Le saviez-vous : ces pièces de 20 centimes valent une petite fortune…

Et si vous aviez une pièce vraiment rare sans être au courant ? Jetez un coup d’œil à ces pièces de 20 centimes, peut-être que s’y trouve l’une des vôtres. Objeko vous donne tous les détails.

Euros
Source : Canva

20 centimes en apparence est la valeur faciale de la pièce, mais cela peut être bien plus en réalité. Des pièces de 20 centimes rares circulent chez les commerçants, dans les porte-monnaie ou les mains de collectionneurs. Certaines valent des centaines d’euros, d’autres un peu moins, Objeko vous fait un petit tour d’horizon.

Différentes qualités de pièces

Pour informations, les numismates sont les collectionneurs de pièces. Ils distinguent différentes catégories de pièces qui permettent de définir la qualité, c’est-à-dire : M : Médiocre (1-2) ; AB : Assez beau (3-5) ; B : Beau (6-14) ; TB : Très beau (15-39) ; TTB : Très très beau (40-54) ; SUP : Superbe (55-62) ; SPL : Splendide (63- 64) ; FDC : Fleur de coin (65-70) / BU : Brillant universel et FB : Flan bruni / BE : Belle épreuve.

 

Les pièces de 1 euro peuvent aussi avoir une très grande valeur. L’appartenance d’une pièce à une catégorie est liée à différents critères et conditions : le relief restant, l’identifiabilité de la pièce, la lisibilité des légendes, si les reliefs sont vraiment complets, l’absence de chocs mais également de rayures, puis les velours de frappe. Des éléments assez techniques. Une pièce peut donc avoir plus ou moins de valeur selon son état.

Les pièces allemandes et celles du Vatican sont cotés !

Les pièces allemandes de 20 centimes des années 2003 et 2004 peuvent se vendre à 3 euros chacune si elles sont bien conservées. Celle de 2002 vaut moins cher, soit 2 euros à peu près. Il faut savoir qu’unepièce de 20 centimes qui vient du Vatican peut valoir 35 euros si elle a été frappée en 2008. Autre perle rare : une pièce de 20 centimes au double face.Une pièce rare dénichée qui se négocie en ce moment pour 700 euros. Sa spécificité ? Elle a deux faces identiques, il s’agit d’une erreur qui peut vous rapporter une belle somme.

Il est quasiment impossible de trouver une de ces pièces, en raison des contrôles faits dans les instituts émetteurs. Il n’existerait qu’une dizaine d’exemplaires de ce modèle. Les erreurs de frappe sont très rares.Les dernières ventes aux enchères sur ce type de pièces dépassent les 1000 euros.

Les pièces de 20 centimes françaises de 2010 sont recherchées

Il n’y aurait que 250 pièces de 20 centimes émises en 2010. En raison de leur rareté, ces pièces seraient évaluées à 300.000 euros sur le marché numismatique. 52 d’entre elles seulement seraient actuellement en circulation, les autres sont entre les mains de collectionneurs.

C’est l’une des pièces parmi les plus recherchées par les collectionneurs du monde entier. En 2010, un salarié de la Banque de France a laissé tomber le moule servant à la fabrication de la pièce de 20 centimes quelques secondes après le début de la machine à frapper les pièces. Ne disposant pas du temps nécessaire pour graver une seconde maquette, la Banque de France a décidé de mettre en circulation les 250 pièces déjà frappées et de compenser la perte en multipliant par deux la production de pièces de 10 centimes ce qui explique la rareté de la célèbre “20ct2010FR” et son tarif exorbitant. Une histoire tout à fait étonnante.

Sur les 250 exemplaires émis, seulement 198 pièces de la 20ct2010FR sont pour le moment répertoriés dans des collections privées dispersées dans le monde. Il ne reste donc 52 en circulation. Il faut savoir que chacune d’elles vaut à peu près 300.000 euros sur le marché numismatique, vous prendrez sans doute dorénavant le temps de regarder celles qui passent entre vos mains avant de les dépenser.

Un trésor se trouve peut-être dans votre porte-monnaie. Comme un Chinois de 22 ans devenu millionnaire après avoir découvert une pièce de 2 euros datant de 1987. Les collectionneurs sont toujours en quête de ce qui est rare. Peu de personne se préoccupe de l’année d’émission d’une pièce. Les numismates sont très nombreux sur la planète. C’est une passion comme une autre.

 


Pierre Lefort

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.