Les Z’amours : Bruno Guillon sous le choc face à la décision radicale d’un couple après une grosse dispute

Les couples continuent de défiler sur le plateau des amoureux pour notre plus grande joie. On en profite jusqu'à la fin. Une fois de plus, une histoire étonnante nous a complètement remué. Bruno Guillon a les nerfs solides, dis donc. Objeko vous raconte l'histoire rocambolesque de ce binôme !

© France 2

Ce mercredi 2 juin, dans Les Z’amours, Bruno Guillon a eu affaire à un couple très impulsif. En effet, les deux tourtereaux n’y vont pas par quatre chemins. Quand quelque chose ne leur convient pas, pas question d’attendre une minute de plus avant d’agir. Sont-ils du signe du Bélier par hasard ? Les personnes dominées par Mars foncent tête baissée et réfléchissent ensuite. Mais après, c’est souvent trop tard !

Les Z’amours atypiques !

Une fois de plus, Bruno Guillon a fait face à des phénomènes sur le plateau des Z’amours. Un couple a pris une décision plus que radicale du jour au lendemain. Mais laquelle ?

Quand le duo est fâché, ça déménage !

capture d’écran (c) Les Z’amours (c) France 2 (c) Victoria

On croise souvent de curieux candidats sur le plateau des Z’amours, c’est certain. Mais alors là, une telle histoire, l’animateur n’en avait encore jamais entendu. Nous sommes au tout début du jeu. Il énonce la question aux jeunes femmes : « Pour quelle raison pourrait-on dire que si vous êtes ensemble aujourd’hui ça tient du miracle ? » Pour Victoria, une des participantes, son ménage a survécu malgré une grosse dispute. C’est Coluche qui disait très justement : « La vie te mettra des pierres sur ton chemin. À toi de décider si tu en fais un mur ou un pont. » Eh bien pour ces deux-là, c’est un peu plus compliqué que ça. D’abord, on fait, ensuite on défait et enfin on re-refait !

capture d’écran (c) Les Z’amours (c) France 2 (c) Bruno Guillon (c)

Ils sont venus dans Les Z’amours pour prouver la puissance de leur couple. Mais après ce qu’on a appris, ce n’est pas nécessaire, il est fort sans aucun doute ! C’est au bout de deux ans d’idylle que Victoria et Tom se lancent dans un gros projet immobilier. Pour eux, c’est le bon moment de s’engager et de réaliser leurs rêves. Pour la plupart des gens, acheter une maison ou un appartement en commun fait en effet partie de la suite logique. Pendant un an, ils entreprennent beaucoup de travaux pour la mettre à leur goût.

La candidate des Z’amours raconte : « On fait les travaux, il ne reste plus que l’extérieur à terminer. » Mais, là, c’est le drame ! Une grosse querelle survient et leur décision du moment est déconcertante. Le public est abasourdi. Quelle est l’origine de la dispute ? Comme bien souvent, l’argent est un sujet conflictuel en amour, mais aussi en amitié. « Il est beaucoup sorti, et pas moi. Je suis compte-sous, et il est dépensier », dit-elle.

Une prise de bec et retour à la case départ !

capture d’écran (c) Les Z’amours (c) France 2 (c) Victoria

Mais sur le plateau de Les Z’amours, impossible de garder des zones d’ombres. Bruno se fera une joie d’examiner tous les détails. Il n’hésite pas à relancer la jeune femme. Victoria continue sa narration : « On se dispute, on décide d’appeler une agence et de faire vendre la maison », dit-elle de manière un peu embarrassée. En effet, cette réaction brutale est troublante. Les téléspectateurs sont également en train de faire leur scénario dans leur tête. Ils imaginent certainement qu’ils ont dû revenir en arrière. Sinon les deux amoureux ne seraient pas ensemble dans l’émission des Z’amours. La situation s’est forcément arrangée. Mais alors de quelle manière ?

capture d’écran (c) Les Z’amours (c) France 2 (c) Bruno Guillon (c)

Ils ont été pris à leur propre jeu. Tout a été beaucoup plus vite que prévu. L’agent immobilier devait bien connaître son métier ! Dès le lendemain, ils ont déjà une offre d’achat. Et, dix jours après, ils signent le compromis de vente. Le « retour en arrière » n’est plus possible, car ils se sont engagés auprès des acquéreurs. Sans oublier qu’ils ont à peine profité de la maison puisqu’ils ont fait « un an de travaux pour rien« . Quel gâchis ! Mais ce n’est pas tout… Quelques semaines plus tard, ils retombent sous le ch*rme l’un de l’autre… et sont obligés de se reloger dans un appartement…

Lecteurs d’Objeko, vous avez suivi ? On s’y perd un peu. La candidate des Z’amours récapitule : « Sur une grosse dispute, on se sépare, on signe le lendemain la vente, et finalement trois semaines après on se remet ensemble« . D’accord, ça a le mérite d’être clair ! Victoria et Tom ont été têtus sur ce coup-là !

À la rédaction d’Objeko, cela nous rappelle les Pensées de Pascal : « Le cœur a ses raisons que la raison ignore ». Donc, ne portons pas de jugement, c’est leur histoire et leur choix. Même s’il est extrême, avouons-le ! Une bonne nouvelle pour Bruno Guillon, c’est qu’ils sont restés jusqu’au bout de l’émission. En effet, ils auraient pu quitter le plateau des Z’amours sur un coup de tête, qui sait ? Une mauvaise réponse et chacun retourne chez soi ! Ce petit aléa dans leur vie sentimentale a dû leur servir de leçon. Ou bien, on peut faire une autre hypothèse : un des deux n’appréciait pas/plus la maison et n’a pas osé l’avouer à sa moitié ? On ne saura jamais !