Les personnes positives au Covid-19 devront porter un bracelet électronique dans cette région

Hong Kong s’apprête à introduire des bracelets de suivi électronique pour les citoyens du pays...

©Photo Annie Demontfaucon-Les personnes positives au Covid-19 devront porter un bracelet électronique dans cette région

Face à la propagation des cas, Hong-Kong a décidé de prendre des mesures fortes. Il y a quelques jours, les autorités ont mis en place, le port d’un bracelet électronique obligatoire pour les personnes souffrant de Covid et placées en isolement. Ne vous inquiétez pas, la rédaction d’Objeko, va tout vous dire sur le sujet. Vous êtes prêts à tout savoir ? Et bien, alors, c’est parti.

Hong-Kong très strict avec les personnes qui ont le Covid

La septième vague de Covid-19 est malheureusement bien là. Dans l’Union européenne, la commission et les agences européennes ont recommandé, lundi 11 juillet 2022, un second rappel de vaccin pour toutes les personnes de plus de 60 ans, au lieu de 80. Mais si en Europe, la stratégie est assez cool, ce n’est pas le cas de l’ensemble des pays du monde. En effet, à Hong-Kong, les patients souffrant de Covid et placés en isolement sont désormais obligés de porter un bracelet électronique. Incroyable, n’est-ce pas ?

Cet équipement sera présenté, ce vendredi 15 juillet. Et sera obligatoire pour toutes les personnes positives au Covid-19. En cas de non-respect de celle-ci, les personnes s’exposeront à une sanction. Et pas n’importe laquelle. En effet, ça peut monter jusqu’à 25 000 dollars de Hong Kong, soit près de 3 100 €. Mais également, jusqu’à six mois de prison: « Nous devons nous assurer que l’isolement à domicile soit plus précis tout en restant humain« .

Plusieurs autres mesures envisagées

Ce n’est pas la première fois que Hong Kong utilise ce système. En effet, le gouvernement avait déjà utilisé ce type d’équipement au début de la pandémie. Mais il était réservé seulement aux nouveaux arrivants. D’ailleurs, ce n’est pas la seule mesure qui devrait être mis en place. En effet, il songe également à introduire de nouvelles mesures sanitaires, inspirées du modèle chinois. Pour rappel, le système en Chine enregistre tous les mouvements d’une personne.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 拍攝在這 (@cshk2020)

En fonction des données recueillies, les habitants se voient attribuer un code couleur : vert, jaune et rouge, qui signifie haut risque. Comment ça fonctionne ? Et bien, c’est très simple. En effet, la couleur s’affiche au moment où ils scannent leur QR code personnel, au moment d’entrer dans les lieux publics. Les gens qui ont un code rouge ou jaune se voient refuser l’accès jusqu’à pouvoir présenter des tests négatifs, sur une certaine période. C’est simple, non ?

Les autorités très prudents avec le Covid-19

Les autorités locales continuent d’avertir que l’épidémie de Covid-19 à Hong Kong demeure très sérieux. D’ailleurs, le gouvernement exhorte les résidents à minimiser les déplacements et à respecter les règles de distanciation sociale. Il faut dire que ces annonces interviennent au moment où Hong Kong prévoit que le nombre de ses cas quotidiens passera à 6 000, dans les deux prochaines semaines. Une chose est certaine, si ces mesures venaient en Europe, cela pourrait déclencher une véritable guerre. Comme quoi, on est loin, très loin d’une dictature. Oui, oui.