Les astuces magiques et simples pour ENFIN arrêter de se ronger les ongles

Qu'est que l'onychophagie ? Quelles sont ses conséquences sur la santé ? Comment réussir à gérer ce comportement ? Découvrez toutes les réponses à ces questions.

©cocooncenter

Les conseils pleuvent quand il s’agit de maîtriser un type comportement particulier. Quel qu’il soit, vous aurez toujours des avis experts autour de vous pour vous aider à combattre vos mauvaises habitudes. Mais si de tels conseils étaient efficaces, vous en conviendrez, vous n’auriez pas besoin de ce genre d’article. En effet, ce sont des stratégies ciblées que vous propose Objeko aujourd’hui. Car le fait de se ronger les ongles, ou l’onychophagie, est un phénomène plus complexe qu’il n’y parait. C’est loin d’être simplement une manie irrépressible. Aussi, il peut entrainer des complications notables pour la santé. Il est donc temps de se débarrasser de ce comportement mais avant tout de le comprendre. Or, nos confères du magazine Presse Santé viennent de partager un dossier exhaustif sur le sujet. Suivez le guide !

Des conseils efficaces pour arrêter de se ronger les ongles

L’onychophagie porte un nom parce qu’il s’agit en effet d’une maladie. Mais pas de panique, vous allez pouvoir découvrir plusieurs astuces pour vous en défaire. Tout d’abord, il convient de noter que c’est un phénomène que l’on retrouve chez toutes tranches de population. Nos confrères de Presse Santé parlent ainsi de 20 à 30% de la population générale. Des jeunes enfants aux personnes âgées, le fait de se ronger les ongles est courant. Et contrairement à ce que l’on peut croire à écouter la majorité des conseils, ce n’est pas qu’une affaire de stress ou de réflexe. Pour certains experts, l’onychophagie serait une stéréotypie motrice, « un comportement répétitif centré sur les ongles décrit un comportement qu’une personne peut adopter pour réduire son stress. » Mais cela peut aussi être pour se concentrer ou bien tout simplement parce que sentir un morceau d’ongle qui accroche les vêtements n’est franchement pas agréable.

En somme, difficile de généraliser ce qui implique ce comportement. Mais si c’est bien plus qu’une manie ou une mauvaise habitude, quels sont les conseils à adopter pour faire cesse ce phénomène? Avant tout, il faudra faire preuve de patience. C’est dans le temps que les comportements évoluent. En effet, contrairement aux conseils les plus courant, ce n’est pas qu’une affaire de volonté. Le fait de se ronger les ongles est davantage le symptôme d’un autre trouble. Il convient donc de le connaitre pour le régler à la source.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Adeline (@mes.onglesetmoi)

Pour se défaire de l’onychophagie certains vantent les mérites du verni amère. D’autres ceux des thérapies cognitivo- comportementales (TCC) ou encore de l’hypnose. Mais d’autres conseils s’appliquent.

Vous avez la solution à portée de main

Le fait de se couper les ongles courts et régulièrement pourrait en effet vous éviter d’avoir envie de les ronger. Vous pouvez aussi vous faire des manucures régulièrement pour retrouver de l’estime vis-à-vis de vos ongles. D’autres conseils sont plus radicaux et invitent les personnes qui souffrent d’onychophagie à se recouvrir les doigts avec des pansements par exemple ou encore du ruban adhésif. Objeko ne vous cache pas qu’il est aussi possible d’occuper ses mains avec divers objets anti-stress. Mais ce qui fonctionne encore le mieux c’est de permettre à celles et ceux qui se rongent les ongles de comprendre à quoi ils s’exposent. En effet, une fois qu’il est compris que l’onychophagie est une maladie, il est plus simple d’être moins sévère envers soi-même. Et donc d’accepter de prendre soin de soi.

Si la thérapie reste ce qui offre des résultats les plus probants, il suffit parfois de se rendre compte du mal que l’on se fait pour décider d’aller mieux. Car les dégâts du fait de se ronger les ongles ne sont pas seulement esthétiques. Cela peut avoir de réels impacts sur la santé. Le meilleur des conseils qu’Objeko puisse alors vous donner sera de prendre pleinement conscience des risques. Après tout, vous êtes votre meilleur allié. Et vous seuls pouvez décider de prendre soin de vous. Les effets secondaires de l’onychophagie sont cités chez nos confères du magazine Presse Santé. Et ils ne sont pas réjouissants.

Tout d’abord, ce sont des sentiments de honte et de culpabilité qui sont entretenus. Ensuite, les infections cutanées sont plus courantes. Mais aussi celles de la paroi intestinale. Enfin, les morsures répétées agressent les dents, la bouche et la mâchoire. Il est alors possible d’observer la résorption de la racine des dents notamment. Ou encore un dysfonctionnement de l’articulation temporel-mandibulaire. Pour y remédier, les conseils des experts sont unanimes, trouvez ce qui cause cette irrépressible envie de vous ronger les ongles. En prenant le problème à la racine, vous éviterez toutes sortes de désagréments sur le long terme.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Centre de bien-être (@chouquets78)