Les pommes de terre : Trois grosses erreurs que nous faisons tous pour leur cuisson (évitez-les)

Voici un petit récapitulatif pour éviter les erreurs que nous faisons tous lorsque nous voulons cuire des pommes de terre.

Les pommes de terre : Trois grosses erreurs que nous faisons tous pour leur cuisson (évitez-les)
© Doctissimo

Parmentier, tartiflette raclette ou encore les salades, il y a toujours une bonne raison de faire cuire quelques pommes de terre. Mais est-il vraiment facile de les faire cuire ? La rédaction d’Objeko a décidé de vous montrer que nous faisons souvent des erreurs concernant la cuisson de cet aliment. Vous êtes prêts ?

Piquer fréquemment ses pommes de terre

C’est une technique que nous utilisons tous, et même nous à la rédaction d’Objeko. Mais malheureusement, Les piquer fait plus de mal que de bien. En effet, on a tendance à vérifier la cuisson en piquant vos pommes de terre toutes les 3 minutes. Résultat ? Vos patates se décomposent dans l’eau à cause des nombreux trous. Finalement, au lieu d’obtenir une patate appétissante, vous allez obtenir une sorte de purée aqueuse, inutilisable pour un gratin ou autre préparation.

Pour éviter de prendre sa fourchette ou son couteau toutes les 3 minutes, nous allons vous donner les temps de cuisson des pommes de terre :

  • 15 min : c’est le temps de cuisson pour des petites pommes de terre (comme les pommes de terre grenaille)
  • 20 min : c’est le temps de cuisson de grande taille (utilisées en salades ou purées)

Comme vous le comprenez donc, il ne faut surtout pas piquer votre patate avant 15 minutes. Evidemment, pour savoir si elles sont cuites, nous y allons à la fin de la cuisson. Si la pointe du couteau ressort sans difficulté, vos pommes de terre sont cuites. Sinon, il faudra prolonger la cuisson de quelques minutes. A vous de jouer maintenant.

Les pommes de terre: Cuire dans l’eau bouillante

Comme pour la plupart des légumes, on a tendance à faire chauffer de l’eau, on patiente jusqu’à ce qu’elle boue et on y plonge l’aliment en question. Mais pour les pommes de terre, c’est une grosse erreur. En effet, d’après les spécialistes, cuire vos patates dans l’eau bouillante entraînera une mauvaise cuisson. La chair risque de s’effriter et de moins bien tenir. La rédaction d’Objeko vous préconise de démarrer le processus à l’eau froide.

D’ailleurs en plus de ne pas cuire les pommes de terre dans l’eau bouillante, il y a aussi une mode de cuisson pour les différentes variétés. Ainsi, il faut privilégier les pommes de terre à chair ferme pour une cuisson à l’eau ou à la vapeur. Parmi celles-ci, nous retrouvons : la Roseval ou la Charlotte. Pour une purée ou pour des frites, on mise sur de la Rate, de la Bintje ou de l’Agria, plus tendres et plus onctueuses en bouche. Enfin, au four, ce sera plutôt une Samba ou une Grenaille.

Attention aux pommes de terre “germées”

On se demande souvent pourquoi il y a des germes sur les pommes de terre. Et bien, la rédaction d’Objeko a décidé de vous l’expliquer. Tout d’abord on peut vous dire que les germes surviennent à cause de la façon dont on les conserve. Il est important de stocker ces tubercules dans un endroit sec, frais et à l’abri de la lumière. La température idéal doit avoisiner 10°C environ. Dans l’idéal, on étale les pommes de terre dans une petite caisse recouverte de paille ou de papier journal. Mais maintenant que nous savons ça, on se demande si on peut consommer des pommes de terre germées ? La réponse est oui, à certaines conditions.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Think@Science (@thinkscience_)

Alors c’est vrai, les germes peuvent être nocives, mais leur nocivité est souvent exagérée par tout le monde. En effet, la pomme de terre contient une toxine, la solanine, qui peut provoquer des maux de têtes et vomissements chez un individu qui en a ingurgité à forte dose. Consommé à faible dose, cette substance n’aura aucun impact sur ta santé. Pour pouvoir consommer vos pommes de terre avec des germes, il suffira de prendre un couteau, couper les germes à la base de la patate et coupe les parties vertes. Une fois cette opération réalisée, tu peux cuisiner tes pommes de terre normalement, sans aucun risque d’être intoxiqué. Voilà, facile non ?

On les épluche lorsqu’elles sont crues

Lorsque nous avons une pomme de terre dans la main, le réflexe, c’est souvent de l’éplucher directement. Pourtant, c’est complètement inutile. Vous risquez de vraiment vous embêtez pour rien ! Le plus simple reste de les cuire à l’eau dans une casserole. Une fois cuite, laissez-les refroidir. Ensuite, vous verrez que la peau s’enlève très facilement.

 


Mieger Tristan

Passionné depuis tout petit par l'écriture et de nature très curieux, je m'intéresse à tous les sujets !