Les 12 coups de midi : Jérôme a droit à une chaise sur le plateau, la vraie raison dévoilée !

Cela fait maintenant 13 émissions que Jérôme est le nouveau champion des 12 coups de midi. C’est une attention particulière que la production lui a accordée et qui alerte tout le monde. 

© TF1

En effet, il semblerait que notre champion ait le droit de s’asseoir sur le plateau comparé aux autres candidats et Jean-Luc Reichman en a expliqué les raisons. Et il faut dire que chaque maître de midi est différent, après Bruno, Paul ou encore Éric, c’est maintenant Jérôme qui est sous les feux de la rampe de la fameuse émission Les 12 coups de midi. 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Alexandre Ditzoff (@aditzoff)

Originaire de Bordeaux, ce chef de chantier et de famille a récupéré une cagnotte de 99 493 euros, ce qui n’est pas négligeable ! De plus le célèbre animateur de TF1 l’apprécie jusqu’à lui avoir donné son propre surnom ; Jéjé. Sa petite famille , femme et enfant son même venus lui rendre visite sur le plateau, en effet ils sont éloignés dans leur quotidien, car Valérie, sa femme vit sur l’île de la Réunion, on peut donc l’apercevoir en visio lorsqu’elle souhaite l’encourager.  Le candidat fétiche donne tout, pas d’élimination à l’horizon (enfin il l’espère). Pourtant les moments de tournages sont difficiles pour lui.

“J’ai eu un souci de santé l’année dernière…”

En effet, Jean-Luc Reichmann a expliqué au téléspectateurs pourquoi Jérôme était assis sur une chaise derrière son pupitre contrairement aux autres candidats debout. « On enregistre des émissions les unes à la suite des autres et physiquement, il vous est arrivé quelque chose« , a affirmé l’animateur.

Le maître de midi s’est alors confié : « J’ai eu un souci de santé l’année dernière avec un problème au niveau du dos. J’ai eu une tumeur bénigne qui s’est logée entre les cervicales et on m’a posé une plaque avec des vis. Il faut que je fasse attention. Je suis en pleine forme et je suis sorti de tout ça mais de temps en temps, j’ai des petits rappels« .

Le soutien inconditionnel de Jean-Luc Reichmann

Pour Jean-Luc Reichmann qui a révélé avoir eu le même problème, ces confidences sont particulièrement touchantes  : « Je n’ai plus rien aussi ! J’ai été plaqué et re-plaqué et regardez : 30 ans plus tard, tout va très bien !« , a-t-il expliqué, tout jouasse sur le plateau du jeu.

« Installez-vous confortablement ! On est là pour le confort de tout le monde, a-t-il ajouté. Donc si vous avez une petite faiblesse, vous vous asseyez et ça fait partie de la vie ! Non seulement ça vous touche beaucoup mais ça donne aussi le morale aux personnes qui, comme vous ou moi, ont été opérées du dos. Imaginez-vous que je suis totalement avec vous ! » a-t-il conclu avec soutien et bienveillance.

D’autres candidats des 12 coups de midi en difficulté

Ce n’est pas la première fois qu’un candidat se confie sur sa maladie lors de l’émission Les 12 coups de midi. En effet, au mois de septembre, Marion, un jeune femme originaire de Haute-Loire, était arrivée sur le plateau de l’émission avec une canne et en boitant. Elle n’avait pas manqué de se confier sur son état de santé et l’aide de la part de son frère.

« Je suis tombée malade il y a quelques années. Et donc j’ai dialysé pendant un certain nombre d’années, je dirais, 5 ans et demi. J’attendais un donneur et c’est mon frère qui s’est présenté à moi et m’a donné un de ses reins. Je le remercie tous les jours », a-t-elle expliqué, face au présentateur, très ému. « C’est beau ce que vous dites parce que la dialyse c’est quand même très, très contraignant. Très très lourd », a-t-il ajouté. La candidate a confirmé et a poursuivi sur le calvaire subi. « Pour la plupart des gens, c’est trois fois par semaine pendant quatre heures. Moi, j’y allais cinq fois par semaine pendant deux heures et demie », a-t-elle conclu.