Lidl : Tony, 54 ans, va 2 fois dans le même magasin et reçoit une amende salée

Après avoir fait ses courses dans un magasin Lidl, un client se voit infliger une lourde amende. Un homme qui n’est pas près de remettre les pieds dans ce magasin.

© Lidl

Voilà bien une mésaventure, donc un client de chez Lidl se serait bien passé. En effet, Tony, un habitué de la célèbre enseigne, vient de recevoir une amende d’un montant de 107 euros après ses deux visites le même jour dans le magasin. Une histoire plutôt étonnante sur laquelle Objeko vous propose de découvrir tous les détails.

Lidl : après avoir reçu une lourde amende, Tony Reif choisit de ne plus jamais se rendre dans ce supermarché

Des visites régulières

Si régulièrement, notre rédaction vous parle de la célèbre chaîne de magasins Lidl par rapport à ses promotions qui ont souvent le don de créer le buzz, l’histoire que nous évoquons avec vous aujourd’hui est bien différente. Il s’agit effectivement d’une situation particulièrement désagréable qu’a vécue un client régulier du spécialiste du discount. Plusieurs fois par mois, Tony Reif, un Écossais de 54 ans, se rend ainsi dans l’enseigne qui se trouve près de chez lui pour faire ses courses hebdomadaires. Cependant, sa dernière visite a rapidement tourné au cauchemar.

Quelques jours, après avoir fait ses emplettes chez Lidl, cet habitant de Greenock a en effet eu la mauvaise surprise de trouver un courrier plutôt inattendu dans sa boîte aux lettres. Cette lettre stipule qu’il est redevable d’une amende de 90 livres pour avoir longtemps stationné sur le parking du magasin. En réalité, ce client s’était rendu à deux reprises dans l’enseigne à cette date-là. Mais pour les caméras de surveillance, il serait resté toute la journée sur l’emplacement de stationnement. Le système de surveillance n’aurait ainsi pas pris en compte ses allées et venues. Pour être tout à fait précis, Tony s’est présenté une première fois vers 9h avant de retourner faire ses courses vers 13h30 après avoir oublié d’acheter quelques produits. Objeko vous en dit plus.

Un accueil loin d’être chaleureux

Très étonné de devoir s’acquitter de ses 107 euros alors qu’il a simplement fait ses emplettes chez Lidl, Tony décide de prendre contact avec la société ParkingEye qui est en charge de la gestion quotidienne de ce parking. Cependant, toutes ses demandes sont restées sans réponse. Par conséquent, il s’est donc finalement résolu à demander des comptes au personnel de la succursale. Si sa démarche semblait tout à fait logique, les employés du magasin n’ont pourtant pas été à son écoute. Interrogé par les journalistes du Miroir, ce client raconte comment les employés de Lidl l’ont accueilli.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Chiara (@chiara_loves_bags)

Tout d’abord, personne n’a paru vouloir écouter son histoire et prendre son cas en considération : « Je ne m’attendais pas à ce qu’ils règlent tout. Mais le responsable à qui j’ai parlé ne voulait tout simplement pas m’aider. Je dépense environ 300 livres par mois dans leur magasin et ils m’ont rayé de la carte comme si je n’étais rien ! J’ai les reçus de mes deux visites et ils ne semblent pas s’en soucier ». Avant d’ajouter : « Je ne ferai plus jamais mes courses chez Lidl ». Une décision sur laquelle Tony n’est pas près de revenir au vu du comportement plutôt dédaigneux auquel il a dû faire face.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Perpignan (@bonsplans.66)

La réponse de Lidl UK

Alors que cette affaire se retrouve aujourd’hui à la Une de la presse, un porte-parole de Lidl semble enfin avoir décidé de réagir en s’exprimant pour la première fois : « Nos systèmes de gestion des parkings sont en place pour aider à assurer la disponibilité des places de stationnement pour nos clients. Et, c’est donc décevant lorsque nous apprenons qu’un client authentique a reçu un avis de frais de stationnement ». Il rajoute également qu’il invite Tony à prendre directement contact avec ParkingEye via la procédure d’appel existante et à leur expliquer le problème : « Les frais peuvent être examinés et si nécessaire, annulés aussi rapidement que possible ». Une démarche que ce client de Lidl a déjà effectuée, mais qui malheureusement n’a donné aucun résultat. Mais dès lors, une question se pose : est-il possible de se retrouver dans le même cas en France ?

En règle générale, les parkings des magasins sont des endroits privés. Ils appartiennent effectivement au supermarché ou aux centres commerciaux, mais ont pour vocation d’être ouverts au public. Les entreprises de grande distribution établissent donc certaines règles en la matière même s’il faut préciser que le Code de la route est bien naturellement d’application. Autrement dit, les forces de l’ordre sont tout à fait compétentes pour agir dans ces lieux. Mais concernant la durée de stationnement, il paraît exister un certain flou. Chaque magasin comme Carrefour, Leclerc, Intermarché ou encore Lidl ont visiblement chacun leur propre politique. Avec néanmoins le but de permettre à tous les clients de bénéficier des parkings dans les meilleures conditions. En résumé, soyez donc prudent.