Alerte Lidl: si vous avez acheté ces produits alimentaires, ils doivent être ramenés en urgence, ils contiennent du chanvre trop élevé en THC

Lidl est obligé de retirer des produits à la vente. En effet, ceux-là sont à base de chanvre, mais ils contiennent beaucoup trop de THC. Objeko vous explique toute l’affaire !

Lidl : Alerte ! Des produits alimentaires à ramener ! Ils contiennent une dose trop élevée en THC !
© Olivierdauvers

Bien sûr, cela arrive souvent que les enseignes soient obligés de rappeler certains produits, et cela, pour diverses raisons. Mais, aujourd’hui, la raison fait froid dans le dos ! En effet, les produits se trouvent dans les magasins Lidl. Le distributeur allemand se voit obligé de stopper la vente de certains de ces articles. Et, pour cause, ils contiennent une trop forte dose de THC. Une information scandaleuse ! On vous explique de quels produits il s’agit.

Lidl : rappel de produits pour une trop grande quantité de chanvre !

À travers le monde, on trouve de plus en plus de produits à base de chanvre. Mais, il existe des lois assez sévères dans ce domaine. En effet, tous les produits à base de CBD ou de THC doivent respecter des taux bien précis pour être dans les normes de la législation en vigueur. Si la dose dépasse, il est interdit de vendre les produits et les entreprises sont responsables et donc coupables en cas de problèmes. C’est ce qui arrive au discounter Lidl. Le géant allemand a dû rappeler une quantité importante de produits qui n’étaient pas dans les normes.

En effet, les autorités compétentes ont remarqué que certains articles vendus par Lidl ne répondaient pas aux critères. Apparemment, le roi des bonnes affaires aurait été mal renseigné par ses fournisseurs. Cependant, Lidl reste responsable de sa clientèle et doit assumer les conséquences de cette faute grave. À cause de cette affaire, le distributeur s’est retrouvé à la une de tous les médias et toutes les actualités dans de nombreux pays. De quoi faire une très mauvaise publicité pour Lidl, qui habituellement, est reconnu pour être l’une des enseignes préférées des clients. Est-ce qu’il va le rester ? Dans cette affaire, le taux de THC était supérieur à 0,2 % et cela a été prouvé et vérifié. Par contre, il est nécessaire de préciser que pour le moment, la règle n’est pas la même dans toute l’Europe. En effet, il n’y a pas encore d’harmonisation dans tous les pays européens. C’est pour cette raison que cette situation est déjà arrivée et risque de se reproduire si les gouvernements ne se mettent pas d’accord.

Lidl : Une uniformisation obligatoire pour éviter ce genre de problèmes.

La Commission européenne située à Bruxelles travaille en ce moment sur le sujet. Le but est qu’une seule règle s’applique dans les pays européens. En effet, il existe beaucoup trop de différences entre les États. Parfois, dans certains pays, la tolérance est très large. D’autres fois, au contraire, les produits de ce type sont totalement interdits. Donc, on peut comprendre que c’est très compliqué pour les fournisseurs, les fabricants, mais également les distributeurs. Lidl a fait confiance à son partenaire, mais il n’aurait pas dû. En effet, son huile de chanvre de la marque Vita d’Or a été pointée du doigt en Islande. Et, sur ce continent, les règles sont très strictes concernant le sujet du THC.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par CBD Eve (@huile_de_chanvre_sans_thc)

Aussitôt alerté, Lidl organise une grande campagne de rappel de tous les produits. L’enseigne n’hésite pas à utiliser la publicité pour éviter une attaque judiciaire ou des amendes trop importantes. Tous les produits à base de chanvre et qui contiennent une faible dose de THC, comme le CBD, connaissent un grand succès depuis ces dernières années. Ce sont des ingrédients qui se retrouvent aussi dans les cosmétiques ou dans l’alimentation.

Un vide juridique dans ce domaine…

Afin de résoudre le souci du manque d’harmonisation entre les pays, la Cour de justice de l’Union européenne a diffusé un message officiel le 19 novembre 2020. La cour d’appel d’Aix-en-Provence a saisi l’institution sur la conformité au droit dans l’Europe. Pour vous donner plus de précision, l’article 1er de l’arrêté du 22 août 1990 impose plusieurs règles. Il limite la culture, l’importation et l’utilisation du chanvre au sol fibre et graine de la plante. Ce texte interdit par exemple l’huile de chanvre dans les cigarettes électroniques. En réalité, la loi n’est pas tout à fait claire ! Ou en tout cas sa compréhension n’est pas la même partout ! À souligner que les consommateurs de CBD peuvent en acheter légalement partout dans l’Hexagone. Toujours sous réserve que le taux de THC soit très faible.

Lidl est donc au cœur d’un dossier qui pose plusieurs problématiques. Beaucoup d’entreprises se positionnent sur ce marché. En effet, il y a un grand le potentiel commercial sur les produits à base de CBD. Cependant, la législation actuelle est très complexe et possède une liste d’interdictions conséquente. Ces interdits verrouillent le développement. Autre information, les magasins ont le droit de mettre des produits de ce type dans leurs rayons, mais sans en faire de publicité. Encore un autre sujet qui fait débat. Affaire à suivre !

 


Celine Cossa

A la base, chargée de communication dans l’édition, j’ai donc déjà une expérience dans l’écriture et l’image. De nature très curieuse, je me suis toujours intéressée aux médias, à l’actualité et à la culture au sens large. Ainsi, associer mon amour des mots et mon goût pour les news a été une évidence !