Le prince Harry embarrassé ? Voici pourquoi il refuse de revenir en Angleterre

Entre le Prince Harry et le Royaume-Uni, le torchon brûle. Après avoir longtemps esquivé, il explique pourquoi il ne reviendra jamais. Ses arguments deroutants ne pourront laisser personne indifférent...

© ABACA

De qui se moque le Prince Harry ? On se le demande ! En effet, après plusieurs mois du suspense, il assume son absence. On fait le point !

Prince Harry dans la tourmente !

Depuis deux ans, un fossé se creuse à l’intérieur de la famille royale. En réalité, si la rédaction d’Objeko devait être sincère, elle estime que l’arrivée de Meghan Markle a été la goutte d’eau. En mettant le grappin sur le prince Harry, la comédienne américaine n’avait sans doute pas conscience que le protocole l’épuiserait. Comble de l’horreur, d’anciennes rancœurs entre son époux et son ainé ou son géniteur ressurgissent. Jamais entièrement remis du drame Lady Diana, chacun a tenté de faire avec les jours sans. Juste après le mariage, le petit Archie vient au monde. On le sait maintenant, des réflexions nauséabondes pendant la grossesse conduisent le couple à s’exiler dans le pays de l’oncle Sam. Le moins que l’on puisse dire c’est que les kilomètres n’aident pas. Cela ne fait qu’accroître les veilles et les récentes rumeurs. Qui va avoir le dernier mot ?

Lilibet a bon dos !

Pour le prince Harry, la pandémie tombe à pic. Il n’aura pas à justifier le fait que lui et sa petite famille ne se déplace pas pour les fêtes de fin d’année. À l’époque, personne n’ose franchir le sol du Royaume-Uni. Et ce n’est pas Boris Johnson qui pourra inciter les touristes à venir. Aux premières heures de 2021, il est l’un des premiers hommes d’État à avouer avoir la Covid-19. Après des mois de panique, le soleil revient à l’horizon. Mais ça n’empêche pas les Windsor d’enchainer les soucis. À quelques jours de sa centième bougie, le prince Philip s’éteint. Cette fois, le mari de Meghan Markle n’a pas le choix. Pour la mémoire de feu son papi, il doit prendre un billet d’avion.

La situation se reproduit en juillet. Cette statue de sa maman, même s’il ne l’a trouve pas à son goût, le prince Harry a pour mission de l’inaugurer en compagnie de William. Or, pour chacun des deux événements, l’absence de Meghan Markle titille la curiosité. Qu’elle soit enceinte ou bien en plein biberons ou couches, la petite dernière du couple ignore l’existence de ses cousins George, Charlotte et Louis de Cambridge.

Le prince Harry sort sa bible à excuses…

À la fin du mois de mars 2022, le service d’action du prince Philip réunit ses proches… Sauf un ! Et oui, encore une fois, le prince Harry persiste et signe. Non seulement, sa femme ne fera pas le déplacement, mais il va l’imiter. Au lieu de critiquer ses hôtes, il met tout sur le dos de la sécurité. Qu’elle soit sanitaire ou bien diplomatique, il ne veut prendre aucun risque. Cher ami d ‘Objeko, êtes-vous convaincu par cette thèse ? Pas trop ? Ça tombe bien, les experts de la couronne non plus ! Surtout qu’il vient de commettre un (ultime) faux pas !

Il y a vingt ans, Robert Jobson faisait la promotion d’une biographie fracassante de Lady Diana. À l’aide du responsable de la sécurité de cette dernière, on saisit enfin l’ampleur de la catastrophe du pont de l’Alma. Aussi, il sait mieux que personne ce que le retour du prince Harry pourrait engendrer en termes de révélations. “Pouvez-vous imaginer à quel point ce serait atroce qu’au beau milieu d’un dîner quelqu’un lui demande ce qu’il y a dans le livre qui sera bientôt publié ? » Dans moins d’une semaine, Elizabeth II fête ses 96 printemps.

La goutte d’eau ?

Fortement affaiblie par la Covid, elle nourrit l’espoir secret de faire connaissance avec son arrière-petite-fille à ce moment-là. N’oublions pas que les deux femmes ont un surnom en commun ! Là encore, l’écrivain jette un pavé dans la mare. “C’est hautement improbable, étant donné le séisme qu’ils ont créé en partant” !

Même en exil, les faits et les gestes du Prince Harry sont analysés au microscope. Aussi, lorsqu’on le découvre aux Pays-Bas, on hallucine. En quoi les festivités de l’Invictus Games sont moins dangereuses que de venir à Buckingham Palace ?

Comme on peut le constater sur le tweet ci-dessus, le Prince Harry fabrique maintenant des repères loin des siens. À La Haye, il a l’impression d’être “fêté, entouré de ses frères et sœurs d’*rmes”. Cette fois, c’est l’évidence. Il n’est pas né celui qui arrivera à trouver un compromis entre les protagonistes de cette triste saga familiale. Espérons qu’il n’est pas de regret si jamais la reine Elizabeth II disparaît avant d’hypothétiques retrouvailles.

Merci à nos confrères du Mirror