Les Inconnus : le nom du réalisateur de la nouvelle comédie du célèbre trio dévoilé !

En découvrant cette nouvelles, les inconditionnels de Les Inconnus ont débouché une bouteille de champagne. Et oui, si le mythique trio revient dans les salles obscures, ça serait vraiment le bonheur !

©Joël SAGET / AFP

Malgré un nom de scène improbable, Les Inconnus ont fait rire plusieurs générations. Et s’ils acceptent de se reformer, c’est grâce à…

Les Inconnus ont du pain sur la planche !

Même si on connait les dialogues par cœur, on pourrait regarder ces deux films sans s’ennuyer. En effet, au cours de l’élaboration des scénarii des aventures de ces trois frères, les Inconnus ont réussi à trouver des répliques mythiques  Si l’équipe d’Objeko devait en faire la liste, elle en aurait jusqu’à demain matin minimum. Dès lors, les fans n’ont qu’une seule question à leur poser, c’est de savoir s’il y a quelque chose d’autre de prévu.

À cause de leur emploi du temps respectif, pas facile d’organiser une série de spectacles. Et pas sûre qu’ils le souhaitent vraiment. Dans le plus grand secret, décision est prise de se réunir pour se remettre à écrire. C’est Didier Bourdon qui a lâché l’information à nos confrères d’Allociné. Contrairement à Pascal Légitimus qui préfère rester dans l’ombre ou bien à Bernard Campan qui a changé totalement de registre, lui apprécie toujours autant les rires du public. Début 2022, il est à l’affiche de Permis de construire. De nouveau, interrogé sur ces deux anciens complices, il déclare. « Il y a un projet qui est en vue pour le cinéma. Je ne peux pas trop en parler encore. Vous serez au courant« .

Vivement que ce projet télé aboutisse !

Il y a une dizaine d’années, Didier Bourdon s’était lancé un pari. Reprendre le fameux rôle de Michel Serrault dans La Cage aux folles. Accompagné par Christian Clavier, ça a été un triomphe. Dans le même des DVD Best-Of de Les Inconnus se vendent comme des petits pains. Satisfait de sa carrière, l’humoriste s’exprime au nom de ses deux camarades. « Il y a nos droits qui tombent, donc, certainement qu’à l’occasion d’un nouveau contrat, peut être faire une émission spéciale pour parler de nos sketchs, des histoires« . Cet éternel nostalgique déclare qu’il est vraiment partagé entre deux sentiments. « Je retrouve des photos, c’est émouvant et en même temps, on a assez de recul. » 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Barakate Samir (@samir_barkate)

D’ailleurs, les admirateurs de la première heure de Les Inconnus ont conscience que c’est impossible de faire un classement. Du coup, comme pour nous mettre l’eau à la bouche, Didier Bourdon en rajoute une couche. Vu que les droits sont tombés, c’est le moment de dépoussiérer tout ça ! « Ça sera l’occasion de faire des extraits de sketchs un petit peu moins populaires, peut-être parce que d’un abord un peu plus difficile, mais pour montrer un peu tout le panel. »  Malgré son affection pour certains, il est doute lassé qu’on lui parle de son « Stéphanie de Monaco ». Amusé par ce bilan, il estime que ça serait génial « de se retrouver, de faire un petit résumé de notre travail. » 

Ce réalisateur  a accepté de travailler avec Les Inconnus

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Riad Sattouf (@riadsattouf)

Revenons un instant sur le projet au cinéma dont nous vous parlions dans l’introduction. Si nous n’avons aucun indice sur l’histoire ou même s’il s’agit d’un troisième volet de Les Trois frères, le nom de son réalisateur a fuité dans la presse. Selon le site BoxOfficePro, Riad Sattouf y croit. Qu’il en a du courage de vouloir s’investir auprès de ces trois joyeux lurons. De son côté, Objeko adorerait être une petite souris pour découvrir comment ils procèdent. Quand ils sont en forme, ils peuvent mettre la pagaille sur un plateau en quelques secondes seulement.

D’ailleurs, Objeko sait comment est venue l’idée de le choisir parmi ceux qui rêveraient d’être à sa place. Il y a quelques années, Didier Bourdon a eu la chance de travailler avec l’auteur de Les Cahiers d’Esther et L’Arabe du Futur. Comme le prouve le tweet ci-dessus, il ne tarissait pas d’éloges à propos de l’humoriste. Sans doute que la réciproque est vraie pour que les autres l’adoubent sans que ça pose le moindre problème. Vivement la suite ! On a hâte d’avoir des éléments plus concrets à se mettre sous la dent !

Merci à nos confrères d’Allociné et de BoxOfficePro