Line Renaud s’engage pour l’euthanasie: Elle adresse cette lettre aux députés qui débattent de la question

Line Renaud est une militante sur de nombreuses questions de société. Aujourd’hui, c’est en faveur de l’euthanasie qu’elle se prononce.

Line Renaud s’engage pour l’euthanasie : Elle adresse cette lettre aux députés qui débattent de la question
© Berzane Nasser / ABACA

Line Renaud s’engage dans un combat qui fait débat depuis de nombreuses années dans la société française. Celui du droit de mourir dans la dignité. La question de la fin de vie est capitale mais très délicate. Aussi, les politiciens ont tendance à rechigner à prendre partie. En effet, cette question agite les débats publics car elle engage pour certains leurs croyances. Par exemple, on peut opposer la religion à la question de l’euthanasie. Car ce serait à Dieu de décider de la vie ou de la mort d’une personne sur cette Terre.

Or, la médecine est si avancée aujourd’hui que l’on peu aisément permettre d’abréger les souffrances d’une personne qui se sait condamnée et qui ne veut plus vivre. Line Renaud est convaincue que ce combat est juste et légitime. Que personne ne peut décider à la place du malade qui se sait en fin de vie. Alors, elle s’adresse directement aux députés pour faire entendre ses arguments.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Line Renaud (@linerenaudofficiel)

Line Renaud prouve une fois de plus qu’elle ne baisse pas les bras face aux sujets difficiles

La star s’engage depuis de longues années pour lutter contre le sida. Récemment, une grande soirée en l’honneur de son combat a été diffusée sur France 2. Depuis 35 ans, Line Renaud se bat comme une lionne pour faire résonner ce combat. Et à présent, elle en ajoute un autre à la liste. Car depuis son AVC et également depuis la mort de Johnny Hallyday, qui était son filleul dans le métier, elle est confronté à la mort. Et pour elle, il est hors de question de se faire dicter ses choix. Elle souhaite que tout un chacun puisse décider de son heure. L’acharnement thérapeutique ou le refus d’aider une personne qui l’a décidé, à partir, la révolte.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Line Renaud (@linerenaudofficiel)

Dans un entretien avec Audrey Crespo-Mara, pour Sept à huit, Line Renaud exprime à merveille ce sentiment qui l’anime. Son départ, elle le prépare et celui qui se mettra en travers de sa route a intérêt à se lever de bonne heure. En effet, les fans de Line Renaud savent à quel point elle peut être entêtée et persévérante. Ce sont des qualités qui l’ont porté dans sa vie comme dans sa carrière. Sans regrets et toujours les yeux rivés vers l’avenir, elle n’oublie pas de penser aux autres en prenant ses dispositions.

Une âme sincère et combative

Line Renaud prend très à cœur ce sujet et le clame haut et fort. Elle rejoint l’association ADMD, l’Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité, fondée par Pierre Simon en 1980 et donc son ami Jean-Luc Romero-Michel est président depuis 2007. Cette association milite pour que chacun ait le droit à l’euthanasie en France. Dans le pays, une loi encadre déjà le fait de ne pas s’acharner thérapeuthiquement parlant pour sauver les patients condamnés. Il est aussi courant de leur administrer des anti-douleurs en attendant la fin. Mais Line Renaud milite pour une aide active à la mort, sur la décision des patients. Car c’est cela la dignité, c’est de faire ses propres choix et de les voir respecter. Et cela même, et surtout, sur son lit de mort.

Jusqu’à la fin, cette grande dame se battra pour ses des causes qu’elle croit justes et nécessaires

Qu’importe nos convictions, personne ne peut rester indifférent aux combats de Line Renaud. Et là encore, elle montre qu’elle n’est pas prête de baisser les bras pour faire entendre la voix de ceux qui sont trop peu écoutés. Si cette association, ADMD, existe depuis 1980, il serait peut-être tant qu’elle soit entendue ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Line Renaud (@linerenaudofficiel)

Line Renaud écrit un courrier aux députés qui discutent la question de l’euthanasie au plus haut sommet de l’Etat. Selon elle cette question est primordiale et ne doit pas être reléguée au second plan surtout en cette période de crise sanitaire. Néanmoins, les débats durent depuis des années à ce sujet. Et la nouvelle proposition de loi va se voir discuter elle aussi encore longtemps. En effet, certains parlent même d’obstruction parlementaire sur cette question. Une façon de gagner du temps et de tenter de décourager ceux qui défendent cette idée.


Avatar

Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.