, voici les propositions : « Boule », « queue », « tige », « bitte ».  Il n’en fallait pas moins pour que la maman de Charlie et Alphonse soit dans tous ses états. « Il y a bitte et bite et bitte avec deux « t », ça désigne la bitte d’amarrage et le mot bite avec un « t », je vous laisse deviner », a-t-elle affirmé. Les réseaux sociaux se sont aussi lâchés et les critiques ne se sont pas fait attendre. Les internautes n’ont pas hésité à montrer du doigt son comportement enfantin.

En effet, selon eux, elle en fait trop. Voici quelques-uns des commentaires que nous avons vus sur la Toile : « Ptdr lol xptdr bitte trompe boules moules, Alessandra 12 ans d’âge mental #legrandconcours », « Le niveau des questions est vraiment de plus en plus élevé entre queue et bitte #LeGrandConcours ». Apparemment, l’humour d’Alessandra Sublet dans Le Grand concours des animateurs ne semble pas passé ! Mais, comme on dit, on ne peut pas plaire à tout le monde.

Ce n’est pas la première fois qu’elle fait des étincelles !

 

Ce n’est pas la première fois qu’Alessandra Sublet est critiquée. En effet, elle a du caractère, elle est féministe et elle a pris des décisions qui ont été vivement jugées. Pour rappel, la jolie animatrice a publié deux livres. Le premier s’intitule T’as le blues, baby ? Il est sorti en 2003 et concerne un sujet encore tabou de nos jours qui est celui de la dépression post-partum. Alessandra Sublet n’a pas peur de montrer sa vulnérabilité et expliquait à travers cet ouvrage son expérience privée de la maternité avec sa petite fille Charlie. Grâce à elle, des tas de mamans ont déculpabilisé, car elle n’est pas la seule à avoir vécu cette situation compliquée.

Son deuxième livre est tout aussi fort. Il traite d’un autre sujet qui concerne les femmes. Celui-ci s’intitule « J’emmerde Cendrillon ! ». Comme vous le savez, elle a eu l’expérience de deux divorces, alors, elle a de quoi parler. Voici ce qu’elle explique : “Cendrillon, c’est l’image parfaite. On ne sait pas ce qu’elle devient, on nous explique juste qu’ils vécurent heureux avec le prince charmant et eurent beaucoup d’enfants. Moi, j’aurais bien aimé rencontrer Cendrillon quelques années après… C’est-à-dire que la vie n’est pas si rose. Et pourtant, je reste une indécrottable romantique, mais ce qui est bien, c’est de savoir ce qu’il se passe après”.

Vous l’aurez compris, Alessandra Sublet se moque du regard des autres. Alors, que ce soit dans Le Grand concours des animateurs ou ailleurs, si elle a envie de rire comme une enfant, elle le fait !


Celine Cossa

A la base, chargée de communication dans l’édition, j’ai donc déjà une expérience dans l’écriture et l’image. De nature très curieuse, je me suis toujours intéressée aux médias, à l’actualité et à la culture au sens large. Ainsi, associer mon amour des mots et mon goût pour les news a été une évidence !