Lio, violée alors qu’elle était avec sa soeur : ses révélations CHOCS sur son enfance

C'est lors d'une interview que la chanteuse va se confier sur un événement traumatisant de son enfance. Car ce n'est que depuis peu qu'elle pose les mots justes sur cet acte impardonnable dont elle a été victime...

©gala

Lio est une star incontournable, chanteuse et actrice. De son vrai nom Vanda Maria Ribeiro Furtado Tavares de Vasconcelos, elle est née le à Mangualde au Portugal. Francophone, il n’est pas rare que ses fans considèrent qu’elle est de nationalité française. En réalité, Lio est de nationalité Belge et Portugaise. Ce que le public n’ignore pas en revanche concernant la star, c’est qu’elle est une courageuse féministe engagée. Notamment parce qu’elle sait ce que c’est que de vivre avec un homme violent. Elle n’a pas hésité à partager son histoire pour la faire résonner avec celles d’autres femmes dans la tourmente. Mais le témoignage que Lio partageait récemment est d’un autre ordre encore. En effet, la chanteuse et actrice a été digitalement agressée alors qu’elle n’avait que 10 ans. Objeko vous propose de découvrir son poignant témoignage.

Lio continue de se battre contre le patriarcat, pour les femmes et les enfants

La voix de Lio est importante dans le combat des féministes. En effet, sa notoriété donne du poids à ce discours souvent réduit au silence. Et son expérience également. La chanteuse et actrice a été battue dans les années 1990. Elle est donc elle aussi l’une des plaignantes qui osent adresser ce phénomène directement. Mais la justice et les forces de l’ordre n’entendent pas toujours les plaintes de cet ordre, malheureusement. Et c’était encore moins le cas il y a 20 ou 30 ans.

Comme l’indiquent nos confrères du magazine Purepeople, mais aussi l’interview de Lio sur les ondes de Sud Radio, la star joue un rôle clé dans un téléfilm qui traite des violences faites aux femmes. Le téléfilm Elle m’a sauvée met en lumière les histoires vraies de deux femmes qui font face à la violence conjugale et au manque de soutien de la société. Deux femmes dont la première décède et la seconde survit. Et dans les colonnes de Télé-Loisirs, Lio revenait alors sur son expérience personnelle de la violence conjugale.

« Je pense que je ne me suis pas aperçue à quel point j’étais en danger quand j’ai vécu mes violences conjugales qui ont été très loin. », déclarait Lio. En effet, elle avait fini aux urgences à cause des coups de son conjoint de l’époque. Objeko ne vous le fera pas dire, elle fait preuve d’un courage impressionnant en parlant si ouvertement de telles affaires.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LIO (@lio_la_vraie)

Mais, comme le précisent également nos confrères, c’est sur un sujet dont elle parle moins souvent que Lio va faire des confidences.

Des confidences glaçantes, une nouvelle preuve du courage de la star

Lorsqu’elle n’avait que 10 ans, un homme a abusé d’elle. Le tout alors que ses parents et sa petite sœur étaient présents. « J’ai été vi*lée par un proche de la famille quand j’avais 10 ans à l’arrière de la voiture de mes parents. Digitalement. », raconte-t-elle. « Tranquillement, pendant que mes parents conduisaient, à côté de ma petite soeur qui avait 3 ans. », ajoutait Lio. Et si la chanteuse et actrice parle peu de cette histoire c’est d’abord parce que c’est un réel traumatisme. En effet, ce n’était qu’il y a deux ans qu’elle se décidait à parler de cet événement avec le vocabulaire qui convient. « J’ai mis ce mot là-dessus. Et depuis rien ne va. On se débrouille parce qu’on n’est pas reconnue, pas accueillie. », précisait enfin Lio.

« On est maltraité même quand on vient porter plainte et que rien ne bouge. », conclut-elle émue au sujet des plaintes. Heureusement, Lio est épaulée par sa famille et ses proches. Notamment par sa sœur, Helena, qui a toujours été là pour écouter, accompagner et rassurer Lio.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LIO (@lio_la_vraie)

« Je lui dois tellement une fière chandelle. Cette présence, cette capacité d’attention, d’aller chercher et d’être là. C’est dur de récupérer une grande soeur dans les états dans lesquels elle m’a récupérée, deux ou trois fois. », déclarait ainsi Lio au sujet de sa sœur. Et si Helene ne doit sans doute pas se souvenir de l’agression de sa sœur dans la voiture familiale, Objeko ne doute pas une seconde qu’elle ne remet pas en doute sa mémoire et qu’elle va encore une fois la soutenir dans cette épreuve douloureuse. Lio n’a finalement de cesse de réaliser que la vie est un combat. Un combat d’autant plus difficile lorsque l’on est une femme. Mais c’est avec une force épatante qu’elle fait face aux problèmes. Refusant notamment de s’enfermer dans un statut de victime, et agissant publiquement pour que son expérience serve aux futures générations.