Les astuces infaillibles pour conserver vos pommes de terre et les empêcher de germer !

Vous regrettez que les pommes de terre que vous achetez germent trop vite ? C'est sans doute que vous ne les conservez pas de la bonne façon. En effet, les pommes de terre sont capricieuses, il est important de ne pas les stocker n'importe où. Suivez notre guide et croyez-nous, le tubercule préféré des français se conservera en bon état bien plus longtemps.

© BARBARA GATEAU

Choisir le bon endroit pour conserver les pommes de terre

Les Français sont friands de pommes de terre. Il en existe de plusieurs sortes en fonction des envies puisque les pommes de terre se cuisinent de plusieurs manières différentes. Vous pouvez les faire cuir au four, à la vapeur, à l’eau ou encore à la poêle. Entières, en morceaux, en frites, la pomme de terre est un tubercule comestible très apprécié puisqu’il est simple à préparer. 

Mais si la pomme de terre est facile à préparer, elle est aussi capricieuse. En grandes surfaces, elle est vendue en grosse quantité, d’un coup. Par conséquent, vous ne ferez sans doute pas un repas avec toutes les pommes de terre achetées. Pour les conserver au mieux, l’endroit idéal est une cave, là où les températures sont fraîches (pas plus de dix degrés). Mais attention, les pommes de terre ne se mettent jamais au frigo ! De même, avant de les stocker, ne les mettez pas en contact avec de l’eau. Si vous voulez les nettoyer, faites-le uniquement avant de les consommer. Car si elles entrent en contact avec de l’eau avant d’être stockées, elles germent bien plus vite. 

On évite, de plus, les mélanges avec d’autres légumes ou plantes, comme les oignons. Ces derniers activent le processus de germination. Vous pouvez mettre une pomme dans votre panier de pommes de terre. En effet, ce fruit libère de l’éthylène et limite donc le développement des germes. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @le.potager.de.nathan

Elles n’aiment pas la lumière

S’il est conseillé de les mettre dans une cave ou un sellier, c’est parce que les pommes de terre doivent être stockées dans un endroit qui n’est pas éclairé. Si vous n’avez pas, chez vous, une pièce où elles peuvent être posées, alors mettez-les dans un placard ou, mieux encore, sous l’évier. Vous pouvez placer du papier journal entre chaque étage de pommes de terre pour une meilleure aération. On conseille de les laisser dans le filet dans lequel elles sont réunies (quand vous les achetez), à moins que vous ayez une caisse en bois. Dans ce cas, disposez-les dans cette caisse. 

Si vous stockez de la bonne manière vos pommes de terre, alors elles ne perdent pas leurs valeurs nutritionnelles qui les rendent si intéressantes pour de nombreux consommateurs. Les familles sont également férues de pommes de terre puisque c’est un aliment qui est généralement apprécié des enfants et qui ne demande pas énormément de travail en cuisine pour les parents. Finalement, c’est dans votre manière de les stocker que vous allez avoir du travail : il vous faut suivre les astuces données ci-dessus et tout devrait bien se passer

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Camille (@camillemartelet)

Peut-on les manger germées ?

C’est la grande question. Puisqu’on vous explique comment éviter les germes, cela veut-il dire que des pommes de terre germées ne sont plus comestibles ? Sachez d’abord que les germes ne sont finalement que l’éclosion d’une nouvelle culture car elles sont stockées dans un endroit qui rappelle la terre : un lieu humide, chaud et avec de la lumière. 

Les germes, qui peuvent être impressionnants quand les pommes de terre attendent d’être mangées depuis un moment, sont sans toxiques. Mais est-ce dangereux pour la santé ? Non. Ou en tout cas, pour que ça le devienne, il faudrait en manger deux kilos. Mais votre estomac peut, malgré tout, ne pas apprécier l’expérience. En effet, on remarque des symptômes allant des maux de tête aux vomissements pour certaines personnes qui ont mangé des pommes de terre germées. Cela est dû à une toxine appelée solanine contenue dans la pomme de terre. 

Si vous voulez les cuisiner germées, rien de grave ne devrait vous arriver si vous prenez le temps de bien retirer le germe à la racine avec un couteau. De même, il faut retirer toutes les parties vertes. Seules les parties bien comestibles et sans aucun risque doivent être cuisinées.