Les Z’amours, c’est fini: 3 Jeux s’affrontent pour remplacer le programme, avec toujours Bruno Guillon aux commandes

Après plus de vingt ans de présence sur France 2, la chaîne a pris la décision d’arrêter son émission Les Z’amours. Mais, la rupture n’est pas actée avec le présentateur de l’émission Bruno Guillon. France 2 réfléchit à la suite et doit trancher entre trois projets de divertissement télé avec Bruno Guillon aux commandes. Objeko vous donne tous les détails.

Les Z'amours, c’est fini : trois jeux en lice pour remplacer le programme, avec toujours Bruno Guillon aux commandes
© France 2

C’est une page de l’histoire de la télévision qui va se tourner. En mars 2021, le journal Le Parisien indiquait que France 2 avait décidé de mettre fin au programme Les Z’amours, après 26 années à l’antenne. Ce programme figurait souvent dans les bêtisiers avec ses fameuses anecdotes étonnantes.

Les Z’amours : 26 années à l’antenne

Malgré des chiffres d’audience toujours très bons, le divertissement du midi de la deux ne sera pas de retour en septembre 2021. Le dernier numéro de l’émission a même déjà été tourné et sera programmé au début du mois de juillet.

L’annonce de l’arrêt des Z’amours a beaucoup attristé les présentateurs qui étaient, par le passé, aux commandes de ce divertissement. Jean-Luc Reichmann, qui a lancé l’émission, a parlé de sa peine sur sa page Instagram. Tex a aussi indiqué qu’il était triste de ce choix.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Paul Zunino (@paulzunino)

 

A la tête des Z’amours depuis 2018, Bruno Guillon a lui également été affecté par la fin de l’émission. Mais si France 2 a souhaité cesser ce jeu mythique, elle souhaite continuer à travailler avec son présentateur actuel qui pourrait être toujours à l’antenne sur le même créneau horaire !

Bruno Guillon conservé par France 2

D’après les journalistes du Parisien, France 2 travaillerait en ce moment sur le concept qui prendra la suite à la rentrée qui permettait à des participants de tester la solidité de leur couple. Trois formats de jeux télé seraient en lice. Mais peu importe le projet retenu, on devrait toujours, d’après le Parisien, y voir Bruno Guillon aux commandes.

D’après Le Parisien, le premier jeu en lice est un divertissement de culture générale nommé Chacun son tour, dont la production est assurée par le groupe Banijay. Il s’agit d’une version du divertissement italien Avanti un altro d’Endemol Shine dans lequel des participants affrontent un champion et tentent de le battre pour encaisser 250.000 euros.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Les Z’Amours (@leszamours)

 

Le format serait mixé avec celui du jeu Cash Ball, programme allemand, où des binômes répondent à des séries de questions avant d’essayer de faire rentrer des balles dans des trous pour remporter la cagnotte.

Des jeux fondés sur de la culture générale

Le second concept en compétition serait une création imaginée par le groupe A Prime nommée Une équipe formidable dans laquelle deux équipes constituées de membres d’une même famille, d’amis ou de collègues s’affrontent dans un questionnaire de culture générale.

Pour finir le troisième concept en lice serait une création de la société d’Arthur, toujours basée sur la culture générale. Un pilote devrait être mis en boite bientôt. Et si France 2 n’a pas encore décidé sur ces trois potentiels programmes, Bruno Guillon sera bien aux commandes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Romain Borelli (@romain_borelli)

 

Il faut dire que Bruno Guillon a vraiment gagné en popularité, ces dernières années. Il est né en 1971 en Charente-Maritime, où il se passionne pour la radio et commence dans une petite station locale.

En 1996, il va à Paris et est embauché par le groupe NRJ, où il présente les émissions de la nuit jusqu’en 1998. Ensuite, la station lui propose d’être aux commandes de la rubrique musique matinale durant près de 3 ans, avant de lui donner les directions de la matinale après le départ de Bruno Roblès.

Prendre la suite n’est pas une mince affaire tant l’audience du Festival Roblès était importante, mais Bruno Guillon s’impose comme l’une des matinales les plus populaires de la radio où se retrouvent plusieurs talents comme Jonathan Lambert, Camille Combal mais aussi Manu Payet.

En 2008, le présentateur souhaite partir de la station pour aller sur Virgin Radio. Durant une saison, il a la responsabilité du créneau 17h-20h, avant de retrouver les rennes de la matinale l’année d’après.

Le présentateur arrive sur Fun Radio à la rentrée 2011, où il anime la matinale jusqu’en 2014 où il débarque sur RTL pour son programme La Bonne Touche. De plus, il se lance aussi à la télévision et enchaîne les émissions, comme Faites entrer l’invité sur NRJ 12 en 2008 et On n’demande qu’à en rire en 2014. Il participe aussi à des divertissements télé tels que PyramideMot de Passe et le 4ème duel.

 


Pierre Lefort

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.