Le prince Andrew, accusé : la reine refuse de l’aider, voici sa décision radicale !

Il se retrouve dans le pire scandale que la famille royale n’est jamais connue. À côté, Meghan et Harry sont des enfants de chœur. En effet, il se retrouve seul dans cette affaire et sans aide de la reine. Objeko vous dévoile les dernières informations et notamment la décision radicale qu’il a pris pour avoir du cash…

Prince Andrew accusé d'agression sur une femme, de nouveaux clichés viennent d'être révélés
© Agence/Bestimage

Si vous n’avez pas suivi l’affaire, celle-ci fait froid dans le dos. Virginia Giuffre est une jeune femme de 38 ans qui a porté plainte contre le Prince Andrew pour agressions sex*elles. En effet, le duc d’York aurait abusé d’elle trois fois entre 1999 et 2002, alors qu’elle n’avait que 16 ans. Le passé de la jeune fille est chaotique. Elle a été agressée depuis sa plus tendre enfance. Tout d’abord, au sein de sa famille.

Ensuite, après sa fugue, elle vivra dans la rue et de fil en aiguille, elle deviendra masseuse itinérante pour un milliardaire. Ces mauvaises rencontres l’amèneront à intégrer une organisation de trafic sex*el. Cela fait plusieurs mois qu’elle déclare qu’elle a été la victime du prince Andrew alors qu’elle était mineure. Celui-ci a ignoré « les offres de règlement à l’amiable », alors elle s’est décidée à porter plainte…

Le prince Andrew, la pire crise de la famille royale britannique…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Prince Andrew (@princeandrew2769)

Selon les informations de The Mirror, la reine Elizabeth II a refusé d’aider son fils, le prince Andrew. Mais, ce dernier a trouvé une solution dans cette bataille juridique… La presse s’est une nouvelle fois empressée de dévoiler le moindre élément de cette affaire sordide… Ce jeudi 6 janvier, les journalistes de The Mirror ont révélé de nouvelles choses. Apparemment, des « factures qui augmentent de jour en jour » depuis le début de cet affrontement avec Virginia Giuffre. L’heure est venue de faire les comptes et de payer pour le prince Andrew ! Et sa mère, la reine d’Angleterre, est bien déterminée à le laisser régler ses histoires financières, tout seul, comme un grand… « ça ne fait aucun doute ». Le duc d’York a eu une idée de génie pour trouver les fonds nécessaires pour clôturer cette affaire… Quelle est la décision qu’il a prise ?

Dans une impasse financière, il doit vendre à tout prix !

Le prince Andrew a décidé de se séparer de certains de ses biens. Notamment, de son chalet en Suisse. Actuellement, il est en train de pousser « d’urgence » cette vente immobilière qui lui rapportera près de 17 millions de livres sterling. « C’est le moment critique pour Andrew sur plusieurs fronts. Il doit donc trouver rapidement de l’argent », a raconté une source du quotidien anglais. Apparemment, ce sera l’unique solution pour réussir à rassembler la somme colossale et le tout en espèces…

Pour la petite histoire, le duc d’York l’avait acheté à la Française Isabelle de Rouvre pour un montant de 16,6 millions de livres. Mais, Andrew et Fergie n’ont pas encore payé toutes leurs dettes sur ce bien. En effet, ils doivent encore rembourser 6,6 millions de livres. De plus, il s’avère que le prince Andrew est aussi un mauvais payeur. La vendeuse est sur le point de l’emmener en justice, car la date butoir de paiement est dépassée.

Un procès civil et une négociation à l’amiable ?

Ce vendredi 7 janvier, le prince Andrew a dû avoir l’information de la suite des poursuites judiciaires. En effet, si un procès civil est engagé contre lui à New York, il risque beaucoup. Virginia Giuffre pourrait recevoir une compensation financière de 3 millions de livres sterling, selon les spécialistes juridiques. Dans cette situation, le prince Andrew pourrait penser à une offre de dernière minute pour régler leurs comptes plus rapidement. Mais, selon les informations du média The Mirror, les discussions n’ont pas encore commencé. Affaire à suivre…

 


Celine Cossa

A la base, chargée de communication dans l’édition, j’ai donc déjà une expérience dans l’écriture et l’image. De nature très curieuse, je me suis toujours intéressée aux médias, à l’actualité et à la culture au sens large. Ainsi, associer mon amour des mots et mon goût pour les news a été une évidence !