Les Enfoirés : après Patrick Bruel et Muriel Robin, une star fait des révélations fracassantes

Sébastien Chabal a décidé de balancer. Le 12 mars dernier dans le magazine “Grands reportages” sur TF1, l’ancien rugbyman a évoqué ses nombreuses apparitions dans le spectacle des Enfoirés. Objeko vous dévoile les confidences inédites sur les coulisses du show !

© Capture Facebook

Durant une longue période, Sébastien Chabal était une figure très médiatique du rugby français. Mais en 2014, la vedette a pris sa retraite au grand désespoir de ses nombreux fans.

Chabal balance sur le show des Enfoirés

Comme plusieurs célébrités, Chabal aime défendre des causes qui sont importantes. C’est le cas des Restos du cœur. En ce début d’année 2022, il a pris plaisir à voir ses compagnons à Montpellier pour participer à la dernière édition. Le concert des Enfoirés a été diffusé le 5 mars dernier sur la Une. Chabal a donné des éléments sur les coulisses du show.

 

Pour terminer le documentaire “Grands reportages” diffusé le 12 mars 2022, le journaliste Christian Jean-Pierre a pu interroger plusieurs participants. Par exemple Sébastien Chabal. Pas peu fier, le mari d’Annick Chabal affiche 9 participations. Mais selon lui, le public n’a jamais pu vraiment apprécier ses vocalises.

Le micro de Chabal est éteint !

« Lorsque l’on vient ici, on est au service des Restos du cœur. On est au service des Enfoirés. Il n’est pas question de refuse quelque chose. On essaye de faire de son mieux. Alors comme je vous disais, je ne suis pas chanteur, je ne suis pas acteur. C’est pour ça qu’ils mettent mon micro sur off d’ailleurs », a-t-il révélé. Ses talents de chanteur ont-ils été critiqué par la production ? On ne sait pas. Mais Sébastien Chabal n’est pas le seul qui ne chante pas sur scène.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Rugbymeet (@rugbymeet_com)

 

Ainsi, Philippe Lâcheau a dit que son copain Julien Arruti n’avait séduit avec sa voix. « Elodie (Fontan), Tarek (Boudali) et moi on chante dans le spectacle. Julien devait chanter aussi mais quand on a fait des essais à Paris, il chantait trop mal… Dès la première phrase qu’il a chantée durant les répétitions, les musiciens ont cessé de jouer. Ils étaient gênés, ils ne savaient pas comment lui dire que ça n’allait pas le faire », a dit l’acteur en 2019 dans le magazine Télé-Loisirs.

« C’était mignon car il était si content de chanter qu’il leur a demandé des conseils du type « Comment je peux faire pour m’améliorer ? », « Est-ce que je suis trop haut ? », « Est-ce que je suis hors tempo ? » et la production des Enfoirés lui a répondu très normalement : « Désolé, mais on part de trop loin pour là ».

Sébastien Chabal, joueur phare du rugby français

L’occasion de revenir sur le parcours de Sébastien Chabal. Il est né en décembre 1977 à Valence, c’est l’un des sportifs fétiches des Français. Joueur de rugby à XV, Sébastien Chabal est impressionnant avec sa taille : 1,92 m et ses 110 kg. Identifiable sur le terrain avec à sa longue chevelure et à sa barbe, l’homme a marqué l’histoire de la sélection française, durant la Coupe du Monde de Rugby de 2003. Bon plaqueur, Sébastien Chabal a le surnom de « Cartouche », donné par ses coéquipiers de l’équipe de Bourgoin-Jallieu, où il joue avant d’intégrer l’équipe anglaise de Sale.

 

A partir de là, les surnoms à son égard ne cessent de se multiplier. Tour à tour « Anesthésiste », « Attila », « Hannibal Lecter » mais aussi « Caveman », il est loin de laisser indifférent, tout comme les médias qui voient en lui une icône. Mais Sébastien Chabal compte aussi, des détracteurs parmi les fans de rugby qui lui reprochent son manque d’efficacité et dénoncent sa titularisation au poste de seconde ligne que lui confie le sélectionneur, Bernard Laporte.

Avec 42 sélections en équipe de France, il reste comme le joueur qui a tenu tête aux All Blacks, en brisant la mâchoire d’Ali Williams et en mettant au tapis Chris Masoe. Dans les semaines et mois à venir, Objeko ne manquera pas de vous parler de l’actualité de Sébastien Chabal qui est moins riche qu’à l’époque où il jouait dans l’équipe de France de Rugby. Avec la coupe du monde en 2023, il devrait jouer un rôle de premier plan.