Lidl : Alerte danger, Ces produits alimentaires font l’objet d’une procédure de rappel à cause d’un taux de THC trop important !

Lidl se met à la page et propose donc quelques produits à base de CBD. Mais les lois sont strictes pour encadrer la vente de ce genre de produits. Notamment sur le taux de THC, qui ne doit pas dépasser un certain seuil. Une raison suffisante pour que Lidl lance une procédure de rappel !

Lidl : Danger ! Alerte ! Ces produits alimentaires font l'objet d'une procédure de rappel à cause d'un taux de THC trop important !
© DR

Lidl et les autres grandes enseignes de distribution alimentaire ont malheureusement l’habitude de mettre en place des procédures de rappel de produits. En effet, qu’importe la confiance que les consommateurs peuvent avoir en une enseigne, discount ou non, les rappels de produits sont une réalité qui met tous les grands magasins sur un pied d’égalité. Mais Lidl sort du lot avec cette affaire. Car, ce n’était pas une bactérie ou la présence d’un objet indésirable dans un produit qui motivait le rappel cette fois-ci. Aussi étonnant que celui puisse paraitre, c’était un taux élevé de THC qui poussait Lidl à avertir massivement sa clientèle. Objeko vous avait déjà fait part de cette étrange affaire. Mais, avouons-le, elle est suffisamment surprenante pour mériter un nouveau point sur le sujet. En effet, tous nos lecteurs méritent de connaître les détails de ce rappel de produit incongru.

Lidl fait parler de lui, d’une façon inédite

Habituellement Lidl parvient à faire parler de lui grâce à ses promotions épatantes. Ou bien grâce aux nouveaux produits de ses catalogues hebdomadaires. Mais cette fois-ci, l’enseigne phare du discount vendait des produits qui contenaient un taux trop haut de THC ! En effet, la vente de produits à base de CBD connaît une réglementation stricte. Ainsi, les produits ne doivent pas contenir un taux de THC supérieur à 0,2%. Autrement, ils ont des effets psychotropes et alternent les fonctions cognitives des consommateurs. Et ce n’est certainement pas à quoi aspiraient les clients de Lidl en repartant avec leurs huiles bio « Vita d’or » dans leurs sacs de courses.

C’est donc sous le regard des autorités que Lidl lançait une très vaste procédure de rappel de produit. Elle démarrait au mois d’août dernier et encore aujourd’hui, il n’est donc pas rare d’en entendre parler. Car, pour le moment du moins, aucun drame n’est à déplorer à cause de ces produits « défectueux ». Et les consommateurs évoquent ces ventes comme une légende urbaine insensée dans laquelle Lidl endosse le rôle d’un trafiquant. Evidemment, ce n’est rien de tel qui s’est produit.

Une erreur chez les fournisseurs aura entrainé Lidl dans cette affaire. Et si les clients du roi du discount parlent encore de cette affaire, c’est tout simplement parce qu’elle est inédite. Cependant, il ne faut pas croire tout ce qui est associé à ce fait divers. Objeko vous invite donc à revenir plus précisément sur les faits. Car toutes les gammes les gammes de produits de cuisine de Lidl ne sont pas forcément composées de CBD. C’est même très rare, en témoignent les recettes proposées sur le compte Instagram de Lidl.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Lidl France (@lidlfrance)

Une huile végétale à base de CBD contenait trop de THC

Les rappels de produits ne sont pas des phénomènes isolés. Lidl n’en est effectivement pas à son coup d’essai pour mettre en place de telles procédures. Et c’est la même chose chez tous les concurrents du roi du discount. Aussi, les rappels de produits sont des phénomènes qui tendent à se multiplier depuis le début de la crise sanitaire et de la pandémie. Car, les contrôles ne peuvent pas être aussi efficaces maintenant que la circulation entre les pays est devenue si complexe. Pourtant, les besoins en approvisionnement des grandes enseignes de distribution alimentaire sont les mêmes. C’est donc pour cette raison que les rappels de produits se multiplient. Mais ceci étant dit, Lidl et son rappel de produit à cause d’un taux élevé en THC reste une affaire étonnante.

Le fait que la législation sur la vente de CBD soit encore récente en France confère en effet un caractère exceptionnel à ce rappel de produit. Mais concrètement, rien ne diffère d’une procédure de rappel de produits ordinaire. Lidl a fait part de cette irrégularité sur cette huile bio contenant un taux élevé en THC dans ses rayons et sur son site internet. La loi encadre en effet strictement, et de la même manière, les procédures de rappel de produits pour toutes les grandes enseignes. Ensuite, les médias, à l’instar de votre magazine Objeko, relaient l’information largement pour prévenir les consommateurs. Ces derniers étaient donc invités par Lidl à rapporter cette huile Vita d’or en magasin. Et ils étaient remboursés sans avoir à présenter leurs tickets de caisse par ailleurs.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Canebiera (@canebiera)

Lidl sera sans doute plus vigilant à l’avenir avec les produits contenant de la CBD. De même que toutes les grandes enseignes de distribution alimentaire. Car, la loi qui encadre la vente de CBD est encore récente et nous ne sommes pas à l’abris qu’elle rencontre encore quelques impairs.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.