Léa Salamé se fait insulter à cause de cette question dans « On est en direct »

On a presque tendance à l'oublier du fait de la fin de la quasi-totalité des restrictions,

©Arcadi

Philippe Caverivière absent à cause du covid-19

On a presque tendance à l’oublier du fait de la fin de la quasi-totalité des restrictions, mais le Covid et tous ses variants sont encore sur le territoire français. Chaque semaine, ce sont des centaines de milliers de citoyens qui sont positifs au test. Pas de quoi les empêcher d’aller voter la semaine prochaine pour les élections présidentielles. Avec l’arrivée des beaux jours, on espère tous que la pandémie faiblira. Les français n’en peuvent plus des restrictions et veulent juste vivre normalement. 

Mais quand on est positif, il est tout de même encore demandé aux personnes contaminées de s’isoler quelques jours, afin de ne pas propager plus encore le virus. Ainsi, Philippe Caverivière n’a pas pu assurer sa chronique sur le plateau de l’émission On est en direct. Mais ce n’est pas la maladie qui l’arrête puisque c’est en visioconférence qu’il a fait rire Laurent Ruquier, Léa Salamé et tous les invités présents sur place. Il n’a rien perdu de son mordant puisqu’elle a même décidé de dire de Léa Salamé qu’elle pose une question « complètement con« . Mais quelle question a bien pu poser la journaliste ? On vous dit !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @cyrilfricaud_tv

La comédie de Philippe Caverivière sur son état de santé

L’humoriste va bien. Il n’a pas des symptômes trop handicapants et a pu assurer sa chronique. Mais il a décidé de montrer ses talents de comédien. On a ainsi pu le découvrir avec une voix très entourée pour simuler un gros mal de gorge. « Ne vous inquiétez pas, je suis sur une forme légère », dit-il pour amuser la galerie, avec succès. Mais il retrouve rapidement un ton sérieux. « J’en rajoute, ça va très bien », indique-t-il avant que Léa Salamé ne lui demande s’il a été testé positive au covid-19. Le chroniqueur répond alors par l’affirmative, ce qui explique son absence du plateau. 

Mais face à l’absence visible de symptômes de son collègue qui semble parfaitement bien se porter, Léa Salamé lui dit les mots suivants : « Mais, en fait, vous n’êtes pas malade ? ». Avec toujours l’envie de plaisanter, Philipe Caverivière simule en malaise en disant « j’ai un petit peu de fièvre et des vertiges ». Pas de quoi décourager Léa Salamé, hilare, qui enchaîne. « Philippe, c’est la question idiote qu’on pose à toutes les personnes covidées : vous l’avez attrapé où ? ». Il n’en faut pas plus au chroniqueur pour répliquer : « Je vous confirme qu’elle est complètement con, cette question ».

C’est évidemment un sketch puisque la journaliste le remercie ironiquement d’avoir écrit cette question à poser. Il finit par y répondre en indiquant ne pas savoir comment il a attrapé la maladie si contagieuse, sans oublier de terminer sa réponse par une plaisanterie qui fait mouche sur le plateau: « Je ne peux pas vous dire comment je l’ai contracté et avec qui. Tout ce que je peux vous dire, c’est que Valérie Pécresse et moi, c’est du sérieux. »

Des tensions entre Léa Salamé et Laurent Ruquier ? 

C’est la grosse rumeur qui circule depuis quelques semaines. Les deux animateurs de l’émission On est en direct ne s’entendraient plus, eux qui ont pourtant l’habitude de travailler ensemble (Léa Salamé était chroniqueuse dans On n’est pas couché). 

Mais face à l’ampleur que prennent les rumeurs, aucun des deux intéressés ne souhaite intervenir. C’est finalement Hugo Manos, le compagnon de Laurent Ruquier, qui a désamorcé cette information sur le plateau de TPMP People : 

« Il n’y a aucun problème avec Léa Salamé. Il aime être seul aux commandes. Et c’est un peu compliqué avec le producteur de Léa et tout ça le saoule un petit peu. Il n’a pas de problèmes avec la chaîne, il va continuer à faire les deux autres émissions, mais le samedi soir potentiellement ça peut s’arrêter (…) Parce qu’il voudrait pouvoir échanger avec la directrice de France Télévisions mais il reste aussi ouvert à d’autres propositions« .