Lidl: Alerte rappel produit, si vous avez acheté ces aliments, veuillez les rapporter d’urgence en magasins

Pas de produits contaminés pour cette nouvelle procédure de rappel de produit. Mais il s’agit d’une erreur qui a été faite lors du conditionnement des tranches de jambon de la marque Saint Alby.

Lidl : Urgent ! Danger ! Si vous avez acheté ses aliments, ils sont potentiellement très dangereux pour la santé ! De la viande fait l’objet d’une procédure de rappel
©️ REUTERS / EDITIONS DAUVERS

Lidl et différentes grandes enseignes de distribution alimentaire se retrouvent confrontées au même phénomène. En effet, les rappels de produits se multiplient à toute vitesse et mettent en péril la santé des consommateurs. Mais ces rappels incessants mettent aussi en péril le lien de confiance entre une enseigne et ses clients. Car c’est un terrible sentiment que celui de ne pas avoir la garantie que ce qu’on achète est propre à la consommation. Et il s’associe à la marque du produit, autant qu’à l’enseigne qui la vend, même involontairement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RappelConso (@rappelconso)

Lidl a d’ailleurs mis plusieurs années à obtenir enfin une bonne réputation auprès des consommateurs. Au départ, le discount n’était que synonyme de mauvaise qualité. Aujourd’hui, faire des économies est à la page et le roi des petits prix peut compter sur une clientèle fidèle. Malheureusement, les magasins Lidl offrent donc leurs réputations aux critiques suite à cette nouvelle affaire. Objeko vous invite, encore une fois, à faire preuve de vigilance pour votre santé.

Lidl lance une procédure de rappel suite à une erreur sur plusieurs DLC

Les DLC sont les « Dates Limites de Consommation ». Une fois cette date dépassée, le produit n’est plus suffisamment frais. Ces derniers s’exposent ainsi au développement de bactéries pathogènes ou de champignons. Certains produits peuvent échapper à cette règle ou se voir leur DLC prolongée, mais jamais arbitrairement. Car concernant les produits frais, notamment la charcuterie, cela devient trop dangereux. Or, ce sont des lots de jambon à la vente en tranches que Lidl rappelle en urgence. Des paquets de tranches de jambon blanc de la marque Saint Alby.

Il convient de faire la différence entre la date de durabilité minimale et la date limite de consommation. Dans le premier cas, il sera indiqué « à consommer de préférence jusqu’au » et dans le second « à consommer avant le ». Dans le premier cas, dépasser la date ne représente pas de risques pour la santé. C’est une date que l’on retrouve généralement sur les produits secs. Mais pour les produits frais, tels que la charcuterie, c’est la DLC que l’on retrouve. Elle s’appose obligatoirement sur les produits périssables qui peuvent représenter des risques pour la santé si ils sont consommés périmés. Les œufs, la viande et les plats préparés entrent en compte également.

En somme, les produits frais regorgent de bactéries une fois qu’ils sont périmés. Leur consommation peut entraîner une sévère intoxication, provoquer diarrhées et vomissements. Et encore une fois, Objeko vous rappelle que ce sont les personnes les plus fragiles qui sont le plus menacées. Femme enceinte, personne âgée, jeune enfant ou personne immunodéprimée, ce sont autant de profils qui mettent potentiellement leurs vies en danger avec des produits impropres à la consommation. C’est donc pour éviter des drames que Lidl tire la sonnette d’alarme.

Les lots de jambon qui font l’objet du rappel

Pour reconnaître les lots de paquets de jambon en tranches qui sont nocifs, il convient de vérifier toutes les références du produit. À commencer par son nom. Lidl précise en effet que tous les paquets de tranches de jambon de ces rayons ne sont pas à risque. Il s’agit simplement de plusieurs lots de la marque Saint Alby. On peut lire sur le produit : « jambon cuit supérieur cuisiné à l’os avec couenne 4 tranches conservation sans nitrite ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Oulah! (@alerteproduit)

Les dates limites de consommations de ces produits sont indiquées mais elles sont fausses. De fait, Lidl ne voudrait pas qu’elles puissent pousser ses clients à les consommer une fois périmées. Ils pourraient tomber malades, voire mettre leurs santés en grave danger. Pour s’assurer de ne pas se trouver en possession de ces produits potentiellement dangereux, vérifiez ensuite les codes-barres. Le code-barre GTIN des lots concernés est le 20466558. Lidl les vendaient entre le 16 et le 23 aout dernier. Les lots de jambon en tranches indiquant leurs DLC au 11, 14 et 19 septembre sont fausses. En effet, il s’agit d’une erreur de calcul. De tels produits sont consommables sous 25 jours après avoir été emballés, au maximum. Or, Lidl a constaté que le calcul était ici basé sur un total de 32 jours.

Objeko vous l’accorde, pas question ici de Listeria ou d’oxyde d’éthylène comme pour les plus sévères et urgents rappels de produits. Mais Lidl ne prend pas de risque avec la santé de ses clients. Ses magasins appellent les consommateurs en possession de ces produits à les rapporter pour être remboursés et que les produits soient détruits.


Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.