Le prince William juge impardonnable le comportement de Meghan Markle : il aurait « pété les plombs »

Le prince William et l’épouse de son frère, le prince Harry, ne s’entendent apparement pas. Mais à la découverte d’une certaine affaire, il serait littéralement sorti de ses gonds !

Le prince William juge impardonnable le comportement de Meghan Markle : il aurait "pété les plombs"
© KCS

Le prince William a une grande estime pour la famille royale britannique. La couronne d’Angleterre et tout ce qu’elle représente a un caractère sacré à ses yeux. Pour autant, il n’est pas du genre à se la jouer « tyrannique ». Bien qu’en tant qu’hériter du trône, personne ne pourrait trouver à y redire. Au contraire, Objeko ne vous apprendra pas qu’il trouve important de traiter tout le monde avec respect et déférence, faisant ainsi honneur à son rang. En effet, le prince William a par exemple toujours fait en sorte de traiter le personnel à son service de la meilleure manière. Alors, quand il a eu connaissance des plaintes du personnel à propos du comportement de Meghan Markle à leur égard, il aurait « pété les plombs ».

Le prince William n’a pas dit son dernier mot contre Meghan Markle

Meghan Markle a été accusée de « harcèlement moral » par plusieurs des collaborateurs de la famille royale britannique. Quand cela est arrivé aux oreilles du prince William, il n’a pas confronté sa belle-sœur. En effet, il avait apparement déjà émis des réserves quant au fait qu’elle épouse son frère. D’après le magazine Gala, les relations étaient très tendues entre Meghan Markle et le prince William. Et ce sont des comportements dits « toxiques » qui sont pointés du doigts par les plaintes qui pèsent contre Meghan Markle.

Objeko ne peut qu’imaginer à quel point la situation devait être électrique entre les couples princiers. Ainsi, quand le prince William apprenait l’existence de ce dossier de plaintes contre l’épouse du prince Harry, c’est ce dernier qu’il a décidé d’appeler pour laisser s’exprimer sa colère.

Dans les colonnes du journal le Sun, des extraits d’un livre de Robert Lacey sont cités. Robert Lacey est un historien qui a écrit un livre qui s’intitule Battle of Brothers, la bataille des frères. Il relate ainsi les événements qui ont Le prince William juge impardonnable le comportement de Meghan Markle : il aurait « pété les plombs » le prince William et le prince Harry à s’éloigner l’un de l’autre. L’historien analyse également les faits qu’il met en exergue. Et c’est donc Robert Lacey qui affirme que le fils aîné du prince Charles a « pété les plombs » en prenant connaissance du dossier constitué de plaintes à l’encontre de Meghan Markle.

Ce genre de choses n’était peut-être jamais arrivée mais Objeko en doute. Toujours est-il que les collaborateurs de la famille royale britannique sont des personnes qu’il convient de traiter avec respect. Et il ne peut pas croire qu’autant de plaintes de personnes différentes puissent toutes être « fausses » ou « exagérées ». C’est donc immédiatement qu’il prend le parti des membres du personnel de la famille royale et qu’il sort de ses gonds.

Une colère qui tombe sur le prince Harry, cristallisant des tensions entre deux frères

Meghan Markle arrive dans la vie du prince Harry dans le courant de l’année 2016. Elle se sépare du chef culinaire canadien Cory Vitiello, après deux ans de relation, au mois de mai de cette année-là. Et c’est en novembre que sa relation avec le fils cadet du prince Charles est officielle. Tout va très vite et l’année suivante, ils sont fiancés. Puis, ils se marient en 2018 et accueillant leur premier enfant, Archie, en 2019. le moins que l’on puisse dire c’est que le prince Harry et Meghan Markle n’ont pas perdu de temps. Or, c’est ce qui inquiétait déjà le prince William. Voir son frère se « précipiter » de la sorte pouvait être dangereux.

Le prince William découvre ce dossier de plainte en 2018. C’est donc l’année du mariage de Meghan Markle et du prince Harry qu’il est monté. Gala souligne aussi que c’est le chef des communications du palais de Kensington, Jason Knauf, qui est à l’initiative de l’envoi de ce dossier au prince William. Et l’historien, Robert Lacey affirme que le mari de Kate Middleton a immédiatement tenu à en parler avec son frère. Il était terriblement en colère et ils auraient eu une terrible confrontation au téléphone.

Meghan Markle et le prince Harry nient les accusations. Et le chef des communications a démissionné pour « raisons personnelles ». L’enquête est confiée à des enquêteurs indépendants du palais et de la famille royale britannique. Mais, Objeko vous l’assure, le prince William compte bien connaître le fin mot de cette affaire. En attendant, les tensions perdurent. Et elles devraient pouvoir se cristalliser une nouvelle fois sous les yeux du public du monde entier, au 1er juillet prochain. En effet, les princes William et Harry vont célébrer le 60ème anniversaire de leur mère, Lady Diana. Pour l’occasion, ils vont révéler une statue à son effigie.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.